AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Scénarios


News du forum

► Venez découvrir la news n°17 en cliquant ici.
► Pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

À savoir

► N'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira   Sam 13 Jan 2018 - 17:48






formulaire d'intro


Type du sujet : [x] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 03 Janvier 2017 & 07 Février 2017
Matin, après-midi, soir : Fin de matinée
Météo (approximative) : Il fait froid et humide à l'intérieur de la maison. Dehors il pleut.
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [] oui [x] non (petites natures rpz)
Commentaire :





Janvier


Une nouvelle année, ce n’était qu’un jour de plus pour Sigma. Il avait plus inintéressant à faire, parce que c’était l’hiver et que, définitivement, les journées étaient plus calmes que durant l’été. Déjà, il ne pouvait pas travailler autant qu’il le voulait, parce que les matériaux subissaient mal les aléas du froid, de la pluie, de la neige. Et sur leur petite île, à moins d’être un sorcier manipulant l’air, le vent devenait leur pire ennemie. Ca laissait beaucoup de temps à Sigma pour réfléchir, réfugier dans le chaud de sa demeure, à regarder les flammes illuminer les pans de murs de ces couleurs orangées, alors que Chouchou tourniquottait dans les airs, s’amusant avec l’air chaud comme un oisillon. Ce n’était pas quelque chose qu’il était habitué à faire, réfléchir. Mais ses pensées avaient de quoi rebondir sur des éléments nouveaux, maintenant qu’il avait accès au Kyngdon. A plusieurs reprises, il avait songé à cette chasseresse et puis, il avait poussé un long soupir. *Tu as enfin pris ta décision ?* avait constaté le guide, un jour qu’il était blotti dans son petit nichoir de luxe, prétendant être endormi.

Sigma s’était donc retrouvé au Kyngdon, comme il était souvent coutume maintenant. L’inactivité avait le don de le rendre fou, et il s’était fait assez de figurines de bois pour les vendre sur le marché aux enfants. D’autant plus que passer quelques jours dans le village voisin était ce qu’il y avait de plus plaisant ces temps-ci. Il restait généralement à l’auberge, qui n’était pas loin de la taverne. C’était une bonne manière d’occuper ces soirées, d’écouter les histoires du moment et de repérer les filles de joies qu’il appréciait particulièrement. Mais cette fois-ci, c’était un jeune sorcier qui était venu l’avertir de Cahira était revenue de sa chasse. Sigma était donc sorti sous la neige, Chouchou planqué au chaud dans son tour-de-cou, suivant l’adolescent. « Elle est là » la figure était pointée du bout du doigt et il remercia le coup de main, glissant une petite pièce. Il s’approcha de sa démarche un peu chaloupée, sa mine encore plus renfrognée à cause du froid. « Tu as deux minutes ? » Lui demanda-t-il sans aucune forme de salutations.

Fevrier


C’était un peu plus d’un mois auparavant. Sigma n’avait pas voulu commencer immédiatement, parce qu’il avait eu besoin de parler de logistique. Ce n’était pas quelque chose qu’il avait pratiqué auparavant et il était hors de question qu’ils fassent ça en extérieur : le temps n’était pas souvent clément. Et il ne voulait pas que les autres les saches : Sigma restait très secret sur sa vie, surtout devant des personnes qu’il ne connaissait pas, ni ne faisait confiance. Il y avait des moments de son histoire dont il n’était pas particulièrement fier – il n’en avait pas honte non plus, mais il savait ce que cela faisait, d’être en présence d’un meurtrier. Ce genre de démarche, il l’avait constaté de manière prudente. Et donc, il avait voulu trouver un endroit qui convenait. Ca avait tardé un peu, mais finalement il s’était vu demander de l’aide pour la construction d’une nouvelle maison dans le Kyngdon. C’était une belle preuve d’acceptation et il avait accepté. Surtout que ça lui permettait d’avoir un endroit totalement désert, une fois les ouvriers partis.

Il était donc là, devant le feu d’appoint, le bruit de la pluie s’infiltrant au premier étage, où la toiture n’était pas encore terminée. Ca ne payait pas de mine aux premiers abords, mais c’était beaucoup plus rassurant que ce que Sigma avait connu pour une partie de sa vie. Et en quelques semaines, tout serait bien différent. Mais il n’était pas là pour s’attarder sur la construction. Il attendait Cahira et bientôt, il y eut quelques coups à la porte. Il défit le verrou un peu rustique et l’invita à rentrer d’un signe de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 244
Ϟ Points : 583
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira   Ven 26 Jan 2018 - 15:08


« Flash-Back »
03 Janvier 2017

L'hiver, la couverture blanche qui recouvrait les sols et les traces nettes qui brisaient cet ensemble impeccable. Le froid glacial et le vent mordant, les arbres nus qui ne protégeaient plus. C'était répétitif, tous les ans à la même période. Ce n'était qu'une question d'adaptation, mais quand on naissait et vivait depuis toujours ici, ça n'avait rien de bien difficile, puisque c'était la routine. Oh, il y avait des hivers plus durs que d'autres, mais il s'agissait toujours de s'adapter. La chasse était plus compliquée, par contre, il fallait bien s'y prendre, et si Cahira savait bien faire quelque chose, s'était justement s'y prendre. Il fallait dégoter le bon endroit, et s'y téléporter au moment opportun suivi d'un coup précis de dague. Elle se servait beaucoup de plus de son don pendant l'hiver, parce qu'elle n'avait pas de temps à perdre, même si le pistage était beaucoup plus simple. C'était juste plus pratique. Et puis une fois que c'était fait, elle pouvait profiter du calme de la forêt en rentrant tranquillement.

Il neigeait doucement, mais ça ne stoppait en rien l'activité du village. Un temps aussi rigoureux permettait de s'entraîner moins longtemps, mais ça aidait à augmenter son endurance. C'était un mal pour un bien quelque part, donc au final, ça râlait un peu plus pour la forme. Puis elle était suffisamment exigeante pour que ça se fasse dans son dos. Peu souhaitaient courir plus longtemps que nécessaire. *T'es vraiment un tyran, parfois.* raisonna la voix d'Elroy, qui restait au chaud dans sa plume. Si peu, vraiment. Enfin, aujourd'hui c'était un jour de repos. *Comme si tu connaissais le sens de ce mot.* C'est pour ça qu'il y avait Delvan. Et puis elle savait où se trouvaient ses limites. Et si elle voulait toujours les repousser plus loin, c'était son choix. Elle fonctionnait de cette façon, Cahira, depuis toujours. Elle avait conscience que ce n'était pas forcément la façon de vivre la plus saine au monde, mais elle avait grandi comme ça. Ça avait créé la personne qu'elle était aujourd'hui, et si elle n'aimait pas admettre ses faiblesses et demander de l'aide, elle n'était pas arrogante au point de ne pas en demander quand elle était dans une impasse. Ou un gouffre, allez savoir. Demander de l'aide, était autant une marque de faiblesse que de force, de toute façon. On le lui avait répété suffisamment de fois pour qu'elle y croit et la répète à qui voulait bien l'entendre. Après tout, elle n'était pas devenu la maîtresse d'arme du Kyngdon juste en claquant des doigts et seule dans son coin.

Elle avait donc demandé à cet homme du Melwall, Sigma, d'utiliser son pouvoir si étrange – mais fascinant – sur elle, pour qu'elle apprenne à le repousser. Elle comprenait la réticence, mais elle ne voulait pas vraiment entendre un non définitif comme réponse. Elroy soupira. *Le principe d'avoir le choix, c'est de pouvoir dire non aussi.* Sa sorcière n'était pas stupide, simplement irrécupérable. Et elle avait également appris à mettre son guide en sourdine, et ce depuis des années. On est talentueux, ou on ne l'est pas en somme. Roy roula des yeux – elle n'avait pas besoin de le voir pour le savoir. Quand elle était arrivée à l'entrée du village, Cahira s'était téléportée chez elle afin d'y déposer le résultat de sa chasse et était répartie dans le centre du village dans la foulée. Son don rendait la chose pratique, et minimisait la perte de temps et pour quelqu'un qui aimait autant l'efficacité, c'était quelque chose dont elle était reconnaissante.

Cahira avait enfin ses dagues – elle pouvait parfaitement s'occuper de les aiguiser elle-même, ce qu'elle faisait quand elles étaient trop émoussées, mais elle n'était pas une professionnelle pour le reste d'une révision – et sortait donc du forgeron, prête à se diriger vers les terrains d'entraînement pour s'essayer au lancé – pas qu'elle en ait vraiment besoin, mais il fallait qu'elle se refasse la main avec ses armes – quand elle entendit des pas derrière elle. Un brin familier. Avec ses occupations, on faisait attention à ce genre de détails « Tu as deux minutes. » Sigma. Voilà donc de qui il s'agissait. Cahira se retourna devant la silhouette d'une dizaine de centimètres plus haute qu'elle. Plus carré d'épaule aussi. Le visage aussi inexpressif que d'ordinaire, sa signature personnelle dirons-nous, et la voix tout aussi maîtrisée, « Effectivement. » Tout ça, c'était l'extérieur, parce que sinon, elle bouillait presque de curiosité.

« Présent »
07 Février 2017

Les jours s'allongeaient, et la neige avait laissé place au toucher glacial de la pluie. C'était nettement plus désagréable. Sa routine, établie depuis des années – avec quelques variations ici et là, elle n'était pas si rigide – avait changé avec l'arrivée des nouveaux habitants dans le village, à cause du nombre croissant d'enfants auxquels il fallait enseigner des bases déjà acquises pour les enfants natifs du village. Delvan lui avait demandé de l'aide, et après la mise en place d'un emploi du temps spécifique qui convenait aux critères d'éducation de son cousin – elle pensait encore qu'il était trop indulgent, et c'était pour cette raison qu'elle n'enseignait rien aux enfants, et préférait s'en prendre aux adultes – *Tortionnaire.* Non, du tout, elle appréciait simplement l'efficacité. Son cousin s'occupait des nouveaux arrivants, tandis qu'elle continuait d'apprendre certaines choses aux autres. Elle avait dû réorganiser ses journées afin de caser ses entraînements personnels, et une fois que Sigma lui confirma son accord de l'aider à s'entraîner à battre son don, Cahira avait dû prendre son mal en patience, le temps que l'habitant du Melwall trouve un endroit où ils pourraient pratiquer sans que ça n'attire les regards. Et au bout d'un mois, il lui avait enfin fait parvenir un lieu.

Recouverte d'une sorte de cape afin de se protéger au maximum de la pluie, ses gants en cuir où se trouvaient des plaques de métal dans la doublure, au niveau des phalanges, du sur mesure, précisons-le, *T'as des armes partout, c'est même plus une surprise maintenant.* Ça l'était pour la personne qui se retrouvait au bout du poing. Elle se dirigeait vers la maison en construction dans le village. Cahira mentirait en avouant qu'elle était plutôt excitée de commencer cette toute nouvelle phase d'entraînement, dont elle ignorait, au final, les aboutissants, et c'est ce qui rendait le tout assez angoissant. Elle était la première à admettre ses faiblesses, notamment à elle-même, puisqu'elle était loin d'être toute puissante, et c'est pour cette raison qu'elle tentait de faire d'une faiblesse une nouvelle force, il ne restait plus qu'à savoir si ça allait marcher dans le sens souhaité ou non.

En arrivant devant la porte, elle ne perdit pas de temps et frappa directement et elle ne poireauta pas longtemps puisque Sigma vint lui ouvrir celle-ci et la laissa entrer, la saluant d'un signe de tête. Cahira pénétra dans la maison, abaissant la capuche de sa cape, et rendant son salut au brun par le sien. C'est qu'ils en avaient des choses à se dire, dis donc.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira   Lun 29 Jan 2018 - 21:10


Janvier

La réputation de Sigma pouvait laisser croire qu’il n’appréciait personne. Bien entendu, cela était faux. Ce qu’il faisait, c’est qu’il montrait difficilement qu’il s’attachait à certains, car il montrait peu de choses de manière générale. Il n’était pas démonstratif, car il percevait ça comme une faiblesse, se rappelant des prisonniers qui se moquaient de lui quand il pleurnichait. Puis, un jour, ses émotions s’étaient cassées et au lieu de les ramasser, de les réparer, Sigma les avait écrasé un peu plus, libre de ce qui l’entravait par le passé. Alors oui, cela pouvait paraitre étrange, qu’il y ait quelques personnes comme apprécie comme Wiliam. Il ne le criait pas sur le toit non plus. Pour lui, ça ne faisait pas partie des choses qui devaient être dites. Ainsi, aux yeux des habitants du Kyngdon, ce n’était qu’une simple visite qu’il rendait à une connaissance. C’était différent, parce qu’il n’allait pas vers les autres sans raisons, surtout quand cette personne était Cahira.

Il y eut une réponse à sa question, tout aussi courte que ce à quoi il pouvait s’attendre, Sigma. Il eut un petit geste de la tête et il lui fit signe de la suivre. Lui, il n’aimait pas le froid et il préférait la taverne. Mais il n’attendait pas, car il restait prudent (certains diraient paranoïaque). Il ne voulait pas parler de ce genre de choses devant des curieux. D’un coup d’œil, il s’assura qu’elle le suivait, avant d’ouvrir sa bouche. Son expiration se transforma en un nuage de fumée blanche. « C’est d’accord. » Il fronça un peu les sourcils, peut-être que c’était un peu trop cryptique, comme lui faisait remarquer Chouchou emmitouflé dans son tour-de-cou. « Je veux bien t’aider à apprendre à résister à mon pouvoir. » Il passa sa langue sur ses lèvres, un sentiment étrange, de le dire ainsi à voix haute. Il s’engageait à permettre à Cahira de le surpasser sur ce qui était son art de vivre, ce qui lui avait permis de survivre sur cette île.



Fevrier


En silence, l’invitée pénétra dans l’ouverture de la porte. Sigma se décala d’un pas, la laissant entrer. Pour le moment, la construction ne payait pas de mine. Il aimait ça ainsi, le siffleur. Ca rendait les évolutions encore plus visible. Il se demanda alors si l’entrainement avec Cahira serait à cette image, ou s’il serait long et laborieux. Il n’avait jamais fait ça avec personne. Il savait que certaines étaient naturellement plus résistantes, mais il y avait peu d’esprits qui lui résistaient quand ce n’était pas une caractéristique liée à leurs pouvoirs. Qu’en serait-il donc de cette qui se téléportait ? Ils le sauraient bien un jour au l’autre.

Avec force, il referma la porte, remettant le verrou. Ce n’était pas un problème pour la chasseuse, il en avait bien conscience. Mais c’était surtout pour éviter des intrusions. Sigma était un homme discret et il préférait que ce genre de session reste secrète. C’était pour son bien, uniquement. Mais puisqu’il était celui qui léguait une part de son avantage sur les autres, il n’avait pas hésité à faire son difficile sur quelques conditions. « Bien. Commençons. » Il ne voulait pas perdre de temps, ça ne servait à rien, ils n’étaient pas là pour profiter d’une bonne tasse de thé (c’était plus du genre de son cousin que d’elle).

Sigma retourna s’installer sur son petit siège de bois, en désignant un similaire à son invitée. « Je vais commencer par te mettre simplement dans l’état d’hypnose. » C’était un mot qu’il n’utilisait jamais lui-même. C’était le genre de conversation qu’il n’avait eu qu’avec Chouchou et c’était étrange pour lui, que ça ne soit pas son guide en face de lui. *Ne t’inquiètes pas, tu restes mon préféré.* N’échappant aucun indice de l’échange avec l’oiseau, il continua. « Je vais essayer que ça ne soit pas très profond. Et tu vas juste essayer de lutter. Ca te va ? » Son ton n’était pas aussi neutre que l’accoutumé. Il y avait une légère trace de nervosité, butant parfois sur une voyelle. C’était une première pour lui aussi. Normalement, il se contentait de brouiller le cerveau de celui qui était sous son emprise, sans aucune pitié. Ne pas nuire, c’était nouveau pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 244
Ϟ Points : 583
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira   Jeu 8 Mar 2018 - 16:04


Cahira, elle maîtrisait cette nuance entre l'être et le paraître. Elle pouvait sembler indifférente au monde qui l'entourait, la réalité était toute autre. C'était simplement ce masque, qu'elle avait façonné depuis des années, qu'elle portait tous les jours que les villageois du village avait à faire. Mais étrangement, ce n'était pas uniquement qu'un masque, parce qu'elle était aussi cette prudence, cette restreinte dans ses gestes et ce silence dans ses paroles. Pas un mouvement inutile, pas une parole superflue. Le silence était parfois plus parlant qu'un mot, et un geste pouvait l'être encore plus qu'une phrase. Aucune brusquerie, uniquement de la mesure dosée à la perfection.

Mais ce que personne ne pouvait voir, c'était aussi le tourbillonnement incessant de ses pensées, cette curiosité débordante et inassouvie depuis toujours, c'était cette crainte de ne pas être capable de faire plus, toujours plus et toujours mieux. C'était les questions qui la hantait sur cette exploration dont elle était ressortie profondément meurtrie, c'était ce soulagement de voir son cousin se concentrer sur l'enseignement des enfants mais cette peur qu'il ne soit pas assez bien préparer à un possible danger. C'était le doute quant à ce qu'elle enseignait à sa cousine, pleine de rage, mais si talentueuse, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds et qui était prête à en découdre dès que l'occasion se présentait. Cahira, c'était cette nuance, entre l'être et le paraître.


« Flash-Back »
03 JANVIER 2017

Bien droite, sa curiosité piquée, elle avait les yeux plantée droit dans ceux de Sigma quand ce dernier lui fit signe de le suivre vers la taverne. Cela lui fit arquer un sourcil, qui se leva aussi rapidement qu'il revînt à sa place. Elle ne côtoyait que très rarement ces lieux, et s'il n'était pas impossible de la voir assise à une table, sa présence pouvait amener à se poser des questions. Cependant, cette amitié – pouvait-on déjà l'appeler comme ça ? – avec Sigma, n'était pas une nouveauté. Le fait qu'il la fasse suivre afin qu'on vienne lui dire quand elle était de nouveau au sein du village était assez parlant en soi. Il n'était pas rare de les voir discuter. Elroy eut un reniflement moqueur. Sa sorcière avait élargi son cercle social avec un type qui avait autant de conversation qu'elle, il ne savait pas s'il devait en rire ou en pleurer. « C'est d'accord. » Lâcha brusquement le sorcier à ses côtés. Il allait devoir faire un effort d'élocution s'il souhaitait qu'elle comprenne ce qu'il voulait exactement dire par ces paroles, puisqu'elle ne souhaitait pas se réjouir dans le vide. « Je veux bien t'aider à apprendre à résister à mon pouvoir. »

*Mais c'est trop cool, ça Cahira ! J'ai hâte qu'on se mette au travail ! Comment penses-tu que vous allez procéder ? T'attends quoi pour lui demander ? Non mais bouges-toi un peu !* Raisonna la voix de son guide dans son esprit. Elle le mit en sourdine, alors qu'elle tournait sa tête vers l'homme à ses côtés, et inclina avec grâce sa tête « Je t'en suis reconnaissante. » Un léger et fin sourire adoucit ses traits, avant de disparaître aussitôt. *Tu devrais être encore plus concise.* C'était un don, que voulez-vous. « Je m'en remets donc à toi. » Elle se demandait si le siffleur se rendait compte de ce que ça signifiait pour elle au final, parce que c'était une chose, que d'admettre une faiblesse, mais c'en était une autre que de travailler afin de la faire disparaître. Sigma aurait un pouvoir sur elle que très peu n'a jamais eu, et cette réalisation l'effrayait quelque peu.

« Présent »
07 FEVRIER 2017

Sigma referma la porte alors qu'elle entrait dans la maison encore en construction. Sa prudence était bienvenue, même si d'un point de vue personnelle il lui aurait simplement fallu se téléporter plus loin. Les murs n'avaient aucune utilité avec ce don. « Bien commençons. » La maîtresse d'arme hocha la tête, sûre d'elle, alors qu'elle ressentait tout de même cette appréhension. C'était une chose qui était très appréciable chez le sorcier, c'était qu'il ne perdait pas de temps, et s'il y avait un point qui importait beaucoup à Cahira, c'était l'efficacité. Tourner autour du pot avait quelque chose d'inutile, et contrairement à ce que beaucoup pouvait penser, ça n'avait rien de subtil. Il ne fallait pas confondre les deux.

Par réflexe, elle lança un rapide regard sur la demeure, avant que ses yeux ne tombe sur Sigma, assis sur un tabouret. « Je vais commencer par te mettre simplement dans l'état d'hypnose. » La brune hocha la tête dans un geste lent. « Je vais essayer que ce ne soit pas très profond. Et tu vas juste essayer de lutter. Ça te va ? » La maîtresse d'arme prit une grande inspiration, et hocha la tête. Si la situation rendait nerveux le sorcier, il en était de même pour elle. « C'est toi qui sais le mieux. » Se contenta de donner comme réponse. C'était particulier pour Cahira, de se laisser attaquer de la sorte, même si le but au final était de faire disparaître cette fragilité face au don de Sigma. Mais ça avait aussi un côté intriguant, et la curiosité qui habitait constamment Cahira était également piquée. Un mélange pas forcément des plus sains, surtout en ayant à l'esprit le fiasco de l'exploration. Et tâchons de rester concentré.


_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira   


Revenir en haut Aller en bas
 

isn't it what friendship is about, proving that you can be weak too ? • Cahira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: KYNGDON :: CENTRE DU VILLAGE-