AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Scénarios


News du forum

► Venez découvrir la news n°17 en cliquant ici.
► Pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

À savoir

► N'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Ven 12 Jan 2018 - 21:15






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 03 juin 2017
Matin, après-midi, soir : début de soirée
Météo (approximative) : la jungle est chaude et humide, le soleil est encore bien présent dans le ciel
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [ ] oui [] non
Commentaire : Sigma fait du babysitting





La sueur perlait au niveau de ses tempes, sans que Sigma ne paraisse incombé par le phénomène. Il avait passé la moitié de sa vie sur cette île. En plus de pouvoir retrouver son chemin rapidement, il s’était également habitué à la météo. Et il n’y avait rient de bien difficile maintenant qu’il n’y avait plus les travaux forcés sous la surveillance des gardiens. Il y avait un petit goût de liberté, qui maintenant était remplacé par celui d’être maitre de son destin. Le siffleur ne pouvait pas changer son passé, mais il avait la ferme attention de continuer de modeler son futur comme il l’entendait. Et aussi étrange que cela paraissait, il prenait sous son aile les curieux du Meiklam, qui venaient sur leur île pour diverses raisons. Ca l’intriguait un peu, il ne comprenait pas, l’ancien détenu, ce que certains trouvaient à ces quelques kilomètres carrés recouverts de verdure. Etaient-ils la pour un peu de frissons ? De ce qu’il avait entendu de la part des autres habitants de l’île, ils avaient pleinement leur lot d’aventure en-dedans des frontières de ce pseudo monde civilisé. Un loup-garou. Ca l’avait fait sourire un peu, Sigma, alors qu’il regrettait presque qu’une créature pareille n’ait pas été invitée ici quand c’était encore une prison.

Mais il y avait eu son lot de monstres ici aussi, et aux yeux de certains, les détenus, qu’ils aient été accusés à tort ou justement, l’étaient. Il entendait les commentaires, Sigma, il n’était pas idiot – pas trop – et parfois il demandait ce qu’on pensait de lui, avec un sifflement empreint de magie. L’interlocuteur ne se souvenait de rien, et Sigma portait cette expression satisfaite sur son visage. Il ne faisait pas ça tout le temps, ça dépendait de son humeur, des personnes qu’il suivait. Aujourd’hui, il était à quelques mètres d’un blond accompagné d’un chien. Sigma ne prenait même pas la peine de se cacher, ça ne servait à rien et ça ne l’aurait pas amusé. Ainsi, il pouvait à loisir observer les nouveaux arrivants, ceux qui avaient franchis le fameux portail. Winnie ne l’avait jamais vu, et pour lui, c’était réellement un monde à part. Ca ne l’intéressait pas, tout du moins pas autant que les conversations de comptoir qu’ils pouvaient avoir sur le sujet. Lui, il était bien sur son île, à suivre de parfaits inconnus tout en sifflotant tranquillement, de manière totalement inoffensive.

Ca lui donnait un côté négligeant, souligné par la légère boursouflure de sa joue gauche, alors qu’il se baladait les mains dans les poches, évitant avec aise les difficultés qu’offraient les trajets tous tracés de la jungle. Ils n’étaient pas loin des anciennes cellules, mais Sigma évitait de penser à ces tristes moments, se concentrant sur les ronds dans le ciel que faisait Chouchou, qui se plaisait à se faire passer pour un oiseau de proie, faisant tournoyer son ombre autour de son maître. *Regarde, je suis le terrible prédateur du ciel. Kyaaaaaaaaah !* Doublé à son lien mental il y eut une petite boule de plumes qui fondit jusqu’au sol, un piaillement qui se voulait certainement intimidant – mais qui n’était pas très convainquant – avant que ses petites pattes ne se referment sur un escargot qui passait par là. *Ahahahaha, crains-moi misérable créature !* Encore des petits sifflement aigus de la part de son guide, avant que celui-ci ne se laisse aller à la dégustation de son encas. Sigma eut un petit rire, ne remarquant pas qu’il était devenu le centre d’attention de l’homme qu’il était occupé à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel Mogensenavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 193
Ϟ Points : 359
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Delvan & Cosima
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chien berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Dim 14 Jan 2018 - 11:54


Leur petite expédition improvisée pour débusquer le loup-garou avait été un échec. Malgré sa frustration, Gabriel ne blâmait pas son collègue : il ne savait pas de quelle crise physique ou psychique il avait bien pu souffrir, mais l’important avait alors été de le sortir de cette forêt au plus vite. T’es quand même bien décidé à ne pas lâcher le morceau. Daisy avait mieux pris la fin de leur exploration que lui. C’était d’ailleurs curieux. D’ordinaire la chienne était la plus tête brûlée de leur duo et le rôle du psychologue était de canaliser son énergie sans fin. Pourtant, le matin même, dès les premiers rayons du soleil, elle avait accepté sans tergiverser d’aider Nowon à retrouver le confort de sa demeure au Meiklam et de ne revenir au Melwall qu’après quelques heures de repos bien méritées. Ne me dis pas que tu n’es pas curieuse de savoir ce qu’il s’est passé dans cette forêt. Il aurait du mal à la croire. Lui-même brûlait d’envie de savoir, de comprendre d’où venaient ces voix qui l’avaient conduit jusqu’aux ruines et pourquoi diable l’avaient-elles guidé ? Pourquoi cette végétation qui se refermait derrière eux, les empêchant de rebrousser chemin ? Il y avait bien trop de questions sans réponses à son goût. Ces ruines ne me plaisaient pas. C’était donc ça. Il porta un regard plus doux sur sa guide, attendrie par l’aveu tacite de la peur que l’endroit lui avait inspiré. C’est pour ça qu’on ne retourne pas là-bas. Pas avant d’en savoir plus.

Et, dans ce but, il avait décidé de consacrer les prochaines journées à l’exploration du Melwall. Il ne connaissait pas l’île. Il y avait mis les pieds pour la première fois la veille et désirait avant tout se familiariser avec sa géographie, histoire de connaître un peu mieux le terrain avant d’essayer de nouveau de déterminer si oui ou non Caleb Keats se cachait ici. Evitant sagement la forêt dans laquelle ils avaient été contraints de passer la nuit, Daisy et lui découvraient la jungle qui recouvrait une bonne partie de l’île. Rectification : Gabriel tentait de se faire une représentation mentale des lieux tandis que Daisy trottinait, reniflant quelques plantes, chassant un ou deux papillons, mais finissant toujours par suivre le rythme tranquille de son sorcier. Si quelqu’un d’autre n’y aurait vu qu’un comportement somme toute normal, le psychologue pouvait y lire l’inquiétude qui la rongeait encore un peu. Elle n’était pas à l’aise. Et si ça lui facilitait la vie parce qu’il n’avait pas à craindre qu’elle s’éloigne de trop, l’attention soudainement happée par une proie quelconque, ça lui faisait un peu mal au coeur de la voir si sage. Il n’avait vraiment pas l’habitude.

Un moineau fondit sur sa proie, non loin de Daisy, et l’éclat de rire qui suivit le fit se tourner légèrement. Il observa l’homme avec plus d’attention qu’il ne lui en avait prêté depuis qu’il avait commencé à les suivre, essayant de comprendre exactement le pourquoi de sa présence. En tout cas, il avait maintenant la certitude que le brun n’était pas muet. Il eut un infime sourire. « Pourquoi vous nous suivez ? » Ca allait droit au but, mais Gabriel ne ressentait pas le besoin de tourner autour de la question, du moins pas avec quelqu’un qui n’avait pas daigné lui adresser le moindre mot alors qu’ils marchaient depuis un moment côte à côte. Il ne se plaignait pas, au contraire. Il aimait le silence et le calme et, jusque là, la présence de l’autre homme ne semblait pas menaçante. Il était juste curieux.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Lun 15 Jan 2018 - 13:05


Le petit spectacle de son guide avait créé une ouverture. Sigma ne cherchait pas à se donner une image de dur à cuire, ou d’un homme qui n’était pas approchable. Mais il n’était pas familier, ni amitieux avec les inconnus. Encore plus avec ceux qui venaient de l’autre coté des frontières. Avec Chouchou, c’était différent, bien entendu. Il était son compagnon d’infortune, une part de son âme, ce coté attachant que Sigma n’aurait jamais. Il le savait, que le moineau était le plus mignon des deux, que c’était souvent par celui-là que les gens se rapprochaient de lui. Il s’en moquait, le siffleur. C’était ainsi, et il ne changerait rien. Ainsi, il posa son regard clair sur l’autre sorcier, pas surpris d’être abordé de la sorte – après tout, il était celui qui suivait le blond depuis que ce dernier avait mis les pieds sur l’île. Il n’y avait rien qui brillait dans son regard, pas d’aversion, pas de prudence. Qu’une simple observation neutre, qui se peignait également sur son visage.

Chouchou était toujours occupé à picorer son escargot, se régalant de son quatre-heure. Mais lui, il était prudent, malgré ses coups de becs sur l’invertébré. Sigma s’humecta les lèvres sèches du bout de sa langue, avant de parler, calme. « Pour votre protection. » C’était simple, et il n’y avait rien de faux chez lui. C’était dit de la manière la plus évidente, comme l’on disait que le soleil brillait et que la pluie mouillait. Ce n’était pas sa première interaction avec un homme qui venait du Meiklam, si bien qu’il ajouta « l’île du Melwall peut être dangereuse. » Mais il n’y avait aucune menace, aucune mise en garde. Sigma ne fit part d’aucune interdiction, se doutant bien que ceux qui venaient du bon côté avaient dû recevoir assez de mises en gardes de la part de leur conseil. Il se moquait, franchement, de ce qui avait pu être dit. Il avait fait une croix sur les règles du Rowcaste depuis de longues années maintenant, quand il avait compris que personne ne reconnaitrait son emprisonnement comme une erreur, et ne viendrait pas le sauver. Alors il s’était sauvé tout seul. Mais c’était une autre histoire, qu’il ne raconterait certainement pas au visiteur.

Il y avait tant d’autres choses à dire, c’était quelque chose à laquelle Sigma n’était pas habitué, mais il essayait de faire des efforts… Pas facile pour un ancien détenu. « Votre conseil saisirait la première excuse pour annuler la trêve. » Ici encore, il n’y avait aucune animosité, aucune rancune. Ce n’était plus vraiment un sujet qui l’énervait, ni le touchait. Son guide donna quelques battements d’ailes, avant de se soulever dans les airs. Il passa devant l’autre sorcier, qu’il observa curieusement en agitant sa tête d’animal. Puis il vint se poser sur l’épaule de son maître, avant de piailler de manière autoritaire. « Oui, oui, on y va. » Et il invita son vis-à-vis à reprendre son exploration, en tendant son bras vers la direction qu’ils suivaient depuis un petit temps maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel Mogensenavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 193
Ϟ Points : 359
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Delvan & Cosima
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chien berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Mar 16 Jan 2018 - 17:52


L’autre homme ne sembla pas surpris par la question de Gabriel. C’était plutôt bienvenu car il le suivait depuis un bon moment maintenant et le psychologue s’estimait dans son droit en demandant pourquoi donc. La réponse suivie, franche et directe. « Pour votre protection. » Il haussa légèrement un sourcil. Dans le fond, ce n’était pas une notion déplaisante, mais il avait passé trop de temps parqué au Meiklam, sous la soit-disant protection du Conseil, pour apprécier pleinement le sentiment. Ces temps-ci, ça s’assimilait trop à une perte de liberté. Gabriel estimait personnellement que c’était la chose la plus importante et qu’il ne la compromettrait pas, du moins pas pour un soucis de sécurité, car s’engager dans cette voie c’était ouvrir la porte à bien des dérives. Heureusement, le brun ne tarda pas à élaborer un petit peu. « l’île du Melwall peut être dangereuse. » Ça, ça lui arracha un petit sourire. Compte tenu de ce qu’ils avaient vécu la veille, c’était vraiment ironique. Daisy s’ébroua légèrement, n’appréciant pas forcément l’humour de l’instant à sa juste valeur, preuve de plus s’il en fallait qu’elle était bel et bien d’humeur renfrognée.

« Vous étiez occupé hier ? » C’était sarcastique, mais pas contre l’autre homme, plutôt contre les évènements qui l’avaient empêché de continuer ses recherches dans la forêt. Ok, il se pouvait peut-être qu’il en voulait un brin à Nowon. Il avait l’air de vraiment souffrir. C’était le moins que l’on pouvait dire à propos de la crise du médecin. Heureusement pour lui qu’on était là, oui. Qu’est-ce qui lui a pris de partir en terrain inconnu et potentiellement dangereux tout seul alors qu’il se sait sujet à ce genre de crises ? Quand il pensait au manque d’éthique dans le comportement professionnel de son compagnon d’infortune, c’était tout de suite moins surprenant. Tu l’aimes pas, c’est tout. Il n’allait pas répondre parce qu’il était bien décidé à rester honnête. Il n’aimait pas Nowon et Daisy le savait, sujet clos. « Votre conseil saisirait la première excuse pour annuler la trêve. » Le visage de Gabriel resta neutre, mais son humeur s’assombrit. Le Conseil saisissait bien trop d’excuses pour bien trop de raisons obscures et cela faisait un bon moment déjà que beaucoup des habitants avaient perdu toute notion de confiance en leur petite forme de gouvernement. « Croyez moi, nous sommes deux à vouloir éviter de leur fournir une telle opportunité. » D’un autre côté, ça ne l’empêchait pas de se trouver sur le Melwall.

Il reprit son chemin de bonne grâce. Si la discussion avec ce qui semblait être son bodyguard pour la journée l’intéressait, il était encore plus motivé à se familiariser avec l’île. Au delà de toutes les raisons qu’il avait d’être curieux, ça faisait simplement du bien d’être sorti des deux villages où il avait passé les dernières années. Il avait un peu moins l’impression de tourner en rond. Ils firent un bout de chemin en silence. Daisy continuait à renifler à droite et à gauche, mais sans jamais trop s’éloigner du psychologue. Gabriel, quant à lui, nota distraitement quelques plantes qu’il ne connaissait pas, intrigué. Il serait temps un autre jour de collecter des spécimens pour les étudier. Peut-être essayer d’ajouter une ou deux toxines utiles à son inventaire. D’un revers distrait du poignet il essuya la sueur qui perlait sur son front. « Vous savez s’il est possible de mettre la main sur une carte de l’île ? » Si l’autre homme avait décidé de continuer à le suivre, autant en prendre avantage. Il savait déjà qu’il n’avait pas réussi à trouver une telle carte au Meiklam et au Rowcastle et il doutait que ce fut une des priorités des anciens détenus. D’un autre côté, peut-être se trompait-il sur ce point et, au vu des dangers que l’île recelait, certains avaient jugé judicieux de dresser un plan, même grossier.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Ven 19 Jan 2018 - 18:48


La protection. Ce mot était presque risible sur l’île du Melwall, surtout quand l’histoire de l’ancienne prison était prise en compte. Les premières années qu’il avait passé en tant que détenu étaient les pires pour Sigma. Après, il s’y était fait, mais il y avait une toute petite part de lui qui n’avait pas survécu. Alors, oui, il voulait s’assurer qu’il y avait un minimum de sécurité ici. Il n’irait pas empêcher les aventureux de se balader dans la forêt des ombres ; il n’était pas un chaperon. Mais s’il y avait le moindre semblant de tension entre les individus, le siffleur mettrait un point d’honneur à les calmer. La présence de ceux issus du Meiklam pouvait être mal perçue, certains se sentaient comme des bêtes curieuses, d’autres paranïaques e méfiaient de la possible surveillance d’individus qui seraient envoyés par le conseil. Ils s’était battus pour prendre les rênes du Melwall, ils ne laisseraient personnes d’autre leur dicter leur manière de vivre.

L’autre sorcier, pourtant, ne semblait pas nourrir d’intentions particulièrement dangereuse. Sigma n’aurait aucun mal à lui faire avouer ses plus grands secrets à l’aide de son don, mais il n’en avait pas envie. Il espérait que la confiance pouvait exister avec ceux qui venaient de l’autre côté des frontières. D’une certaine manière, il jouait le jeu, même s’il ne faisait absolument pas confiance aux membres du conseils. Ceux-ci n’étaient pas là (oseraient-ils jamais revenir sur l’un de leur plus gros échec ?). « Croyez moi, nous sommes deux à vouloir éviter de leur fournir une telle opportunité. » Il y eut un semblant de sourire sur les lèvres de l’ancien prisonnier, qui échappa un simple « bien » avant de continuer sa marche. Pour lui, vadrouiller sur l’île était simple, malgré la chaleur de l’été. C’était sa maison maintenant et il y avait une majorité des coins qu’il connaissait. Après-tout, quand il n’y avait rien de mieux à faire quand il était question d’exploration, cela devenait assez facile de retenir les endroits… pour ce qui étaient des nouveaux, c’était une autre histoire. « Vous savez s’il est possible de mettre la main sur une carte de l’île ? » Il adressa un coup d’œil vers le blond, l’étudiant sans se cacher. Et puis, tout aussi calmement qu’accoutumé, il répondit par la négative. « Non. » Il prit une brève inspiration. « Mais je peux vous en faire une si vous en avez besoin. »

Il s’arrêta où ils se trouvaient. Sigma passa son pied sur le sol, chassant les rochers et les feuilles mortes. Il se pencha pour prendre un bout de bois. Il sortit son couteau du fourreau qui pendait à sa ceinture, aiguisant un peu le bout. Puis il dessina rapidement les contours de l’île, y plaçant les principaux centres d’intérêt. « Vous voulez aller à un endroit en particulier ? » Demanda-t-il, toujours accroupi devant la carte sommaire qui prenait forme dans la terre humide de la forêt. Il détailla un peu son travail, les échelles n’étaient pas particulièrement respectées, mais pour avoir été faite à la volée, il n’y avait pas de doute quant à la familiarité qu’il avait avec ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel Mogensenavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 193
Ϟ Points : 359
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Delvan & Cosima
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chien berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Ven 2 Fév 2018 - 13:45


« Non. » La réponse tomba après un moment de silence, tranchante. Quelque part Gabriel n’était pas étonné et ce pour plusieurs raisons : le brun, ou tout autre habitant du Melwall, ne voulait sans doute pas exposer ainsi son île à un nouvel arrivant qui n’avait rien fait pour mériter sa confiance et, plus pragmatique, il n’existait peut-être pas de carte à proprement parlé de cet endroit. Après tout, les anciens prisonniers avaient regagné le contrôle de leurs vies il y avait de ça peu d’années. Cartographier l’île sur laquelle ils vivaient n’avait surement pas été un sujet de préoccupation immédiate, surtout quand les habitants avaient probablement une très bonne connaissance des lieux et aucune raison de la coucher sur le papier « Mais je peux vous en faire une si vous en avez besoin. » Gabriel hocha la tête, le visage neutre malgré l’agréable surprise qu’il ressentait. L’homme, calme et silencieux, même s’il n’était pas menaçant, ne respirait pas vraiment la camaraderie et la générosité. « Ce serait grandement apprécié, merci. »

Daisy revint s’asseoir près de son sorcier, la tête penchée sur le côté, observant le déblayage méticuleux et efficace du sol. La curiosité pointait de nouveau le bout de son museau, ne délogeant pas entièrement la méfiance, mais assez pour lui permettre un regain d’enthousiasme. Le regard de Gabriel se fit un peu plus tendre quand il se posa sur la jeune chienne, avant de reprendre sa vivacité habituelle pour surveiller le manège de son compagnon du jour. Quand le brun sortit un couteau, il ne s’en étonna même pas, habitué maintenant à l’idée que tous les natifs ou presque portaient un objet tranchant sur eux et qu’un bon nombre des nouveaux arrivants avaient décidé d’en faire de même. Personnellement, il avait un petit couteau suisse, dans sa sacoche, plus pour pouvoir bricoler quelque chose si le besoin s’en faisait sentir qu’autre chose. Pour sa défense et celle de Daisy, son don était amplement suffisant. La combinaison d’épines avec la possibilité de produire différentes substances végétales étaient on ne peut plus efficace en cas de grabuge, bien qu’il espérait foutrement n’avoir jamais à en user. Gabriel était plutôt d’un tempérament pacifique.

Il regarda la carte prendre forme sur le sol et ouvrit sa sacoche pour en sortir un carnet et un stylo bic, un des derniers qui lui restait. « Ça vous dérange si je prend des notes ? » Le dessins n’était pas un de ses talents, mais il doutait que le tracé rudimentaire au bâton soit d’une précision extrême, aussi se contenta-t-il de reporter aussi efficacement que possible ce qui lui était donné à voir. Avoir une idée plus globale de la topologie des lieux était assez agréable. Il nota un petit “wth” sur l’emplacement de la forêt. Si l’objectif restait de découvrir ces territoires qui avaient été hors limite pendant si longtemps et, accessoirement, de trouver où le loup-garou pouvait bien se cacher, il avait un tas de questions à élucider à propos de ce lieu possiblement hanté. « Vous voulez aller à un endroit en particulier ? » Est-ce que l’autre homme se proposait de passer d’escorte silencieuse à guide ? Gabriel songea un instant, mais finit par secouer doucement la tête. Il savait juste qu’il n’était pas près à remettre les pieds dans la forêt, pas après la nuit qu’il y avait passé. « Pas spécialement. C’est juste agréable de pouvoir découvrir un peu plus de ce monde. » C’était ça, à la base, qui l’avait attiré de l’autre côté de la faille, ça et la promesse d’en apprendre plus sur la magie. S’il ne regrettait pas sa décision, il était évident que sa vie au Leatherland n’avait pas été conforme à ses attentes. « Vous qui connaissez bien cette île, il y a des lieux qui vous paraissent importants à voir ? Ou des choses à savoir ? » Il ne voulait pas refaire la stupide erreur de mettre les pieds dans un endroit dangereux juste parce qu’il n’avait pas pris le temps de glaner des informations avant.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Mer 7 Fév 2018 - 13:39


Les traits étaient dans le sol, ceux-ci furent vite reportés dans un carnet que Sigma zieuta sans réel intérêt, bien qu’il se demandait ce qu’il y avait là-dedans. S’il n’était pas aussi mauvais pour la lecture, peut-être aurait-il pris le temps d’hypnotiser le sorcier et son guide pour en découvrir plus. Non, il devait partir du fait que l’autre homme n’était pas une menace et qu’il n’avait pas de mauvaises intentions. Sa paranoïa n’avait pas de place de raison d’être ici, d’autant plus qu’une critique avait ouvertement été faite sur le conseil. « C’est juste agréable de pouvoir découvrir un peu plus de ce monde. » Il fronça un peu les sourcils, Sigma, son calme apparent légèrement froissé. « Je ne mettrais pas l’île dans la catégorie agréable. » C’était mal pris, ça s’entendait, c’était comme ça qu’il était. Certes, la vie ici était beaucoup plus calme qu’auparavant, mais il n’appréciait pas que l’on prenne son chez-lui comme un lieu de plaisance. Ca n’avait rien à voir avec ça. Mais il avait du mal avec cette idée de découvrir le monde. Pour lui, il y avait toujours eu des limites qu’il ne pouvait pas dépasser, pas physiquement. La frontière, certaines zones du Melwall, les abords de l’île, les frontières du Kyngdon.

Ca avait changé, et il comprenait que c’était un autre caprice du conseil, ça l’agaçait encore plus. Soit, c’était un sujet très délicat lié aux grands méchants de sa vie, il n’allait pas parler avec un inconnu de tout cela. Les seuls avec qui il s’exprimait à ce sujet était les autres prisonniers et les anciens exilés. Son expression avait retrouvé cette apathie. Il prit une profonde inspiration, planta un peu violemment son bâton dans le sol. Mais ce fut tout. « Vous qui connaissez bien cette île, il y a des lieux qui vous paraissent importants à voir ? Ou des choses à savoir ? » Il pencha peu sa tête de gauche à droite, songeant à ce qui pourrait bien intéresser le sorcier issu du Meiklam. « Il faut éviter la forêt là. » Il la pointa à nouveau avec sa branche d’arbre. « Mais de ce que j’ai compris, vous avez déjà été par là hier, c’est ça ? » Question rhétorique, avec son ton plat. « Et n’allez pas vous baigner à la plage… ca peut être mortel. » Il savait qu’il y avait un accord avec les créatures qui sommeillaient dans les profondeurs, mais un peu de sécurité ne faisait jamais de mal. D’autant plus que Sigma avait vu de quoi ces créatures étaient capables.

Il releva son regard son l’homme, alors qu’il croisait ses bras. « Ca dépend ce que vous voulez voir. C’est une île prison, donc il a toujours les anciennes cellules. » C’était un sujet sensible, parce qu’il n’était pas enchanté à faire une visite guidée de l’endroit. « Après, il y a le marché, la taverne… Il doit bien y avoir une tête pensante ou l’autre avec qui il serait intéressant d’échanger, soit parce qu’ils sont là depuis plus longtemps que moi, soit parce que ça les intéresse de parler de l’histoire de l’île. » Il ne savait pas, et sa petite moue pensive se colla sur son visage. Lui, ça n’était pas son intérêt principal. Il faisait sa vie ici, rien qu’il ne soit digne de juger bon à visiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel Mogensenavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 193
Ϟ Points : 359
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Delvan & Cosima
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chien berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Jeu 8 Fév 2018 - 18:02


« Je ne mettrais pas l’île dans la catégorie agréable. » Conscient d’avoir froissé son interlocuteur, Gabriel se contenta d’incliner la tête en signe de compréhension de ce qui venait d’être dit et du fait qu’il avait été ainsi remis à sa place de visiteur un brin ignorant. Ce n’était pas son intention que de se montrer indifférent à la souffrance que ce lieu avait représenté et représentait sûrement encore pour certains, mais le préciser ne changerait pas le fait que ses paroles avaient vraiment manqué de tact. Il ne se chercherait pas d’excuses. Le fait de ne plus être confiné dans les villages, de ne plus avoir les seuls dires d’un Conseil dans lequel il n’avait aucune confiance pour appréhender ce monde si différent du sien et de finalement pouvoir chercher la vérité par lui-même le rendait moins attentif à sa façon de présenter les choses que d’ordinaire. Il y ferait plus attention.

La discussion continua et le psychologue en Gabriel, réveillé par la maladresse de plus tôt, ne put s’empêcher de remarquer plusieurs signes venant troubler l’aspect neutre de son interlocuteur. Le sujet était vraiment sensible. Pourtant, l’autre homme acceptait de répondre à ses questions suivantes. Plus que ça, il faisait visiblement un effort pour être complet dans ce qu’il disait. Il y avait indéniablement plus chez lui que cette apathie qu’il s’entêtait à afficher. Et Gabriel, forcément, ça le faisait réfléchir, ça créait des échos de cours et théories stockés dans les tréfonds de sa mémoire, ancrée dans son analyse devenue plus ou moins automatique des autres : mécanisme de défense, enfants aux vécus traumatiques, troubles de l’attachement, émoussement des affects. Ce n’était que des hypothèses, mais ça prenait place, presque indépendamment du reste de son esprit qui restait focalisé sur cette île, ce nouvel aspect du Leatherland, ce petit bout de liberté grappillé au Conseil et les changements que cela représentait.

Il gribouilla une tête de mort approximative dans l’espace qui représentait l’eau, peu désireux de se faire croquer par quoi que ce soit. « Il doit bien y avoir une tête pensante ou l’autre avec qui il serait intéressant d’échanger, soit parce qu’ils sont là depuis plus longtemps que moi, soit parce que ça les intéresse de parler de l’histoire de l’île. » Il hocha la tête. Il retint de justesse un “Et qu’est-ce qui vous intéresse, vous ?” parce qu’il n’était décidément pas au boulot et qu’il n’avait pas à tourner toute discussion en pseudo-thérapie, merci bien. Daisy pencha la tête sur le côté, un peu surprise par l’incapacité de son sorcier à se concentrer. Je ne te connais pas aussi distrait. Il répond à tes questions et te donne même de nouvelles sources d’informations, où est le problème ? C’est vrai que la jeune chienne n’avait jamais était témoin de la façon dont certaines personnes pouvaient si facilement interpeler le psychologue. Il n’y a pas de problème. Je le trouve juste… intéressant. Tu deviens creepy, Gab.

Il ne répondit rien, amusé de cette dernière remarque et de la façon blasée qu’avait sa guide de la délivrer. « C’est une bonne idée. Je pourrais peut-être trouver quelqu’un qui s’y connait un peu en botanique. » Il haussa un sourcil vers le brun. « A moins que vous-mêmes puissiez m’aider à ce sujet ? » Il laissa courir son regard sur la jungle alentour, un léger sourire lui échappant à la vue de quelques spécimens qu’il ne connaissait pas. « Il y a sur votre île des plantes que je n’ai eu l’occasion de croiser nulle part ailleurs. » Il y avait sur cette île plus de choses qui captaient son attention que ce à quoi il s’était attendu en y mettant les pieds pour trouver le loup-garou. La liste s’élargissait : loup-garou, forêt bien flippante, drôle de garde du corps, végétation inouïe,... Il était difficile pour Gabriel de ne poursuivre qu’un seul sujet.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Sigma Winifredavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 10/01/2018
Ϟ Messages : 53
Ϟ Points : 100
Ϟ Avatar : Cillian Murphy
Ϟ Crédits : Lux Aeterna
Ϟ Âge du perso : 33 ans
Ϟ Pouvoir : Hypnotiseur siffleur
Ϟ Guide : Un petit moineau rutilant du nom de Chouchou
Ϟ Statut Social : Célibataire



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Jeu 15 Fév 2018 - 18:07


Sigma était dans son petit nœud de réflexion, mais ça n’était pas quelque chose qu’il savait faire très longtemps, ni qui l’intéressait réellement. A la base, il était là pour s’assurer qu’il n’arrive rien aux visiteurs trop curieux. Servir de guide, c’était une tâche un peu limite, mais il ne savait pas qui ferait réellement l’affaire ici. Ce n’était pas des enfants de cœurs, ou en tout cas, ça n’en était plus. Ainsi, le siffleur resta droit, les bras croisés, étudiant un peu la carte, attendant simplement que l’homme à ses côtés décide de parler, ou de se remettre à marcher. Chouchou tournoyait encore dans les airs, jamais bien loin de son sorcier pour autant. Sigma sentait son amusement de loin, bien qu’aucun commentaire ne vint de la part de l’oiseau. « C’est une bonne idée. Je pourrais peut-être trouver quelqu’un qui s’y connait un peu en botanique. A moins que vous-mêmes puissiez m’aider à ce sujet ? » Il haussa les sourcils, le brun, un peu pris par surprise. Lui, les plantes, ça faisait dix. Il pouvait tout juste dire lesquelles étaient comestibles et celles qui ne l’étaient pas.

Il y eut une autre remarque sur la flore et Sigma se sentit presque obliger de regarder autour de lui pour constater cette même surabondance de vert qu’offrait la jungle. Mis à part quelques lianes et des arbres plutôt ancien, il n’y avait rien qui le marquait plus que ça. La familiarité de l’environnement, surement, en plus du désintérêt général. « La botanique… ce n’est pas mon truc. » Dit-il de manière un peu monotone, bien qu’il ne semblait pas très sûr de ce qu’il disait. J’aurais jamais cru te voir parler de fleurs. Cela reflétait bien l’une des raisons pour laquelle Sigma ne s’était jamais penché sur la question. Lui, il n’y avait pas grand-chose qui l’intéressait, c’était vrai. Mais alors les plantes vertes… Soit, il secoua un peu la tête, se grattant un peu l’arrière de sa nuque, toujours humide par la chaleur ambiante. « Vous êtes un sorcier de la terre, c’est ça ? » Il était pas con, il savait que c’était lié souvent à son pouvoir. Lui, s’il aimait sifflé, c’était parce que c’était une partie de lui. Ceux qui passaient leur temps au bord d’une rivière ou d’un puit étaient forcément des sorciers de l’eau, ainsi de suite… à la longue, Sigma il avait appris à reconnaitre un peu l’habitude de comportement des gens, même si c’était pas extraordinaire, ou quoi. Mais entouré de sorciers, c’était l’une des premières choses qui venait d’instinct, comme d’observer la couleur des cheveux ou la forme du guide. T’imagines si tu pouvais voler. Nouveau rire un peu grave de la part de Chouchou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel Mogensenavatar

Modératrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 193
Ϟ Points : 359
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Delvan & Cosima
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chien berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   Ven 23 Fév 2018 - 16:29


L’étranger n’était pas quelqu’un d’expressif. Le psychologue, pourtant, ne trouvait pas ça déstabilisant : il avait l’habitude des gens qui ne voulaient rien montrer et même de ceux qui avaient honnêtement peu de choses à montrer. C’était une part comme une autre de son métier. Et, ironiquement, les quelques gestes qui échappaient au contrôle, les quelques indices discrets étaient encore plus parlant que chez des personnes très démonstratives. « La botanique… ce n’est pas mon truc. » Il y avait une petite hésitation, mais aussi un regard sur la jungle qui les entouraient et un mouvement de tête. Visiblement il avait un peu surpris son guide avec ses observations sur la flore. T’as pas la tête d’un jardinier. Peut-être parce qu’il n’en était pas un ? On peut savoir de quoi j’ai la tête alors ? D’un… libraire ? Ou un autre truc ennuyant qui implique des bouquins poussiéreux. Rude. Je vais prendre ça comme un compliment. Tu devrais pas. Elle devenait vraiment de plus en plus insolente, vraiment. Gabriel lui lança un regard peu impressionné, mais n’ajouta rien : quelque part il était content de la voir redevenir un petit plus insouciante.

« Vous êtes un sorcier de la terre, c’est ça ? » Comment il a deviné ? Il retint un soupir : malgré ses remarques d’adolescente rebelle, Daisy était parfois incroyablement naïve. Il hocha cependant la tête en réponse à la question. S’il n’avait aucun mal à confirmer la nature de ses pouvoirs, il n’allait cependant pas s’étendre plus dessus, vieille habitude qui lui collait au corps de ne pas parler de lui. Quelque part, c’était devenu inconscient, cette façon de ne jamais rien dire et de laisser les autres parler. « Ce genre de généralités ne sont-elles pas un peu réductrices, tout de même ? Si je vous avez dit que j’aimais nager, vous auriez pensé que j’étais un sorcier de l’eau ? » Ce n’était pas méchant, au contraire, un minime sourire amusé aux lèvres du blond. Il se demandait lui-même à quel point son affinité à cet élément déterminait certains de ses choix et de ses goûts. Un mystère de plus, si besoin était. « Quel est votre élément à vous ? » Parce que tout de même, il avait une bonne dose de curiosité pour les personnes humaines en général, base du métier de psychologue oblige.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel   


Revenir en haut Aller en bas
 

is it your first time? (that you have a bodyguard) • Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: L'ILE DU MELWALL :: LA JUNGLE-