AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 You’ll find it hard to breath But I believe in fantasy ▬ Elyzabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Casey S. Bloodworthavatar

Membre du forum
Nouvel habitant

Cainounet

Ϟ Inscription : 18/09/2015
Ϟ Messages : 1620
Ϟ Points : 2360
Ϟ Avatar : Ebba Zingmark
Ϟ Crédits : Ceux qui prennent les photos - Bibi - Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira Morrigan
Ϟ Âge du perso : 22 ans (ils grandissent si vite /pan)
Ϟ Pouvoir : Capacité : manipulation du sable (et terre) Evolution : Tempête de Sable, puis Contrôle & Empathie sur la végétation
Ϟ Guide : Un gros chaton aux larges pattes et dents pointues du nom de Cain - marécage
Ϟ Statut Social : Célibataire, mais plus tard un petit crush sur le Sinistros (a)
Ϟ Métier(s)/autres : Etudiante, travaillant également au café, Cookie & Coffee de son frère et sa mère + Au resto Finley
Ϟ Lieu de résidence : Au Meiklam, dans son propre chez elle, mais pas trop loin du frère



MessageSujet: You’ll find it hard to breath But I believe in fantasy ▬ Elyzabeth   Lun 8 Jan - 1:39






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 02 Novembre 2017
Matin, après-midi, soir : Fin de matinée
Météo (approximative) : Froid, humide, brumeux
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [x] oui [] non
Commentaire : Free Huuugs





« Flash-Back »
07 Mai 2016 ▬ DIAMOND LAKE

Ce n'était pas encore l'été, mais on sentait la chaleur qui commençait à coller doucement à la peau. C'était agréable, de pouvoir enlever plusieurs couches de vêtements pour ne conserver que le strict nécessaire. Il n'y avait presque plus besoin de veste, mais les matinées et les soirées restaient tout de même fraîches, alors autant être prudent afin de ne pas tomber malade. À mesure que l'été se rapprochait, courir dans la forêt le matin était moins désagréable, l'air glaciale de l'hiver ne brûlant plus les poumons. Il les asséchait, maintenant, et quand l'air se raréfierait les mois suivants, Casey savait qu'elle se remettrait à pester contre le changement des saisons, qui ne la dérangeaient jamais, sauf quand elle allait s'entraîner. Depuis son arrivée au Leatherland, l'endurance de la rousse s'était énormément améliorée, et c'était un fait dont elle n'était pas peu fière. Sa magie aussi, florissante, subissait le même sort. C'était satisfaisant. Épuisant, certes, mais c'était aussi l'une des principales raisons pour laquelle Casey était venue dans ce monde, pour entraîner son pouvoir, le développer pour que ce soit elle qui le contrôle, et pas l'inverse. *T'as quand même réussi à te faire contrôler par une potion.* Le regard noir qu'elle lança à son guide fut suffisant pour faire comprendre ce qu'elle pensait de cette remarque. S'il y avait bien une chose qu'elle souhaitait oublier, c'était bien le désastre de la saint valentin. Merci bien.

La matinée était bien entamée maintenant, et Casey devait commencer à se hâter si elle voulait profiter pleinement de l'après-midi et surtout de la présence de son amie, qu'elle ne voyait que très peu. Elyzabeth était une énigme, une énigme de taille, et Casey adorait ce genre de challenge, mais la blonde, douce et d'une grande gentillesse, bien qu'effacée, ne se livrait pas sur ce qui pourrait compléter les pièces du puzzle qui lui manquaient. Elle savait qu'elle changeait d'habitation fréquemment, mais restait toujours chez les membres du Conseil, et si au départ elle n'avait pas fait le rapprochement, croiser la jeune fille d'un village à un autre, mais toujours avec une autre personne, ça avait suffi à faire tourner ses méninges à plein régime afin de lui venir en aide, parce que, dans son esprit, la demoiselle était retenue prisonnière au sein du conseil. Mais apparemment, pas du tout. Sans en connaître les tenants et les aboutissants, Ely était chez eux pour sa propre protection. S'il s'agissait de la réelle raison, la rouquine voulait bien avoir un tout petit peu plus foi chez eux. Mais ça restait minime, quand même, parce qu'elle était assez paranoïaque, Casey. De toute façon, si jamais elle apprenait que son amie était maltraitée, elle était prête à laisser Cain les manger. *Je dis pas non.* elle renifla. Évidemment, de la bouffe gratuite, qui rechignerait, hein ?

Sur la route pour se rejoindre Elyzabeth au lac du village, Casey saluait d'un signe de tête les quelques personnes qu'elle connaissait sur le chemin. Les deux bras pris, elle se demandait si elle aurait dû prendre une autre sorte de sandwich. Dans un joli panier se trouvait une vieille couverture qui servirait à s'asseoir dessus afin de salir au minimum ses habits, et quelque mets délicats, tels des sandwichs, muffins et cookies – les invendus du salon de thé de sa mère. Elle avait pris suffisamment pour son amie se serve et avec un peu de chance, elle découvrirait de nouvelles saveurs. Dans son sac personnel, en bandoulière, qui pendait sur son autre épaule se trouvaient ses livres, son thermos de thé, et les notes des cours qui avaient déjà eu lieu à l'institut. Elle avait déjà relu le tout de nombreuses fois, mais elle ne voulait pas oublier. *Et t'avais vraiment besoin de prendre deux bouquins ?* l'interrompit la voix blasée de son guide. *Tout à fais, il y en a un que j'ai presque terminé.* Franchement c'était évident, pourquoi. Ils arrivèrent au lieu de rendez-vous, et Casey pouvait déjà voir la silhouette de son amie, occupée à peindre le paysage devant elle. Le caracal et la sorcière se rapprochèrent donc et une fois au niveau de l'autre sorcière, Casey ne racla doucement la gorge afin de pas surprise son amie par un de ses éclats de voix. *Ça doit être terrible, pour toi.* elle lança un regard rapide à son guide *C'est du bon sens, tu devrais essayer, des fois.* Il pouvait l'être outré, non mais.

« Salut Ely ! J'espère que tu vas bien ! J'ai apporté de quoi grignoter si jamais tu as faim. » commença Casey, son visage illuminé par un énorme sourire, les yeux pétillants. Une fois l'intention de la blonde tournée vers elle, ele déposa d'ailleurs ses affaires, afin d'installer la vieille couverture sur l'herbe fraîche et d'un vert profond. Le lac semblait briller de mille feux, le soleil si haut dans le ciel, c'était vraiment magnifique.

« Présent »
02 Novembre 2017

Elle n'aimait pas du tout la situation dans laquelle ils se trouvaient tous, sorciers du Leatherland. Elle ne comprenait pas. Elle n'aimait pas ne pas comprendre, et même la présence de ses amis et famille n'aidait pas à faire disparaître la sourde douleur qu'avait formée la disparition de son guide. Casey n'était pas la seule. Tout le monde, du moins, les sorciers, s'était réveillés amnésique avec des courbatures à n'en plus finir, sans leur guide. Casey avait bien passé plusieurs minutes, à appeler désespérément Cain, mais le caracal était resté silencieux. Pis encore, le lien qui les unissait était comme mort. Comme s'il n'existait pas, et ce froid dans son esprit ne rendait pas son humeur facile. En la croisant, ou rencontrant pour la toute première fois, on imaginait mal qu'elle soit une jeune femme joyeuse, pétillante de vie. Souriant à grand peine, et l'envie de parler envolée, une certaine dureté avait pris place sur les traits de son visage, qui lui, s'était fermé. Les quelques autres sorciers qu'elle avait rencontrés, qu'elle les connaisse personnellement ou non, n'étaient pas non plus enjoués par la situation, quand ils n'étaient pas terrifiés. La seule piste qu'elle avait, sur ce qui avait bien pu se produire, était en rapport avec Halloween, parce qu'il s'agissait bien des vêtements qu'elle avait décidé de porter lors de la soirée, mais au-delà de ça, rien. C'était tout, le reste était un brouillard épais et sans fin. Beaucoup manquaient encore à l'appel. La forêt étant immense, alors il était plus que probable que certains soient égarés, plus loin dans le bois.

Casey faisait en sorte de visiter toujours un endroit nouveau, afin de voir si elle croiserait le chemin d'un ou d'une sorcière égaré-e, même si. Parce qu'il fallait qu'elle s'occupe l'esprit, elle se sente utile. Un bruit avait attiré son attention, plus loin, dans des fougères. Elle ne risquait pas de tomber sur les cocatrix, puisque ces derniers conservaient bien les limites dans l'autre monde. Ce n'était pas comme s'il y avait beaucoup de monde à garder cela dit, pensa-t-elle amèrement. C'était étrange, tout de même, maintenant qu'elle était arrachée à ce monde, elle se rendait compte combien elle s'y était attachée. Combien elle avait grandi, là-bas. Mais c'était surtout l'absence de son guide, vraiment, qui l'inquiétait. Mais également celle de ses amis les plus proches. Elle espérait qu'Anya et Elwyn étaient ensemble, et à la pensée de son ami fouineur – elle préférait le terme enquêteur – il y avait toujours cette espèce d'enclume qui lui pesait sur l'estomac, lui coupant presque la respiration. Et il fallait que sa sœur soit avec lui, Anya le supporterait très mal autrement. Elle se mettait à penser à Lucas, aussi. D'un cœur gros sur la main, mais si timide qui pourtant faisait tellement d'efforts. Il devait aller sur l'île ensemble, après tout ! Elle n'avait pas encore croisé le chemin de son frère, Chadwick, et rien qu'imaginer qu'il lui soit arrivé quelque chose suffisait à la mettre à la fois en colère, et l'emplir d'une immense tristesse. Et qu'en était de sa mère ? Casey ne doutait pas qu'elle puisse s'en sortir, mais elle aurait bien voulu se réfugier dans l'étreinte chaude et rassurante de ces bras. Elle n'aimait pas du tout ça, Casey, et ça se voyait, elle ressemblait à son père, il n'y avait aucun doute, elle avait pris le même masque – sauf qu'elle ignorait qu'il s'agissait d'un masque pour l'homme. En parlant de son père, devait-elle trouver un moyen de le contacter ? Devait-elle lui parler, après ce qu'elle avait réalisé avec la conversation que sa mère et elle avait eu ? Elle soupira et se concentra sur sa mission, elle devait rester concentrer, et n'avait pas le temps de se prêter aux jeux de son esprit.

Ses pas l'amenèrent au plus près de la source des bruits qu'elle avait entendus. Et elle reconnut de suite à qui appartenait cette chevelure blonde, presque blanche, si similaire à la sienne en ce moment. « Elyzabeth ! » s'exclama-t-elle, le soulagement et la joie de retrouver un visage connu. « Ely ! » elle s'approcha vivement, courant presque. « Tu vas bien, tu n'as pas été blessé ? » Casey la serra rapidement de ses bras. Elle venait de trouver une amie à elle, enfin. Un immense soulagement s'était emparé d'elle. Ça lui donnait un tout petit peu d'espoir pour retrouver les autres.

_________________


Cause my head is filled with music ! In my heart there's always asong !
© CODE BY FRANKENHOOK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t41-casey-s-bloodworth-c-mon-l http://leatherland.forumactif.org/t96-carnet-de-casey-s-bloodworth http://leatherland.forumactif.org/t1010-journal-de-bord-de-casey-bloodworth#9619 http://leatherland.forumactif.org/t296-inventaire-de-casey-s-bloodworth

Elyzabeth Fitzgeraldavatar

Membre du forum
Natif du Rowcastle



Ϟ Inscription : 28/12/2017
Ϟ Messages : 25
Ϟ Points : 3
Ϟ Avatar : Elle Fanning
Ϟ Autre(s) compte(s) : Sharlston Blackwood
Ϟ Âge du perso : 19 ans
Ϟ Pouvoir : art de la suggestion
Ϟ Guide : un caméléon nommé Léon
Ϟ Statut Social : célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : artiste peintre + enquêtrice occasionnelle pour le Conseil
Ϟ Lieu de résidence : Rowcastle



MessageSujet: Re: You’ll find it hard to breath But I believe in fantasy ▬ Elyzabeth   Ven 12 Jan - 1:22


« Flash-Back »
07 Mai 2016 ▬ DIAMOND LAKE



« Présent »
02 Novembre 2017


Je grelotte. J'ai froid. A moitié endormie, je cherche mécaniquement ma couette pour la remonter par-dessus ma tête. Au lieu de ca, ma main touche de l'herbe, mouillée par la rosée du matin. Et j'ai cette sensation de chute qui me réveille brutalement. J'ouvre les yeux et me redresse d'un seul geste, avec encore ce sentiment de tomber dans le vide. Je réalise où je me trouve. Ou plutôt, je réalise ne pas savoir où je me trouve. Au beau milieu d'une forêt méconnue. Entourée de d'autres personnes endormies. Ou mortes ? La panique monte au fur et à mesure que mon incompréhension grandit. Je regarde mes vêtements. Mon pyjama. Autour de moi, certains portent leurs costumes d'Halloween. Je n'aime pas ca. Ce déboussolement. Ce silence étouffant. Qu'est-ce que je fais là ? Comment j'ai atterri ici ? Chaque seconde est une nouvelle question sans réponse.

Je me réfugie auprès de mon caméléon. Il a toujours réponse à tout. Inquiète, je lui demande : Que se passe-t-il Léon ? Où es-tu passé ? Ne pas l'avoir près de moi est anormal. Il ne s'éloigne jamais sans me prévenir. Son silence laisse la panique gagner du terrain. Répond maintenant ! C'est pas drôle ! Mais rien. Je ne réfléchis pas et me lève rapidement, laissant la peur guider mes pas. Je cours presque, m'éloignant de tous ces inconnus. Mais il n'y a rien ici. Seulement des arbres à perte de vue. Je m'arrête à un endroit où la flore se fait plus dense, à l'abris des buissons. Je n'ai vu aucun visage connu. Ni Hayden, ni Casey, ni personne. Le Conseil ne m'avait-il pas dit qu'il me protégerait ? Que je serai toujours en sécurité avec eux ? Et si eux ne peuvent tenir leurs promesses, qui le peut ? Je perds le contrôle. Je ne maîtrise plus rien.

La respiration courte, je me roule en boule, assise contre un arbre. Je ressens une profonde solitude. Comme si j'avais perdu une partie de mon être. Que j'avais été déconnecté de mon Léon. J'ai un mauvais pressentiment. Je m'imagine le pire, que du mal lui soit arrivé. Comment ne plus détenir ce lien si fort, autrement ? Mes yeux pleurent, sans un bruit, désemparée. Il me permet d'avoir plus de contrôle sur mon don. Le peu dont je suis capable, c'est assurément grâce à sa présence, sa force. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis ici, seule assise, lorsqu'une femme blonde me prend soudainement dans ses bras. Je ne m'étais pas rendue compte de sa présence. Comme enfermée dans une bulle où aucun son ne passe. Je sens son odeur et le réconfort m'envahir. "Casey." dis-je dans un souffle, lui rendant son étreinte.

Elle parait soulagée. Je m'essuie les yeux et ne peux m'empêcher de lui déverser un flot de questions. "Où est-ce qu'on est ? Que s'est-il passé ? Qu'est-ce qu'on fait au milieu de tous ces gens ? Où est Léon ?" Je n'ai sans doute jamais posé autant de questions. Comme si elle savait tout. Qu'elle allait me donner une explication logique. Être ici au milieu de nulle part, sans Léon pour m'aider, parmi tous ces gens. Je pourrais leurs faire du mal. Mon don le pourrait. Je ne suis plus qu'un gouffre de peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1331-elyzabeth#13061 http://leatherland.forumactif.org/t1342-carnet-d-elyzabeth-fitzgerald#13192
 

You’ll find it hard to breath But I believe in fantasy ▬ Elyzabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Notre Monde :: L'IRLANDE :: GOUGANE BARRA-