AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Aiden Kingsleyavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 17/04/2016
Ϟ Messages : 248
Ϟ Points : 374
Ϟ Avatar : Henry Cavill
Ϟ Crédits : Avatar de Gwen, merci ♥ / Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : /
Ϟ Âge du perso : 26 ans
Ϟ Pouvoir : 2/10 : Création du feu ; brouillard de fumée
Ϟ Guide : Jarvis, un kangourou
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Photographe et assistant dans une boutique de curiosité
Ϟ Lieu de résidence : Une maison près de la forêt



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Ven 25 Nov - 12:46


Ce n'était clairement pas la soirée d'Halloween, alors, pourquoi un fantôme? Aiden tendit le cou pour voir un peu plus la ruelle, où l'esprit n'était plus. Il s'apprêta à s'avancer pour mener une petite investigation (il voulait se rassurer de ne pas être fou) quand son guide le tira en arrière. Jarvis n'était pas bien courageux et refusait que son sorcier se mette en danger. Il avait vu le fantôme lui aussi. Il devait rassurer Aiden pour qu'il reste en place. Puis, le discours n'allait pas tarder. S'ils manquaient des informations importantes, ils allaient le regretter. Si ce fantôme voulait piéger un pauvre mortel, qu'il se cherche un autre sorcier!

- *Nan, nan, nan! Tu restes ici toi! Je refuse de poursuivre cette chose! C'est peut-être un piège, tu sais? Si on s'éloigne des amulettes de protection, on est fichu! Tu as déjà vu un Kan-garou toi? Moi non et je tiens pas à en faire l'expérience!*

Aiden retourna à sa place. Jarvis avait raison. Il ne devait pas se mettre en danger. Il devait réfléchir avant d'agir, surtout dans un monde aussi mystérieux. Aiden allait s'appuyer contre le mur lorsque un autre phénomène étrange se produisit. Des gens s'écartaient, affolés, comme si quelque chose était en train d'attaquer. Ce n'était que Adhara, qui se frayait un chemin. Elle fonça droit sur Aiden, trébuchant presque sur un lapin mort, avec une terreur dans le regard. Elle lui hurla de lui enlever ce qu'elle avait dans le dos. Il mit un moment avant de voir le petit intrus qui tentait de tenir debout sur ses vêtements. D'un geste rapide, Aiden attrapa l'animal entre ses deux mains. Il n'allait pas tuer l'insecte. Si c'était un guide?

- Voilà, tu es sauvée, dit-il avec un sourire avant de relâcher l'insecte plus loin. Tu as bien fait de venir vers moi, personne n'était prêt à t'aider avec ce scarabée.

Les gens avaient eu aussi peur que si Adhara s'était retrouvé avec une araignée géante dans le dos. Aiden s'était assuré que le scarabée était parti lorsque la voix du maire du Rowcastle envahie toute la place. Aiden leva les yeux pour écouter son discours. Ils étaient bloqués ici, pour de bon? Ils n'avaient pas encore trouvé de solution depuis tout ce temps? Aiden pouvait leur en proposer, mais ce n'était pas son rôle. Le maire du Meiklam prit la parole à sa suite. Elle n'était pas mieux en matière de passage de pommade. Toutes ses promesses, Aiden n'y croyait pas. Il avait pas de bonnes impressions à son sujet.

- Je ne t'ai pas élu, moi, murmura t-il assez fort pour qu'on puisse l'entendre autour de lui. Je ne donne pas deux jours pour qu'il se passe quelque chose d'étrange avant qu'elle ne tienne sa promesse.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t658-carnet-d-aiden-kingsley http://leatherland.forumactif.org/t1007-journal-de-bord-d-aiden-kingsley http://leatherland.forumactif.org/t659-inventaire-d-aiden-kingsley

Elisabeth Dareavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 01/12/2015
Ϟ Messages : 266
Ϟ Points : 355
Ϟ Avatar : katheryn winnick
Ϟ Crédits : © minadoria
Ϟ Autre(s) compte(s) : Alaarik Morgans
Ϟ Âge du perso : 37 ans
Ϟ Pouvoir : mouvements aérodynamiques, Bouclier protecteur
Ϟ Guide : Ooshky, un diable de Tasmanie
Ϟ Statut Social : célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : professeur de littérature et de soutien en langues
Ϟ Lieu de résidence : une maison sur deux étages dans le Meiklam



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Ven 25 Nov - 20:23


Anniversaire du Meiklam
Elisabeth Dare
Adossée contre le mur, je regarde Ooshky. On est tous les deux d'accord sur le fait que le conseil aime se faire désirer. J'aperçois ensuite une jeune fille qui court partout, très agitée. Elle fait tellement de gestes que les gens s'écartent sur son passage. Ils ont même l'air d'avoir peur de quelque chose mais je ne saurais dire quoi. Je me penche un peu en m'éloignant du mur pour en voir plus, car je suis curieuse. L'adolescente a une bestiole sur le dos et on dirait bien qu'il s'agit d'un scarabée. Comme je n'ai pas peur de ces insectes, je reste à ma place et je regarde Aiden le retirer, puis se déplacer pour poser le scarabée plus loin en lieu sûr. Je regarde l'insecte partir dans une direction, puis je m'apprête à retourner à ma place mais on me l'a prise. Ce n'est pas grave, je n'ai plus qu'à avancer un peu, le conseil donne de toute façon un discours et je fixe le maire du Rowcastle qui parle de trouver une solution pour réduire le danger ici.

▬ *J'aimerais bien aussi aller dans ton monde, s'ils pouvaient trouver une solution pour ça aussi !*

Ooshky est tout aussi curieux que moi et j'aimerais bien lui faire voir mon ancien pays, mon ancienne ville. Mais est-ce qu'il ne risquerait pas d'attirer l'attention sur les protecteurs des animaux de notre monde ? Je soupire avec un petit sourire.

Désolée, dans mon monde, on peut t'enfermer et te mettre dans un zoo. Je ne pense pas que ce soit le genre de vie que tu aimerais.

J'avais expliqué à mon guide ce qu'était un zoo et il frémit de peur. Je frémis aussi en entendant la voix de la maire du Meiklam, ce que je n'aime pas cette femme. Je suis plutôt contente de voir qu'une femme peut diriger un village, mais elle, je ne sais pas. Je ne la sens pas. Elle continue de parler et j'avoue que je décroche un peu. Je compte me reprendre un verre, parce que je m'en fiche un peu et je tombe maladroitement contre Aiden.

Oh, désolée, j'ai trébuché sur quelque chose.

Je regarde par terre mais je ne vois pas ce qui a pu causer ma maladresse. J'ai honte d'être tombée comme ça devant une élève et Aiden, que j'ai déjà blessé en utilisant mes pouvoirs sans le savoir dans les environs.

Je vous laisse continuer votre discussion.

Je souris poliment et m'écarte un peu, les joues rougies par la honte.





_________________

─ I'm a warrior ─
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t387-elisabeth-dare-radioactiv http://leatherland.forumactif.org/t449-carnet-d-elisabeth-dare http://leatherland.forumactif.org/t979-journal-de-bord-d-elisabeth-dare http://leatherland.forumactif.org/t451-inventaire-d-elisabeth-dare

William Woodcroftavatar

Administratrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 26/03/2016
Ϟ Messages : 366
Ϟ Points : 647
Ϟ Avatar : Colin Morgan
Ϟ Crédits : Annie - Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Chadwick, Declan, Elwyn, Roann, Ryden, Thomas, Tristan
Ϟ Âge du perso : 32 ans
Ϟ Pouvoir : Rétrocognition
Ϟ Guide : Une Huppe fasciée du nom de Aloween
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Lieu de résidence : Une petite cabane sur l'île du Melwall



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Mer 30 Nov - 12:02


Intervention spéciale


William attendait patiemment le discours, adossé contre un mur, au fond. Il ne buvait pas et ne parlait à personne. Il fixait l'estrade où allait se tenir les membres du conseil, sans ciller. Il était comme hypnotisé. Un éclair le tira de son inertie, le forçant à détourner le regard pour voir ce qui se passait. Un sorcier avait perdu la maîtrise de son pouvoir. Là, William put reconnaître Noram, qui fonçait sur l'autre. William contempla un moment la petite dispute avant de reporter son attention sur l'espace qu'allait occuper le conseil. D'ailleurs, ils étaient là. Attroupés dans un coin, le regard naviguant entre les différents habitants du village. Qu'allaient-ils leur dire, cette fois ? William fixa longuement le maire du Rowcaslte, Monsieur Woodcroft. Les bras croisé, l'air visiblement en colère, le jeune sorcier serra la mâchoire.

Le discours commença. Comme à leur habitude, le maire du Rowcasle tenta de rassurer ses habitants. Ils ne courraient aucun danger. Le loup-garou n'allait pas les attaquer. Il y avait pourtant un petit défaut dans son discours si parfait : il interdisait aux nouveaux habitants de retourner dans leur monde, le temps qu'ils règlent certaines choses. William aurait bien voulu rire, mais il n'y parvenait pas. Il restait figé, avec pour seule expression sur son visage de la colère. Ce fut ensuite au tour de Diane Reaper de parler, mais William ne lâchait pas Woodcroft du regard. Ce dernier posa ses yeux sur lui et les deux hommes se fixèrent un petit moment. Le maire fut le premier à tourner la tête. William ne bougeait toujours pas.

Après quelques paroles qui ne changeait rien au discours du premier, Diane Reaper laisse de nouveau sa place au maire du Rowcastle. « Si vous avez des questions, si vous voulez avoir la parole, n'hésitez pas, je vous écoute. » Personne ne sembla réagir. William attendit un peu, que quelqu'un ose prendre la parole, mais le silence se faisait pesant. Son impatience le poussa à avancer et à tendre le bras. « J'ai quelque chose à dire. » Les regards se tournèrent vers lui et quelque chose passa dans les yeux du maire. Il ne put refuser la demande du jeune homme, même s'il le mettait étrangement mal à l'aise. Il n'en connaissait pas la raison. Peut-être à cause de son regard insistant. William traversa l'ensemble de la foule, se frayant un chemin jusqu'à l'estrade où il tenta de monter, mais on le coupa dans son geste. Le garde lui ordonna de rester en bas, dans la foule, car il était intervenu uniquement pour poser une question. Seulement, William n'avait pas envie de poser de questions aux membres du conseil. Il avait besoin de s'exprimer. Après un échange avec le garde, qui glissa ensuite quelques mots à l'oreille du maire, William put monter sur l'estrade. Le maire le dévisagea un long moment avant de lui laisser sa place. Il quitta l'estrade pour rejoindre le reste des membres du conseil, incertain. Il ne pouvait pas refuser à un habitant de s'exprimer. Il pouvait toujours intervenir, si besoin.

« Bonsoir à tous. Certains ne me connaissent pas vraiment, mais je me nomme William Hyder. Je suis arrivé ici au cours du mois de février de cette année et j'ai pu observer ce qui se passait autour de moi. » Les membres du conseil froncèrent les sourcils, interdits. Plusieurs habitants eurent la même réaction. Comment se pourrait-il que ce jeune homme soit ici depuis février, puisque la brèche était fermée jusqu'en avril suite à l'attaque du loup-garou ? William observe les réactions avant de reprendre. « Et je dois dire que tout cela m'impressionne énormément. » Il eut un rire nerveux, un brin moqueur. « Les membres du conseil arrivent à vous mentir, à vous tenir enfermés dans des cages à travers cette frontière qui s'étend bien plus que vous ne pouvez l'imaginer. » Personne ne réagit pour faire taire William, car tout le monde souhaite connaître la suite de son intervention avant de pouvoir se défendre contre ces insinuations. Ce ne serait pas la première fois qu'un habitant se révolte contre le règlement au sujet des frontières. « Ils arrivent à vous faire croire qu'ils agissent pour votre sécurité, alors qu'en réalité, ils veulent vous empêcher de voir la vérité. Ils veulent vous tenir éloigner de ce qu'ils ont fait par le passé. » Là, le maire du Rowcastle se montra assez contrarié. « Qui est réellement surpris de voir que l'exploration a été un échec ? C'était le plan du conseil. Vous forcer à retourner derrière les frontières. Vous forcer à avoir peur. Vous forcer à penser que jamais plus vous n'oserez faire d'exploration de peur qu'un drame vous arrive ! Vous êtes manipulés ! » Les gardes s'apprêtent à intervenir, pour éloigner William afin que le maire puisse répondre de ces accusations.

« En réalité, je m'appelle William Woodcroft. Et j'ai été banni du Rowcastle par mon propre père. » Le maire n'osa plus intervenir. Les gardes se figèrent. Les membres du conseil étaient immobilisés par la surprise. William descendit alors de l'estrade et commença à s'éloigner, en faisant face à la foule. « Il m'a enfermé sur une île, pour le bien de tous. Pour le bien de sa communauté. Mais ce ne sont que des mensonges. Il craignait juste que quelqu'un se mette en travers de ses plans ! » Les gardes agissèrent enfin et William se recula encore. Son guide vola rapidement jusqu'à son épaule et l'aida à créer une barrière de protection, pour que son sorcier puisse continuer à s'exprimer. « Je vous invite donc à faire un choix. Rester ici et vivre dans le mensonge ou me rejoindre pour connaître la vérité ! Je reviendrai bientôt chercher ceux qui souhaitent me suivre. En vous souhaitant une bonne soirée ! » William et son guide brisèrent enfin le lien qui leur permettait de se protéger. L'oiseau s'envola, alors que le sorcier courut rapidement en dehors de la zone protégée par les amulettes. Les gardes le coursèrent et furent à deux doigts de le rattraper. William attrapa ensuite son cheval, pour aller plus vite. Il rejoignit rapidement les frontières du village et ordonna aux Cocatrix de le laisser passer et de ne laisser personne le suivre. Les Cocatrix obéissèrent et les gardes furent contraints de laisser le jeune homme partir, car les créatures ont reçu un nouvel ordre. Ils n'obéiront plus aux membres du conseil.

Sur la grande place, la foule était agitée. Le maire du Rowcastle décida donc de reprendre rapidement la parole pour maîtriser la situation. « Oui, j'ai banni mon fils des villages il y a longtemps, pour une bonne raison ! Mais j'insiste, le danger est dehors. Ceux qui ont été bannis sur l'île représentaient une menace pour notre communauté ! Je vous demanderai donc de bien vouloir vous calmer et de ne pas le croire ! Nous avons établis des règles dans ces villages et elles sont là pour maintenir l'ordre et la paix ! » Mais ses paroles ne suffirent pas à calmer les esprits. Beaucoup ont envie de réagir, beaucoup ont des questions à poser.





L'événement n'est pas terminé. Vous pouvez réagir avec votre personnage et le faire poser des questions aux membres du conseil, s'il en a. Il peut également faire entendre sa voix, alors n'hésitez pas à faire vivre le sujet ! Sachez également que cette intervention va être suivie de la prochaine intrigue, qui devrait être postée d'ici quelques jours. Devez-vous faire confiance aux membres du conseil ou à William ?




_________________



EN PRÉSENCE MODÉRÉE DU 12 JUIN 2017 AU 30 JUIN 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t621-william-hyder-secrets-don http://leatherland.forumactif.org/t1127-carnet-de-william-woodcroft http://leatherland.forumactif.org/t1000-journal-de-bord-de-william-woodcroft http://leatherland.forumactif.org/t999-inventaire-de-william-woodcroft

Noram Askilianavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 27/03/2016
Ϟ Messages : 421
Ϟ Points : 456
Ϟ Avatar : Boyd Holbrook
Ϟ Crédits : CRANBERRY
Ϟ Autre(s) compte(s) : Lex Morgans
Ϟ Âge du perso : 35 ans
Ϟ Pouvoir : élément du feu : brouillard de fumée
Ϟ Guide : Ares, un loup noir
Ϟ Statut Social : Célibataire : les filles (et mecs hein, pourquoi pas) il vous attend !
Ϟ Métier(s)/autres : Ancien mercenaire reconvertit dans l'ébénisterie
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle dans une petite cabane solitaire



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Dim 4 Déc - 12:08




-L'anniversaire du Leatherland-
Tu ne sais pas par quel prodige tu ne lui sautes pas encore au cou pour l'étrangler vite et bien. Ce gamin au pouvoir de foudre se fout royalement de toi non ? C'est quoi ces excuses à deux balles ? Excuse-moi...simple reflex défensif ? Il est pas sérieux là, si ? Super... Tu grimaces avant de t'éloigner de lui, grommelant au passage un petit sale gamin tout en fourrant tes mains dans tes poches. C'est pas vraiment le moment de t'énerver en plus, parce que tu aperçois du mouvement au niveau de la scène. Enfin, c'est pas trop tôt, on dirait que les membres du conseil vont enfin commencer leur petit discours. Tu te diriges donc vers un mur avant de t'y appuyer, t'éloignant par la même occasion de la foule et des incidents qui semblent la parcourir. Drôle de soirée en tout cas...

" Bonsoir, chers habitants du Rowcastle et du Meiklam. Si vous êtes ici ce soir, c'est que vous avez décidé de venir célébrer l'anniversaire du nouveau village qui nous a permis d'accueillir bon nombre d'entre vous. " commence alors le maire du Rowcastle à l'intention de l'assemblée en face de lui.

Tu soupires déjà. Tu ne sais pas vraiment ce que toi tu fiches ici en fait. C'est pas dans tes habitudes... Et si le discours est aussi intéressant que la conversation des habitants, tu ne donnes pas cher de ta peau. Toutefois, tu écoutes attentivement le moindre mot, la moindre remarque que puisse sortir le maire et tu souris rapidement lorsqu'il commence à évoquer les quelques événements facheux soit disant contrôlés. Après son discours, voilà que le maire du Meiklam fait son apparition...génial. La meuf la plus louche que tu n'ai jamais rencontré - bien que ça ne soit pas officiellement du moins.

" Vous m'avez élu, vous m'avez faire confiance, je ne vais pas vous décevoir ! " finit-elle par dire avant de laisser de nouveau place à Woodcroft.

Ça, c'est déjà fait malheureusement, tu penses, alors qu'Ares, toujours à tes côtés, ricane à cette remarque. Tu souris une fois encore tandis qu'un homme - avec un kangourou ? - souligne que lui ne l'a pas élu. Pas faux...toi non plus tu ne l'as pas fait. Tu observes de nouveau les membres du conseil et le maire du Rowcastle demandé à la foule si elle avait des questions. Un lourd silence s'abattit alors sur les lieux avant qu'une main ne se lève et qu'une silhouette s'avance vers l'estrade, décidée.

" J'ai quelque chose à dire. " tonne sa voix, fendant le silence qui s'était installé.

Tu sursautes presque en la reconnaissant puis tu souris légèrement en te souvenant la personne à qui elle appartient. William serpente à travers la foule, le regard semblant fixé le maire alors qu'il arrive finalement près de l'estrade. Avant d'être stoppé par les gardes. Tu arques un sourcil, attendant curieux qu'il se passe quelque chose. Quelques minutes passèrent puis William monta finalement près des membres du conseil avant de faire face à la foule. Il a l'air décidé, résolu aussi et tu te doutes soudainement que ce n'est pas une simple question qu'il allait poser. Tu penches la tête sur le côté avant de te redresser et de tendre l'oreille, écoutant le discours qu'il commence enfin à proclamer.

" Bonsoir à tous. Certains ne me connaissent pas vraiment, mais je me nomme William Hyder. Je suis arrivé ici au cours du mois de février de cette année et j'ai pu observer ce qui se passait autour de moi. "

Tu souris en voyant les messes basses des habitants alors que toi, tu sais. Tu connais son secret et tu te doutes bien que c'est de ça qu'il est question en ce moment. Mais que compte-t-il faire exactement ? Les membres du conseil ne vont certainement pas lui laisser révéler quelque chose d'aussi important, si ? A moins qu'ils ne soient pas au courant... Tu écoutes avec attention les paroles de William alors qu'il accuse le conseil - et pour cause - d'avoir manigancé l'échec de l'exploration. Que les habitants du Leatherland sont manipulés depuis le début. Tu observes alors la réaction de la foule et perçois les nombreux chuchotements faisant échos à beaucoup d'autres. Tu sens même certain contenir leur colère alors que d'autres observent le sorcier, surprit.

" En réalité, je m'appelle William Woodcroft. Et j'ai été banni du Rowcastle par mon propre père. "

Ses paroles fendent brusquement l'air et résonnent encore bien après que Will ait arrêté de parler. Le fils du maire en personne ? Banni du village ? Cette nouvelle te choque et te fait écarquiller les yeux alors que tu jettes un regard vers le concerné, visiblement épouvanté de savoir que la nouvelle a été lâché. Tu reportes ton attention vers le brun qui propose désormais à l'assemblée de faire un choix : rester ou bien le suivre en dehors des frontières alors que les gardes commencent à le suivre, menaçant. Le garçon recule tout en continuant son speech, finissant par dire qu'il viendrait chercher ceux qui sont près à quitter le village dans peu de temps. Tu souris tout en suivant du regard William qui finit par fuir les lieux, les gardes à sa poursuite. Enfin un bouleversement dans le plan des membres du conseil ! Bien joué Will, il fallait bien ça pour les confronter à la vérité...

" Oui, j'ai banni mon fils des villages il y a longtemps, pour une bonne raison ! Mais j'insiste, le danger est dehors. Ceux qui ont été bannis sur l'île représentaient une menace pour notre communauté ! Je vous demanderai donc de bien vouloir vous calmer et de ne pas le croire ! Nous avons établis des règles dans ces villages et elles sont là pour maintenir l'ordre et la paix ! " tonne le maire pour apaiser la foule.

Balivernes.

" Ces règles vous servent juste de prétexte pour entraver notre liberté ! " tu hurles finalement en direction du maire, les sourcils froncés en espérant faire grandir dans les habitants la flamme de la rébellion.

© Lio

_________________


- Enjoy your life anyway, you do not get out alive. -


AWARDS | merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t616-solitude-quand-tu-nous-ti http://leatherland.forumactif.org/t618-carnet-de-noram-askilian http://leatherland.forumactif.org/t620-carnet-de-route-de-noram-askilian#5190

Cillian Weathersavatar

Modératrice
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 18/09/2015
Ϟ Messages : 156
Ϟ Points : 68
Ϟ Avatar : Callum Blue
Ϟ Crédits : avatar : littlelf | gifs : tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gweneth | Keenan | Wilda
Ϟ Âge du perso : 40 ans
Ϟ Pouvoir : Manipulation sonore de l'air
Ϟ Guide : Un panda nommé Wynnie
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Médecin (je vous jure que c'est vrai)
Ϟ Lieu de résidence : Soit en cellule soit sur le canapé de son frère, ça dépend de son humeur



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Sam 10 Déc - 18:33


Clap. Clap. Clap. Des bruits d'applaudissements retentirent lentement après le discours de William Woodcroft, suivis par des bruits de bottes, des pas qui se fendaient parmi la foule et ne semblaient avoir aucune volonté de reculer. Petit à petit, les gens s'écartèrent, intrigués, jusqu'à ce que l'auteur des applaudissements soit complètement visible aussi bien pour les habitants que pour les membres du conseil, surtout Woodcroft en personne. Un accent irlandais retentit, appartenant à un homme qui surpassait la majorité de la foule et qui affichait un petit rictus, visiblement ravi de la tournure des événements. « Ah, sacré petit William ! Il a toujours eu le sens du divertissement ! Un tonnerre d'applaudissements pour lui, s'il vous plaît ! » Des enfants se mirent à applaudir, sous le regard désapprobateur de plusieurs personnes, ce qui fit éclater de rire l'homme. Ce bon vieux Woodcroft reprit la parole, tentant d'arrondir les angles, peine perdue. Un jeune homme prit alors la parole assez bruyamment, critiquant les règles du conseil. Ah, l'esprit de révolution, ce vent très violent qui soufflait dans le Leatherland. Le mystérieux homme qui venait d'applaudir se remit à le faire, cette fois pour les propos du jeune homme visiblement révolté. Il s'avança ensuite vers l'estrade, mais des gardes lui barrèrent le passage. Après un roulement des yeux et une profonde inspiration, l'homme les contourna alors que les deux gardes titubaient, clairement désorientés après un bruit très aigu provenant de la bouche de l'homme. Des personnes visiblement inquiètes se reculèrent d'un seul mouvement. Qui était cet homme? Quel était son pouvoir? Il adressa un clin d'oeil à Diane Reaper avant d'enfouir ses mains dans les poches de son manteau, d'un air très décontracté, comme si de rien n'était, comme si William Woodcroft ne venait pas de bouleverser le quotidien du Leatherland entier.

« Oh, j'en oublie toutes mes manières, enfin j'en ai peu mais je sais les utiliser. Je suis le seul et l'unique... enfin pas l'unique de la famille, mais l'unique en mon genre, vous voyez? j'explique un peu tout, étant donné que les membres du conseil vous prennent pour des cons alors que ce sont eux les abrutis, hm bref... je suis l'unique Cillian Weathers. Les plus fidèles du coin reconnaîtront ce nom ! Oh mon dieuuuu ! » Il prit alors une petite voix aiguë, comme pour imiter les diverses personnes qui réalisaient au même moment qu'il s'agissait sans doute du frère de Declan Weathers. « Mais qu'est-ce que ce chenapan fait ici?! Les Weathers sont tous très sexy, quel est ce maléfice?! Est-il célibataire?! Est-il aussi grincheux que son frère? Oh miséricode ! Oh MALHEUR. » Cillian apprécia le petit effet qu'il faisait sur la foule. « Petit message au jeune homme qui parlait d'entrave à la liberté, j'adore ta façon de penser, vive la révolution et tu es plutôt mignon mais un peu jeune pour moi. » Une petite mamie afficha un air épouvanté, oh quelle bande de prudes. « J'ai passé les dernières années avec ce petit William, ah qu'il est mignon, vous ne trouvez pas? On vous a observés, lui caché parmi vous, moi caché tout court et croyez-moi, ce n'était pas toujours agréable. Qu'est-ce que vous pouvez être fascinants ! Pas les vieux hein, je m'en fous de vos recettes et de vos superstitions. Oh non non, je parle de la nouvelle génération, des petits nouveaux qui doivent encore se demander où ils ont débarqué ! Des loups? Des secrets? ...Cela vous surprend vraiment? Oh allez. N'affichez pas ces mines dépitées. »

Cillian arrangea le col de son manteau tout en cherchant quelqu'un des yeux. Ah, son frère se faisait petit, difficile avec sa taille pourtant. Il se tourna ensuite vers Woodcroft et sa bande d'humoristes. « Il y a quelques années, vous me pensiez dangereux. William attend peut-être l'opinion de certains pour le suivre, mais en attendant, vous avez bien besoin d'animation, non? Il serait peut-être temps de vous prouver que vous n'aviez pas tout à fait tord, hm? » Il reprit une profonde inspiration, tout comme la foule inquiète et intriguée, mais soudainement, il expira sans que quoi que ce soit n'arrive. Une seconde plus tard, Cillian fit une pichnette sur le bout du nez de monsieur Woodcroft. « Je suis tellement dangereux, hm? » Sans attendre des réactions, Cillian partit en courant, sous les applaudissements et les cris enchantés des enfants qui avaient beaucoup aimé ce petit spectacle vraisemblablement. « J'adore le Leatherland !!!" » Crier dans le village n'allait pas aider Cillian à rester discret, mais c'était justement son intention. Après tout, Declan semblait tout maussade parmi la foule, un peu de sport lui ferait le plus grand bien en courant après son grand frère d'amour.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t950-cillian-weathers-breathin http://leatherland.forumactif.org/t953-carnet-de-cillian-weathers http://leatherland.forumactif.org/t1037-journal-de-bord-de-cillian-weathers http://leatherland.forumactif.org/t951-inventaire-de-cillian-weathers

Declan Weathersavatar

Administratrice
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 23/09/2015
Ϟ Messages : 276
Ϟ Points : 576
Ϟ Avatar : Matthew (God) Goode
Ϟ Crédits : Luthièn | Gifs : tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Chadwick, Elwyn, Roann, Ryden, Thomas, Tristan, William
Ϟ Âge du perso : 38 ans
Ϟ Pouvoir : Illusions, gare à vos fesses
Ϟ Guide : Une vipère velue nommée Rohnwen
Ϟ Statut Social : Compliqué
Ϟ Métier(s)/autres : Shérif des villages
Ϟ Lieu de résidence : Un petit appartement dans le Rowcastle



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Mer 28 Déc - 18:44


Tout au long de la soirée, Declan était resté en retrait. Il avait observé les villageois et les membres du conseil en essayant de capter quelques bribes de conversations. Il avait entendu quelques rumeurs, quelques théories, sur l'avenir et sur ce qui s'était récemment passé. Il avait entendu les craintes des habitants au sujet du loup-garou, mais aussi celles au sujet des visiteurs mystérieux qui passaient les frontières des villages. Declan avait quelques réponses en tête, sauf qu'il ne pouvait rien dire. Il obéissait aux ordres qu'on lui donnait et servait le conseil en délivrant le nom de ceux qui osaient défier les règles. Ce soir, ce qui allait se produire n'allait pas faire exception à la règle.

Declan avait les bras croisés tout au long du discours des maires des villages. Il avait même décroché, à un moment, en se perdant dans ses pensées. Puis, William était intervenu. William... Declan l'avait vu grandir. Il l'avait également vu subir son jugement, en secret, caché derrière le grand arbre d'une forêt. James Woodcroft avait banni son fils sans que quiconque ne soit au courant à part quelques membres du conseil également présents. Aujourd'hui, le jeune Woodcroft venait prendre sa revanche et Declan ne l'avait même pas reconnu, depuis tout ce temps. Il avait vieilli, ses traits étaient ceux d'un homme.

Lorsque William termina son discours, quelques villageois se révoltèrent, dont Noram, sans grande surprise pour le shérif. Puis, une voix se fit entendre, forçant la foule à se taire. Les membres du conseil, interdits, avaient laissé faire. Cillian était apparu, à la grande surprise générale. Declan était resté bouche-bée face à ce frère qu'il n'avait plus vu depuis un long moment. Un frère qu'il n'avait pas osé aller chercher de l'autre côté des frontières par crainte des Cocatrix. Un frère qui avait, lui aussi, bien grandi et vieilli.

Tout au long de son discours, Declan le fixa sans ciller, comme hypnotisé par ses paroles et par la vision qu'il avait de lui. Ce ne fut que lorsque son frère tenta de s'échapper que Declan eut une réaction. Il décroisa les bras alors que l'un des membres du conseil hurlait après Cillian. Il fallait l'attraper. Ne pas le laisser filer. En voyant qu'un garde allait poursuivre son frère, Declan s'empressa de courir après son aîné, qu'il rattrapa après quelques minutes en lui attrapant le bras. L'attirant contre lui, il lui glissa quelques mots à l'oreille avant de lui mettre des menottes. Il ne pouvait pas se permettre de le laisser filer, il était le shérif. Et il ne pouvait pas non plus laisser Cillian être enfermé dans les cachots. Declan lança alors un regard vers le garde qui les avait rattrapé. « C'est bon, je m'en occupe ! » Le garde n'était pas sûr de pouvoir laisser le shérif seul avec son frère, de peur que lui aussi retourne sa veste. Mais, contre toute attente, il le laissa partir, par crainte de son guide qui serpentait à ses pieds. Le garde détestait les serpents. *C'était tellement facile.* Declan reporta son attention sur son frère en le poussant en avant, pour le forcer à suivre le chemin qui menait au poste. Il allait devoir rester enfermer dans l'une des cellules jusqu'à ce que le conseil décide quoi faire de lui.



_________________


If I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing. After the night when I wake up. I'll see what tomorrow brings. Crushed and filled with all I found. Underneath and inside just to come around. More, give me more, give me more...

EN PRÉSENCE MODÉRÉE DU 12 JUIN 2017 AU 30 JUIN 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t126-declan-weathers-guess-who http://leatherland.forumactif.org/t145-carnet-de-declan-weathers http://leatherland.forumactif.org/t146-carnet-de-route-de-declan-weathers

The Game Masteravatar


Ϟ Inscription : 12/04/2015
Ϟ Messages : 857
Ϟ Points : 512



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Dim 8 Jan - 12:02


Intervention du Maître du jeu


Depuis l'intervention de William, les habitants commençaient à se révolter. « Ces règles vous servent juste de prétexte pour entraver notre liberté ! » Noram n'avait pas peur de donner son avis, dans la foule, au milieu de nombreuses personnes qui étaient d'accord avec lui et qui le faisaient également savoir. Mais le maire ne put répondre à ses accusations. Cillian Weathers, en personne, était apparu lui aussi. Cela faisait longtemps que le maire ne l'avait pas vu. Il ne le quitta pas des yeux lorsque celui-ci donna un discours aussi percutant que celui de William. Sauf que, contrairement à son acolyte, Cillian ne put s'enfuir. Son grand frère, Declan, était intervenu pour l'arrêter. Alors que les deux frères s'éloignaient vers le poste de shérif, le maire, désemparé, perdait son regard dans la foule agitée.

« Vous pensez qu'il a raison ? Et bien soit ! Nous avons encore des places dans les cachots ! » Agacé, le maire quitte l'estrade, suivi par deux gardes qui s'occupent de sa sécurité. Diane Reaper décide alors d'intervenir aussi, pour calmer la foule. « S'il vous plaît, un peu de calme ! Bien sûr, c'est une terrible nouvelle que vous venez d'apprendre, mais il fallait bien faire quelque chose contre les criminels de notre communauté. Sachez que tous ceux qui ont été envoyés sur l'île étaient dangereux. Si vous souhaitez vivre en sécurité, c'est ici qu'est votre place ! Ces personnes, qui vivent à l'extérieur, s'exposent à une vie périlleuse ! Nous n'entravons pas votre liberté, nous la préservons ! » Mais beaucoup de personnes dans la foule ne sont pas d'accord avec ses paroles et continuent de huer le conseil. Les gardes commencent alors à faire arrêter tous ceux qui s'opposent aux dirigeants des villages. Beaucoup d'habitants restent silencieux, de peur d'être mis dans une cellule, ou tout simplement parce qu'ils préfèrent se ranger du côté du conseil.

Ceux qui se sont opposés au conseil passeront une nuit dans les cellules de la prison du shérif ou dans les cachots, si la place manquait. La soirée se terminera donc sur une note moins festive que ce qui était prévu au départ.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org

Casey S. Bloodworthavatar

Membre du forum
Nouvel habitant

Cainounet

Ϟ Inscription : 18/09/2015
Ϟ Messages : 1450
Ϟ Points : 2108
Ϟ Avatar : Ebba Zingmark
Ϟ Crédits : Ceux qui prennent les photos - Bibi - Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira Morrigan
Ϟ Âge du perso : 21 ans, bientôt 22 o/
Ϟ Pouvoir : Capacité : manipulation du sable (et terre) Evolution : Tempête de Sable, puis Contrôle & Empathie sur la végétation
Ϟ Guide : Un gros chaton aux larges pattes et dents pointues du nom de Cain - marécage
Ϟ Statut Social : Célibataire, mais plus tard un petit crush sur le Sinistros (a)
Ϟ Métier(s)/autres : Etudiante, travaillant également au café, Cookie & Coffee de son frère et sa mère + Au resto Finley
Ϟ Lieu de résidence : Au Meiklam, dans son propre chez elle, mais pas trop loin du frère



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Mer 18 Jan - 20:44


Le début de la soirée n'avait pas été sans soucis. Elle avait en effet remarqué qu'il arrivait à la majorité des participants des choses plus ou moins contraignantes, pour sa part, elle ignorait à quel moment le changement avait eut lieu, mais il n'y avait aucun doute, le verre qu'elle tenait ne contenait pas la boisson qu'elle avait prise un peu plus tôt. Elle avait donc cessé de siroter le liquide, à la fois parce qu'elle avait vu trop de films et séries où ce genre de choses se finissait très mal et aussi parce qu'elle avait peut-être un peu l'espoir de savoir qui lui avait piqué son breuvage, ou à qui elle avait bien pu échanger de verre. Tout n'est qu'une question de perspective il paraît. Elle regarda cependant autour d'elle, dans une tentative d'apercevoir quelqu'un avec une mine perplexe en regardant un verre qui n'était pas le sien.

Chad, Ember et elle – ainsi que leur guide respectif – ignorait le fond de cet attroupement et la rouquine ne pouvait pas s'empêcher de se demander ce qui allait encore dérailler. Puisque, depuis qu'elle assistait à ces rassemblements, il y avait toujours eu quelque chose. Avec un peu de chance, personne ne deviendra soudainement fou ou se fera mordre par un loup-garou enragé. Elle venait peut-être de se maudire en pensant ça. Elle se fustigea mentalement et se concentra sur ce qui se passait autour d'elle. Elle tapota l'épaule de ses deux comparses, leur montrant d'un signe du menton la présence du maire du Rowcastle sur l'estrade. L'heure du discours donc arrivé. Quelles sortes d'inepties allait-il leur raconter ? Oh, mieux encore, Reaper allait-elle parler elle aussi ? Qu'elle avait hâte ! Elle remarqua la silhouette sportive d'Adhara, plus loin, qui avait l'air d'être plutôt contrariée par quelque chose. Une connaissance à elle lui vint en aide, tout juste avant le début du discours.

Événement fâcheux. Ah bah, oui, c'est sur que de se faire attaquer par un loup-garou était juste fâcheux, tout comme se faire attaquer de façon sournoise lors d'une exploration étaient des événements simplement fâcheux. Une chose était certaine, au moins, c'était qu'il n'était pas un mauvais orateur, mais quand même, à croire qu'il prenait tout ce beau monde pour des imbéciles.
C'est en revanche le discours du maire du Meiklam qui lui laissa un goût amer dans la bouche. Aucune mention de l'exploration, déjà. Et ensuite, tous, aujourd'hui, connaissaient l'identité du loup, mais que se passerait-il si les personnes qu'il avait attaquent étaient transformées ? Ces dernières n'avaient rien fais de mal, et elle ne pouvait pas s'empêcher de craindre qu'elles ne soient mise à l'écart.

La rouquine, après avoir déclaré qu'elle avait l'intention de se rapprocher de l'estrade à son frère et Ember, juste avant le début du discours du premier maire, ne pouvait s'empêcher d'arborer une expression pour le moins amère sur le visage. La mâchoire serrée et les lèvres pincées comme si elle venait de manger un citron cru, les paroles de Reaper ne passaient pas, mais pas du tout. D'ailleurs, le jeune homme qui avait aidé Adhara, plus tôt, ne semblait pas apprécier la femme, elle ne put donc s'empêcher de lâcher « On devrait lancer des paries. »Mais le cœur n'y était pas. *Tu vas t'attirer des ennuis, fais attention.* fit la voix de son guide dans son esprit, désapprobateur.

Quelques minutes passèrent, et Casey pouvait bien voir que la population était assez partagée. Ses yeux s’écarquillèrent quand elle reconnut William, le jeune homme qui avait pensé qu'elle avait pour passe-temps favoris la torture sur autrui, s'avancer sur l'estrade. Il lui avait donné le sentiment de ne pas aimer se mettre en avant, il avait donc sans nul doute quelque chose de très important à dire – ou alors elle s'était complètement trompé sur le jeune homme.
De qui, de quoi, de quand, d'où, hein ? Casey était perdue. Elle avait toujours été persuadée qu'il n'y avait pas que ce qu'on leur montrait, mais là, c'est quand même plus que ce qu'elle avait imaginé. Elle avait d'ailleurs du mal à imaginer pour quelles raisons le maire aurait pu faire bannir son fils. Le jeune homme ne leur disait pas tout non plus, c'était une évidence, mais il disait à voix haute ce que beaucoup avaient suspecté depuis le début. Elle était quand même soulagée qu'il ne lui soit rien arrivé quand il fila après son discours.

Casey ne fut pas du tout convaincue quand le maire tenta de calmer les foules. Et quand un mystérieux inconnu fit des siennes, la rouquine regretta de ne pas avoir de pop-corn. C'est qu'il avait un sens du spectacle tout à fait merveilleux. Ça pimentait un peu plus l'ambiance quoi, puisque ça n'était pas encore assez tendu. Elle avait eu dû mal garder son sérieux pendant qu'il parlait, Cain ne s'était pas gardé de ses commentaires, le bougre. Casey ne put se retenir, et déclara à qui voulait bien l'entendre, mais pas trop fort non plus « C'est encore mieux qu'une sitcom. »

Ce qui suivit en revanche, ne plus guère à la jeune femme. Alors comme ça, ne pas être en accord avec les propos du maire signifiait un arrêt aux cachots. « Elle est belle la démocratie. » Persifla-t-elle, entre ses dents, agacée, alors que Reaper tentait sûrement de les embobiner. S'il existait d'autres villages, ça pouvait tout à fait expliquer pourquoi elle avait gardé les trouvailles pendant l'exploration.

Tout ça était tout de même fortement passionnant. Qu'allait donc se produire ensuite ? Qu'allait-elle faire ?


_________________


Just know you're not alone 'Cause I'm gonna make this place yourhome
© CODE BY FRANKENHOOK

 


Dernière édition par Casey S. Bloodworth le Dim 12 Fév - 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t41-casey-s-bloodworth-c-mon-l http://leatherland.forumactif.org/t96-carnet-de-casey-s-bloodworth http://leatherland.forumactif.org/t1010-journal-de-bord-de-casey-bloodworth#9619 http://leatherland.forumactif.org/t296-inventaire-de-casey-s-bloodworth

Adhara Finleyavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 29/09/2015
Ϟ Messages : 468
Ϟ Points : 1215
Ϟ Avatar : Amandla Stenberg
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel & Delvan
Ϟ Âge du perso : 16 ans
Ϟ Pouvoir : Manipulation de l'eau et de sa température + cryokinésie
Ϟ Guide : Allister, sage loutre trouillarde
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   Ven 10 Fév - 6:21


Et dire qu’Adhara avait cru mourir d’ennuis au début de la soirée. Niveau surprise et confusion totale, on battait les records locaux ! Une fois la panique due au scarabé écartée et oubliée, il était venu le temps des discours pleins de mensonges savamment tissés et de platitudes polies. Des sorciers chassés et tués dans leur monde d’origine, hein ? L’adolescente avait certes le poids du secret sur sa nature à affronter chaque jour là bas, mais elle n’avait jamais craint pour sa vie, jamais autant qu’ici. Ils auraient bien du mal à lui vendre l’histoire d’un univers bien plus plaisant que celui dans lequel elle venait : là-bas il n’y avait pas de monstres qui rôdaient dans la nature, pas de couvre feu à respecter, pas de limites stupides à ses envies de voyages et de découvertes. Mais, là-bas, il n’y avait pas Loulou non plus. Alors qu’il trouve un moyen ou non de les renvoyer surement à leur point de départ, Riri elle s’en foutait pas mal. Du moment qu’elle avait une certaine rouquine à ses côtés, elle se sentait capable d’affronter tout ce qu’on pouvait mettre sur son chemin. Puis ce n’était pas comme au tout début ; ils étaient de plus en plus nombreux à exprimer clairement leurs idées, leurs revendications, tout ce qui tournait pas rond au Leatherland, de moins en moins à calmement accepter toutes ces étrangetés. Elle n’était plus la seule en colère.

Puis William prit la parole. C’était toute cette frustration, ce goût de paranoia dans l’air qui explosait au grand jour avec chacune de ses paroles. Combien étaient-ils à penser la même chose depuis des jours et des jours ? Ils pensaient leur ouvrir les yeux en parlant de complot et de coup monté ? Les nouveaux arrivants étaient beaucoup de choses, mais ils n’étaient pas les naifs brebis perdues pour lesquels tout les natifs les prenaient : ils ne connaissaient peut-être pas les règles dans le coin, mais ils avaient grandi avec les médias et internet, avaient appris à démêler le vrai du faux dans cette masse sans fins d’infos. Ils savaient quand on les manipulait. Ou du moins, ils étaient habitués à avoir affaire à de meilleurs baratineurs. Ils venaient d’une société où le mensonge et les influences de masse était devenu un art, une science même, opérée par des centaines d’algorithmes et de professionnels. Et c’était bien ça le fond du problème depuis le début non ? Le Conseil n’avait pas compté sur tout ça, n’avait jamais prévu que ces nouveaux exilés soient si prompts à les questionner et les forcer à céder du terrain, les obliger à leur montrer ce qui se cachait derrière les limites et à orchestrer une attaque suspicieuse pour les calmer quelques semaines seulement.

Adhara, elle souriait. Elle souriait en voyant la panique s’emparer des figures politiques du coin, souriait en constatant l’énergie électrique de la foule autour d’elle, souriait en suivant le discours décousu du frère du shérif. Les choses bougeaient. « Elle est belle la démocratie. » Elle captura le regard de la rouquine et lui adressa un clin d’oeil. Ils savaient que sécurité et liberté étaient deux choses différentes, et que faire miroiter la première était un bon moyen de pousser les gens à abdiquer la seconde. Plus motivée que début très longtemps, Adhara commençait à joindre sa voix à celle des autres protestants quand une main s’abattit sur son épaules. « Pas de ça ici, jeune fille. Rejoins ta mère et ton frère ; vous rentrez à la maison. Personne ne va aux cachots ce soir, tu m’entends ? » Ce n’était pas souvent que son père usait de sa voix autoritaire sur ses enfants, alors elle hocha simplement de la tête, ravalant ses arguments et sa frustration. Ce n’était pas le ton raisonnable et chaleureux qui disait qu’ils étaient des jeunes gens capables de leur propre choix ; c’était l’urgence de garder sa famille en sécurité.

_________________

Let's make this happen, girl. You gotta show the world that something good can work.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t170-adhara-a-kiss-with-a-fist http://leatherland.forumactif.org/t180-carnet-de-adhara-finley http://leatherland.forumactif.org/t179-carnet-de-route-de-adhara-finley

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Sujet commun] Anniversaire du Meiklam   


Revenir en haut Aller en bas
 

[Sujet commun] Anniversaire du Meiklam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Meiklam :: CENTRE DU VILLAGE :: LA GRANDE PLACE-