AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Scénarios


Liens rapides

Le forum a 3 ans ! N'hésitez pas à réagir dans les news.

Intrigue : venez découvrir le chapitre 3 du tome 2 dans ce sujet

Sujets communs : pour voir la liste des sujets communs en cours, cliquez ici.

Boutique : n'oubliez pas que vous pouvez utiliser vos points membres dans la boutique de jeu.



 

Partagez | 
 

 I'm in a whole new world with you ▬ Cahira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Delvan Sigorelavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 220
Ϟ Points : 433
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Cosima, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 25 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Jeu 30 Nov 2017 - 16:33






formulaire d'intro


Type du sujet : [X] Flash-Back [] Présent
Date du rp : 20 janvier 2017
Matin, après-midi, soir : Début d'après-midi
Météo (approximative) : Le froid mordant de l'hiver est bel et bien là, les flocons aussi
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire : Operation infiltration is a go





Delvan ignora le commentaire sarcastique de sa cousine, content de confirmer que la première priorité serait de remplir leurs estomacs. Cahira pouvait bien agir comme si ça tombait sous le sens et que rien n’était plus évident, il avait trop de fois était obligé de mettre un terme à ses entraînements pour lui rappeler qu’il lui fallait se nourrir pour tomber dans le panneau. Slow avait faim, tout comme lui. Le regard vif, l’instituteur observait les alentours tout en prenant garde à conserver un air décontracté et naturel : il avait beau ne pas croire être en danger, il préférait que personne ne se rende compte qu’il n’avait rien à faire ici. Roann serait irritable sinon et le brun n’avait pas la moindre envie de se faire tapper sur les doigts. Pourtant, Delvan était fasciné. Il était fasciné par le nombre important de maisons à l’air récent, par toutes les rues impeccablement pavées, par les vêtements si différents des leurs, par les quelques brides de discussions contenant tant de mots qu’il n’avait encore jamais entendu. « Je pense que nous sommes dans le plus récent. Leurs habits sont plus étranges. » Il eut un petit rire émerveillé. « Si ce n’était que les habits. » Vraiment pas ce qu’il avait prévu en se réveillant ce matin, mais tellement, tellement mieux. Après une vie passée dans un endroit où il connaissait tout par coeur, tant de nouveauté ça l’étourdissait.

Plus il avançait, plus les bâtiments se serraient, plus les boutiques se faisaient nombreuse et plus il y avait de gens dans les rues. Ils approchaient du centre du village. Il y avait des fleuristes, des bijoutiers, des boulangeries, des cordonniers et tant d’autres encore. Tout ce dont une communauté avait besoin pour vivre à l’aise. S’il manquait le doux bruissement des feuilles et l’ombre des frondaisons qui était une constante au Kyngdon, l’endroit n’en paraissait pas moins accueillant. Pour ceux qui n’ont pas eu le déplaisir de se faire bannir, Del. Ça aussi, oui. Mais eux-mêmes bannissaient ceux qui posaient un danger pour leur communauté, alors il n’était pas vraiment enclin à juger. Ton père vient de là. Elisha n’appréciait pas l’optimisme dont son sorcier faisait preuve : tout ce qu’il voyait, c’était qu’il courait droit vers les ennuis si quelqu’un apprenait qu’il ne faisait pas partie de la petite communauté et que, plutôt que d’en chanter les lauriers, il devrait mépriser ceux qui en avaient conduit tant à l’exil. Delvan haussa les épaules. Et s’il n’avait pas été chassé d’ici, il n’aurait jamais rencontré ma mère. La répartie agaça l’oiseau et il ferma sa bouche. Ou plutôt son bec. Ou plutôt sa voix télépathique.

Quoiqu’il en soit, le ventre de Delvan ne resta pas aussi silencieux. Il haussa un sourcil en le sentant gargouiller, mais ne s’en inquiéta pas plus que ça : Cahira s’arrêtait justement devant un bâtiment pour observer ce qui semblait être un menu. « Qu'en penses-tu Delvan ? » Il chercha la bourse qu’il avait toujours dans la poche intérieure, en vérifia le contenu et sourit. « Après vous, madame. » Il lui tint la porte, une manière de se montrer prévenant, mais aussi de laisser la maîtresse d’armes juger du lieux en première. L’odeur de petits plats soigneusement préparés fit s’élargir son sourire. Cet endroit lui plaisait vraiment. Un homme d’à peu près son âge leur désigna une table et leur apporta des menus, leur laissant le temps de choisir. L’endroit était occupé, les discussions allant bon train, la plupart des clients détendus et à l’aise. Il y avait une trace d’excitation bien enfantine dans les yeux du brun : c’était presque incroyable pour lui de commander un repas de ce côté des frontières, une expérience qui en frôlait presque le ridicule dans tout ce qu’elle avait de mondain. Enchanté d’essayer quelque chose qui le changeait des plats de la taverne, Delvan commanda un couscous, avant de s’excuser et d’aller aux toilettes. Il passa plusieurs tables, enregistrant les quelques informations qu’il en retirait,à l’aller comme au retour. Le plat ne tarda pas à arruver et, avant d’y goûter, il se pencha vers sa cousine, le ton prudemment bas. « J’ai entendu quelqu’un parler d’un institut ! Un institut pour apprendre la magie, Slow. Je propose qu’on essaie de trouver cet endroit dès qu’on a fini notre repas. » Bien sûr, l’instituteur en lui voulait voir ce lieu d’enseignement, et sa curiosité presque maladive voulait savoir comment ces nouveaux venus vivaient leurs pouvoirs, mais il y avait aussi une pointe d’inquiétude. Le Conseil ressentait-il le besoin de former des sorciers pour se protéger d’un quelconque danger ?

_________________

Let's live our favorite story with no second guess
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards 2018, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 283
Ϟ Points : 605
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Statut Social : Un poignard dans la jugulaire, ça tente qui ?
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes, messager
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Dim 24 Déc 2017 - 17:28


La difficulté que cette exploration dans une partie si proche, mais dans le fond si éloigné de leur village était de prétendre connaître les lieux. Seules les années qu'elle avait passées à maîtriser ses émotions l'empêchaient de regarder dans tous les sens, comme un enfant surexcité, même si, ce type de réaction n'était également pas du tout dans ses habitudes, et ce depuis toujours, elle n'en restait pas moins extrêmement satisfaite de se trouver dans ce nouveau village. Nul doute que Delvan était tout aussi fasciné qu'elle, sauf que, dans son cas, ça se voyait beaucoup plus. *Entre toi qui ne montres aucune émotion, et ton cousin en dévoile plus que nécessaire, c'est clair que vous ne faites pas du tout dans les extrêmes.* grinça la voix de son guide. *Espèce de dramaqueen. L'un comme l'autre.* maugréa-t-il encore. C'est que le froid commençait à lui glacer les pattes, à l'amphibien. *Tu sembles oublier que je sais parfaitement ce que tu penses, Elroy. De nous deux tu es sûrement le plus expressif. Ne crois pas que je ne le sens pas.* lui rappela Cahira.

Ils marchèrent bien plus lentement que leur rythme habituel, et pour une fois la maître d'armes n'avait rien à y redire, puisqu'elle observait attentivement tout ce qui lui tombait sous les yeux. Et c'est avec une certaine appréhension qu'ils se retrouvèrent devant le restaurant. Ça changeait de la taverne du village. « Après vous, madame. » fit son cousin. Elle n'avait aucun problème à avoir le plus jeune dans son dos, si son assiduité à l'entraînement laissait à désirer – selon ses propres critères – elle lui faisait confiance pour assurer ses arrières s'il le fallait. En revanche, si ça avait été un illustre inconnu, il était très probable qu'elle n'aurait pas bougé d'un pas. Fallait pas déconner non plus.

Alors qu'elle entrait, Cahira sentit directement la chaleur ambiante lui réchauffer les joues, et les différentes odeurs lui attaquer les narines. Cela déclencha d'ailleurs une réaction de son estomac, et pour une personne qui était toujours dans la maîtrise de soi, il était toujours ennuyant de faire ainsi trahir par son propre corps, une chance que, pour cette fois, le son ait été camouflé par les conversations et autres bruits. *Mince alors, serais-tu humaine, après tout !* lança son guide, sur le même ton que ses précédentes remarques. *Je te rappelle que c'est moi qui ai ta nourriture.* Parce que oui, en hiver, les moucherons et autres délicieuses créatures ne brillaient pas par leur présence. Cahira laissa Roy se dépatouiller dans ses excuses, alors qu'un jeune homme de l'âge de son cousin leur indiquait leur place. Elle prit grand soin d’observer autour d’elle, sans pour autant paraître encore plus hors de son élément. Cahira ne se faisait pas d’illusion sur ce que pouvait raconter le type de tenue que son cousin et elle portait, autant limiter les dégâts. Il y avait des habitudes qui ne changeaient pas.

Une fois installés à leur table, où Cahira se plaça afin d’avoir le meilleur champ d’action possible, si nécessaire, le serveur leur donna les menus afin qu’ils puissent choisir leur repas. Sans pour autant décrocher un mot, elle le remercia d’un signe de tête. Elle n’était pas bavarde, mais elle n’était pas non dénuée de politesse. Elle entendit Roy avoir un reniflement moqueur, mais l’ignora. Alors qu’elle passait d’un plat à un autre, Cahira était bien contente qu’il y ait la description des aliments principaux des plats proposés, sans quoi elle aurait été bien perdue. Elle leva les yeux vers Delvan, quand ce dernier l’informa de son choix, un couscous après quoi il l’informa qu’il devait aller aux toilettes. Qu’il n’oublie pas de se laver les mains. N’ayant pas encore fait son choix, elle observa une jeune serveuse rousse qui passait apportait des plats à une table voisine et alors que la jeune rousse énonçait le nom de chaque plat pour chaque personne, elle décida que ce qui était appelé lasagne semblait très bon, certes, pas très léger, mais elle n’avait pas vraiment ce type de préoccupation avec l’activité qu’elle avait. Décidée, elle ferma son menu, et attendit patiemment soit la venue d’une personne qui prendrait la commande, ou le retour de son jeune cousin.

La jeune rousse d’un peu plus tôt, qui était partie une fois déchargée des plats revint avec une petite corbeille, et la déposa sur la même table que précédemment, pour ensuite se tourner vers elle. « Bonjour, avez-vous fait votre choix ? Sinon je peux revenir plus tard. » S’enquit-elle poliment, en lançant un regard sur la place vide de Delvan. Elle allait devoir parler, diantre. « Bonjour mademoiselle, » commença-t-elle, et elle voyait venir d’ici les remarques de son guide, mais elle ne s’en préoccupa pas « mon cousin a déjà fait son choix. » Elle adoucit son visage, parce que la jeune fille vivait peut-être dans un lieu hostile, mais elle allait les servir, alors autant éviter d’être trop désagréable. *C’est Roann qui sera content d’apprendre que tu as fait des efforts dans le domaine du social.* fit la rainette, l’air de rien. Cahira était passée maître dans l’art de le mettre en sourdine. La jeune femme hocha la tête et sortit deux objets qu’elle n’avait pas encore vus, mais se cacha bien de la moindre réaction. « Je vous écoute alors madame ! » Ce devait être donc des objets pour noter la commande. « Il y aura donc un couscous, et des lasagnes. » Elle se tapota l’épaule pour ne pas avoir buté sur ces mets qui lui étaient inconnus. « Très bien. Et comme boisson ? » Elle roula mentalement des yeux, c’était quoi ces questions, un moyen de savoir où mettre le poison ? « De l’eau suffira. » fit-elle simplement. La rousse hocha la tête, et Cahira attendit qu’elle termine d’écrire pour lui tendre les menus. Elle était incroyable, juste comme ça, Cahira. *Ce qu’il ne faut pas entendre.* ironisa Elroy. « Très bien ! Merci, et je vous apporte donc l’eau dans un instant. » et sur ces bonnes paroles et avec un dernier sourire, la rouquine s’éloigna.

Delvan reparut alors qu’elle observait la silhouette de la serveuse. « J’ai entendu quelqu’un parler d’un institut ! Un institut pour apprendre la magie, Slow. Je propose qu’on essaie de trouver cet endroit dès qu’on a fini notre repas. » Son intérêt soudainement piqué, elle était également curieuse de visiter ce lieu. Mais son esprit de guerrière et son état de maître d’armes voyaient l’autre côté, plus sinistre d’un tel lieu. Au même titre que les entraînements que subissaient les habitants du Kyngdon, est-ce que le Conseil se préparait à une possible guerre ? *C’est un brin extrême là Cahira. Del a mentionné un institut et pas un centre militaire.* la rappela à l’ordre son guide. « Nous irons. » Se contenta-t-elle de répondre. Et sur ces entrefaites, revint avec une carafe d’eau la jeune serveuse rousse qui salua alors Delvan avec un grand sourire et « Vos plats ne vont pas tarder à arriver. » les informa-t-elle, toujours avec les lèvres étirées. Mais comment faisaient ces jeunes pour ne pas finir avec les zygomatiques en feu ? Se demanda la brune en lançant un coup d’oeil à son cousin.

_________________


I'll have you begging for mercy, ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 220
Ϟ Points : 433
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Cosima, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 25 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Mer 3 Jan 2018 - 18:22


Confortablement assis sur sa chaise, Delvan profitait de la chaleur ambiante. Certes, il aimait l’hiver et, en tant qu’éternel gamin qui se respecte, il adorait la neige, mais ça faisait un bon moment maintenant que Slow et lui crapahutaient dans le froid. Il détailla la salle du regard. Heureusement pour sa cousine et lui, les clients semblaient marier les différents styles vestimentaires dans une cacophonie de tenues plus ou moins modernes. Si les étranges pantalons en toile bleu ne lui étaient pas familiers, pas plus que bien d’autres habits étranges, il y avait aussi de lourdes robes à jupons, des chemises bien classiques et des bottines usées. Ils ne dénotaient pas trop dans ce décor. Delvan chassa sa tresse dans son dos, conscient du froid des cheveux encore lourds de neige fondue. « Nous irons. » Il sourit, pas vraiment surpris par la décision finalement, mais content d’avoir confirmation. Sa curiosité n’aurait pas supporté de passer à côté de quelque chose de la sorte. Il voulait découvrir et en apprendre plus sur ses nouveaux arrivés au Leatherland et quelle meilleure façon de faire ça que de voir comment ils géraient leurs pouvoirs magiques ? Et s’il pouvait en profiter pour glaner quelques nouvelles méthodes pour aider les enfants qui ne parvenaient pas à maîtriser leurs dons ou les accepter comme une part d’eux-mêmes, il ne s’en plaindrait pas. Avant toute chose, Delvan était dévoué aux gosses dont il avait la charge.

« Vos plats ne vont pas tarder à arriver. » Il tourna son sourire en direction de la serveuse, l’humeur au beau fixe, et la remercia. Quand elle fut reparti, il haussa un sourcil en direction de la carafe. « On a même pas le droit à un peu de bière pour l’occasion ? » Il savait le peu de bien que sa remarque inspirerait à Cahira, d’autant plus quand ils se trouvaient en terrain inconnu, mais il ne pouvait résister à l’occasion de la taquiner un peu. Il remplit leurs verres d’eau. Autant boire en attendant leurs plats, ne serait-ce que pour tromper un minimum son estomac qui réclamait qu’on le remplisse. Il avait vraiment faim. Cependant ça l’agaçait un peu, de rester assis là, à attendre son repas, alors qu’il aurait pu être dehors, à visiter ces lieux jusque là inaccessibles, à découvrir un tout nouveau terrain de jeu et faire connaissance avec des personnes qu’il n’avait encore jamais croisées au détour d’une ruelle du Kyngdon. Son monde était soudainement bien plus grand qu’avant.

Fidèle à sa parole, la jeune rousse revint rapidement pour leur apporter ce qu’ils avaient commandé et récolta un nouveau remerciement enthousiaste. Son grand sourire toujours aux lèvres, l’instituteur se saisit de sa fourchette. « Bon appétiiit ! » Son enthousiasme venait autant d’avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent que de l’opportunité de découvrir une recette qu’il ne connaissait pas. Delvan était celui en charge de la cuisine à la maison -vraiment, c’était plutôt lui qui avait décidé que ce serait son petit royaume-, et, à ce titre, il était toujours heureux de trouver de nouvelles inspirations pour ses petits plats. La première bouchée lui arracha un grognement satisfait et il ferma un instant les paupières pour savourer, avant d’enfourner encore deux autres bouchés. C’était vraiment bon. Il lorgna un peu sur le plat de sa cousine et tenta sa chance. « Je peux goûter ce que tu as pris ? Et tu peux goûter mon plat, bien sur. » C’était dit avec l’innocence caractéristique et le regard de chiot que Delvan ne maîtrisait pas vraiment, mais qui faisait plutôt parti de lui.

_________________

Let's live our favorite story with no second guess
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards 2018, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 283
Ϟ Points : 605
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Statut Social : Un poignard dans la jugulaire, ça tente qui ?
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes, messager
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Jeu 4 Jan 2018 - 17:30


La chaleur du restaurant était suffisamment importante pour qu'elle se réchauffe peu à peu. Si ses bottes étaient faites pour résister au froid, ça n'empêchait que, malgré les vêtements chauds qu'elle portait, Cahira appréciait le changement de température. C'était agréable, et elle osait même penser que l'endroit en lui-même pourrait être agréable, s'il n'était pas possible terrain hostile. *Ah, l'espace d'un instant j'ai cru que tout allait bien dans le meilleur des mondes, j'ai eu peur.* railla la rainette, qui se gorgeait également de la chaleur. Il préférait, et de loin, quand il faisait humide et chaud, et se morfondait parfois des températures trop froides et incitait sa sorcière à ne jamais s'éloigner du feu à la porte de l'automne. Il s'était construit une résistance, au fil du temps, mais parfois, il était mieux dans sa plume. *Je ne t'oblige pas en sortir.* lança la sorcière à son guide, le ton plus pincé que plat. Elle était un peu vexée, mais c'était récurrent quand Roy avait ce genre de pensée, et ça faisait tellement longtemps maintenant qu'elle ne parvenait pas à réagir autrement. Sauf que, là, elle ne pouvait pas se permettre d'être trop distraite par les paroles et pensées de son guide. Guide qui roula mentalement des yeux. Cahira avait beau se donner des grands airs, s'il y avait bien un être qui savait ce qu'il en était vraiment, il s'agissait de la rainette. Puis de Delvan, mais c'était autre chose.

Elle avait observé l'endroit sous toutes les coutures – ou du moins, autant qu'elle avait pu le faire sans paraître suspicieuse. *Tu devrais juste te décoincer et profiter de l'occasion, comme le gamin.* Parce que l'enthousiasme de Delvan était tellement un exemple à suivre, oui. *Le tient l'est certainement pas donc...* laissa traîner la rainette. Ah, les joies du froid sur le caractère de l'amphibien.
Avant que le brun ne revienne, Cahira avait eu l'occasion de commander les plats, se basant, pour le sien, sur ce que la table voisine avait pris. Ça avait l'air bon, nourrissant, en plus de sûrement réchauffer, et de ça, elle en avait bien besoin. Si elle pouvait rester des heures dans le froid, elle n'avait pas non plus la consistance physique pour s'y éterniser. *Ça m'épate que tu sois autant capable de connaître tes forces et tes faiblesses, mais que tu ne fasses aucun effort lorsqu'il est question de rencontrer des gens.* lui fit savoir son guide, blasé, pour la énième fois. Ce n'était même pas nécessaire qu'elle ajoute quoi de ce soit.
La serveuse rousse revint peu de temps après Delvan, déposant comme elle l'avait annoncé de l'eau, et elle savait presque ce qu'elle allait entendre. « On a même pas le droit à un peu de bière pour l'occasion ? » Elle fixa le jeune homme pendant une longue minute, en versant, sans le quitter du regard, l'eau dans les verres prévue à cet effet. « Roann sera ravie de partager une coupelle d'hydromel quand il apprendra la nouvelle de notre excursion en ces lieux. Patience. » Ah, Cahira et son humour si délicieux. Elroy s'étrangla un instant. Il aurait pu faire ça en silence, mais ça aurait été trop lui demande. Non, mais, que pensait Del, elle se le demandait souvent. Enfin, plus maintenant, elle s'était faite une raison. Ou presque.

« Bon appétiiit ! » lança son cousin une fois que la jeune serveuse leur eut apporté leur plat. Ça avait l'air extrêmement bon. « À toi également. » répondit-elle, les traits de son visage s'adoucissant un instant. Elle se munit de ses propres couverts, et commença à couper quelques morceaux, afin qu'ils refroidissent tous. Elle n'avait aucune envie de se brûler, merci bien. La maître d'armes retint de rouler des yeux devant les sons qu’émettait son cousin. Puis piqua à son tour un morceau. Les saveurs se mariaient parfaitement, et si la texture était un peu étrange, au premier abord, ça ne la dérangea absolument pas. Et elle avait eu raison, ça réchauffait également. « Je peux goûter ce que tu as pris ? Et tu peux goûter mon plat, bien sûr. » Elle arqua un sourcil, comme si elle avait besoin de son autorisation pour goûter. Si ce regard n'avait jamais vraiment fonctionné sur elle, elle n'en restait pas moins curieuse sur ce qu'avait choisi de prendre le jeune homme, puisqu'il y avait un large choix de viandes et de légumes, en plus de la semoule. Elle découpa une part assez généreuse pour cousin, et la mit de côté dans son assiette. « Vas-y, sers-toi. » Puis elle lorgna un peu plus sur l'assiette du plus jeune, tentant de faire un choix plus précis. « Je te prendrais un morceau de cette saucisse, » commença-t-elle en indiquant une merguez – certains aliments n'avaient pas le même nom – « et un peu de semoule, et légume. » De cette façon, elle aurait un peu de tout.

Aurait-elle la place de perdre encore plus de temps en prenant un dessert ? Elle avait lu quelques descriptions fort intéressantes. Mais elle avait en même temps de plus en plus envie de quitter les lieux pour se rendre dans l'institut mentionnée plus tôt par Delvan. Découvrir de nouvelles saveurs, ou un endroit où était enseignée la magie ? Cruel dilemme. À voir ce que son cousin choisirait de faire.

_________________


I'll have you begging for mercy, ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 220
Ϟ Points : 433
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Cosima, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 25 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Dim 14 Jan 2018 - 15:59


Leur situation, malgré les apparences, était simple. Ils avaient vu une opportunité et l’avaient saisi dans un élan pas vraiment réfléchi, une envie de découvrir plus, autre part. Ils savaient l’un comme l’autre que ce n’était pas vraiment sage. Cahira pouvait se donner tous les airs de froide efficacité qu’elle voulait, Delvan la connaissait trop bien pour croire ne serait-ce qu’un instant qu’elle était motivée par autre chose qu’une curiosité dévorante, presque enfantine. « Roann sera ravie de partager une coupelle d'hydromel quand il apprendra la nouvelle de notre excursion en ces lieux. Patience. » Il tira la langue. Il n’était pas le seul à agir dans le dos du chef du village. « Si on présente ça en tant que notre mission pour nous assurer que nous sommes hors de danger, c’est une omission cruelle de ne pas vérifier la qualité des boissons. » Il avait suffisamment entendu Roann grogner contre certaines bières insipides à la taverne pour lui ressortir cette justification avec un sourire angélique le soir-même. Certes, il risquait de se faire étrangler par son ami d’enfance, mais qu’était la vie sans un petit peu de risque ? Surtout qu’il avait accepté le risque en question depuis qu’il avait franchi les frontières de son village natal, alors un peu plus ou un peu moins.

Les plats arrivèrent, les divertissant efficacement de ce petit débat stérile qui les voyait se renvoyer la balle entre eux simplement par plaisir d’argumenter. Il y avait plus intéressant maintenant : il y avait de nouvelles saveurs à goûter, histoire de leur faire prendre pleinement conscience du fait qu’ils n’étaient plus dans leur village natal, dans cet espace restreint dans lequel ils avaient passé toute leur vie et, pour Delvan, duquel il n’avait jamais songé à partir. Chaque seconde passée dans ces territoires interdits était enivrante. « Vas-y, sers-toi. » Les lasagnes semblaient parfaitement succulentes, mais il attendit sagement que Slow choisisse ce qu’elle voulait goûter dans son assiette à lui et mit de côté de quoi la satisfaire avec un sourire. Il serait intéressant de réussir à recréer ce genre de plats. Peut-être une chance de soustraire sa cousine plus facile à ses éternels entraînements ? L’estomac était souvent la part la plus raisonnable de sa personne. Usant de ses couverts, il transféra la part que la brune lui avait réservé dans sa propre assiette et gouta. C’était bon. Très bon même, et n’était-ce pas là une raison de plus pour la recette ? Surtout qu’elle n’avait pas l’air particulièrement compliquée : des pâtes à forme rectangulaire, fines, de la viande, une sauce tomates, des oignons, un peu de fromage. Il allait avoir de quoi expérimenter à son retour au Kyngdon.

Le reste du repas se passa calmement. Delvan était trop occupé à savourer son plat, à garder une oreille attentive sur son entourage et les possibles informations qui pouvaient échapper au clients et à tenir sa langue. S’ils pouvaient apprendre des choses en écoutant, il en était de même dans l’autre sens et il n’avait aucune intention de trahir leurs origines. Il finit par reposer sa fourchette dans une assiette vide et lever un regard enthousiaste vers Slow. « On paie et direction l’institut ? » Il mourrait d”envie de découvrir l’endroit et, maintenant qu’il avait rempli son estomac, rien ne l’en empêchait. Il lui fallait seulement attendre l’approbation de la maîtresse d’arme. Il sortit tout de même de quoi payer leurs consommation, posant les pièces sur la table, là où leur serveuse pourrait facilement les récupérer. L'idée d'un dessert ne lui avait même pas traversé l'esprit, preuve d'à quel point la perspective de visiter un lieu d'apprentissage l'obnubilait.

_________________

Let's live our favorite story with no second guess
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards 2018, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 283
Ϟ Points : 605
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Statut Social : Un poignard dans la jugulaire, ça tente qui ?
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes, messager
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Ven 26 Jan 2018 - 15:13


« Si on présente ça en tant que notre mission pour nous assurer que nous sommes hors de danger, c'est une omission cruelle de ne pas vérifier la qualité des boissons. » Elle n'avait pas vraiment eu l'intention de présenter la chose autrement que ça, c'était même une évidence. Pour le change, Roann leur ferait sûrement la morale, rôle de chef de village oblige – ça l'amuserait beaucoup d'ailleurs, Cahira – puis au final il ne l'admettrait sans doute pas, mais il serait un brin jaloux de ne pas put avoir y mis les pieds, et dans la soirée, ou le lendemain et sans grande subtilité, il irait tirer les vers du nez de Delvan. « Rien ne t'empêche de prendre une chope quand on partira. Pas avant. » Il était hors de question que son cousin ait l'esprit ne serait-ce qu'un peu embrumer par l'alcool.

Les cousins découvraient de nouvelles saveurs, de nouveaux mélanges, et cette nouveauté changeait. Elle ne se faisait pas de doute sur son plat, elle serait rassasiée à la fin. C'était quelque chose de riche aussi, en plus de tenir au corps. À mesure qu'elle mangeait, elle sentait combien ça l'a réchauffé. Delvan goutta à son plat, et Cahira se rinça la bouche en buvant une gorgée d'eau afin de mieux profiter des saveurs du plat de son cousin. Elle fit en sorte de prendre un peu de viande, semoule et des légumes sur la même bouchée. Et elle haussa un sourcil quand ce qui devait être des épices lui piqua la gorge. Intéressant, tient. Voilà de quoi tenir chaud en hiver également.

Par réflexe, et paranoïa, elle prêtait attention à ce qui était raconté à ses côtés, tout en savourant son plat. Dans l'immédiat aucune information d'une importance capitale assez atteintes ses oreilles, mais comme elle gardait tout, elle pourrait toujours traiter le tout plus tard. *Tu vas traiter tout ça plus tard, alors ne prétend pas le contraire.* Certes, mais si elle ne le faisait pas, il était probable qu'elle se perde dans les méandres de son esprit, subissant l'assaut de tous ce qu'elle avait vu, entendu depuis sa naissance. Et elle n'avait pas forcément envie de se perdre elle-même, merci bien. *Si tu le présentes comme ça aussi.* raisonna la voix penaude de son guide, qui n'avait pas pensé à ce petit détail. Elle termina son assiette plus ou moins au même moment que Delvan. Et elle pouvait pratiquement sentir l'impatience émaner de son cousin. « On paie et direction l'institut. » Cahira laissa échapper un léger sourire, enfin autant que ça puisse l'être pour la sorcière, et hocha la tête.

La jeune serveuse rousse revint vers eux quand elle se rendit compte qu'ils avaient terminé. « Ça a été ? Est-ce que vous souhaiterez un dessert ? » le tout avec un sourire engageant. « C'était excellent merci. Mais rien d'autre pour nous. Simplement ce que nous vous devons. » Répondit Cahira, le ton mesuré. La rousse hocha la tête, et leur vit savoir le montant qu'ils devaient. Une fois que les cousins eurent payé la note, ils quittèrent tranquillement les lieux pour se rendre, enfin, dans cet institut.

_________________


I'll have you begging for mercy, ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 220
Ϟ Points : 433
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Cosima, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 25 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Mer 14 Mar 2018 - 20:24


En dehors, l’air avait ce piquant si caractéristique du froid de l’hiver. Delvan s’ébroua légèrement pour contrer l’attaque des éléments. C’était un changement de température un peu brusque, mais ça permettait à l’instituteur de ne pas laisser son esprit s’embrumer avec la digestion du plat assez lourd qu’il venait de consommer : il était alerte et prêt à visiter. L’objectif était donc le fameux institut dont il avait tout juste appris l’existence et qu’il était excité de découvrir. « Tu crois qu’il y a des panneaux, dans ce village ? » La question était posée à voix basse parce qu’il n’était pas totalement inconscient et qu’il ne voulait pas se faire remarquer. Il ne mit pas longtemps avant de se diriger dans la direction opposée à celle par laquelle ils étaient arrivés, sachant pertinemment que l’autre chemin les renverrait vers leur point de départ. Et puis ce n’était pas comme s’ils risquaient de se perdre avec l’incroyable mémoire de Slow et, même s’ils faisaient des détours avant d’arriver jusqu’à l’institut, ça leur permettrait toujours de donner à Roann une vision plus globale du village. Rien ne serait perdu.

Ils déambulèrent ainsi dans les rues enneigées pour un petit quart d’heure avant que Delvan ne ralentisse le pas, surprenant une conversation entre deux jeunes filles. « Mais tu passes ta vie à l’institut ! Sérieusement, à ce rythme là tu vas connaître la biblio encore mieux que Gwen. Tiens, je suis sure que je peux te demander le premier auteur en B de la section sur l'astronomie et tu auras la réponse ! » La rousse ne sembla pas atteinte par la remarque de sa camarade et se contenta de lui attraper la main pour la tirer en avant. « J’ai été convalescente. Je rattrape mon retard, Mademoiselle Je-résume-le-cours-en-cinq-lignes. » Le chevelu ne s’intéressa pas à la répartie marmonnée par la brune, tournant plutôt un sourire rayonnant vers sa cousine. « Encore mieux qu’un panneau, une dispute d’amoureuses. » Il était moqueur, mais quelque part c’était rassurant de voir qu’ici ou ailleurs, la vie était toujours la même, faite de ces petits riens qui la rendaient pourtant si intéressantes. L’air de rien, les deux natifs de Kyngdon emboîtèrent le pas aux adolescentes, maintenant sans mal une distance de sécurité assez grande entre eux, notamment parce que Delvan s’arrêtait parfois pour regarder la vitrine d’un magasin ayant capté son attention.

Ce fut donc sans fournir d’effort particulier que Cahira et lui se laissèrent guider jusqu’à l’institut Greenaway. Apercevant au loin la structure massive de l’école, Delvan ralentit l’allure pour s’arrêter progressivement. « Tu crois qu’ils contrôlent l’entrée ? On se pointe comme ça ou on essaie de trouver un moyen plus discret de passer ? » S’ils avaient réussi à déjouer la surveillance des cocatrix -ce qui n’était pas le cas vu qu’ils avaient simplement profiter de leur inhabituelle absence-, ils devraient bien réussir à se faufiler cette fois encore. « De nous deux, c’est toi la stratège, décide de notre plan d’action Slow. » Pour une fois, Elisha resta silencieux, ne profitant pas de l’occasion pour engueuler Delvan sur son manque d’ambition, ce que le brun sut apprécier à sa juste valeur.

_________________

Let's live our favorite story with no second guess
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards 2018, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 283
Ϟ Points : 605
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey ▬ Kanoa
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Statut Social : Un poignard dans la jugulaire, ça tente qui ?
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes, messager
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Dim 18 Mar 2018 - 16:27


Le vent froid fit un grand bien à Cahira alors qu'ils quittaient le restaurant. L'endroit avait été bondé de monde, et avait cette atmosphère assez étouffante qui rendait la maîtresse d'arme un peu plus tendue. *Parce qu'il y a un moment ou tu ne l'es pas ?* se moqua son guide. Cahira ne prit même pas la peine de réagir. Elle avait surtout hâte d'en savoir plus sur cet institut. « Tu crois qu'il y a des panneaux, dans ce village ? » C'était une bonne question, et d'après ce qu'elle savait sur ce village, et sa connaissance de la chose elle la devait à Declan, donc elle restait prudente sur ce qu'elle croyait, ou non, de lui. « C'est le plus récent des villages, alors pour que les nouveaux habitants puissent se repérer, il devrait y en avoir, oui. » Sinon, ça ne servait à rien de construire un endroit pareil si c'était pour que tous se perdent. Ils continuèrent d'avancer un peu au hasard, passant devant des commerces divers et variés. C'était assez intéressant à observer, surtout que la majorité était tenue par de nouveaux habitants, et il était indéniable qu'ils apportaient de nouvelles idées. Pour le meilleur ou pour le pire, ceci était une autre histoire. *Tu dois pas plutôt trouver des fichus panneaux ?* Un brin ennuyée d'avoir été coupée par son guide, *Pas besoin d'être aussi désagréable. Si tu veux profiter du paysage, t'es le bienvenu.* Elroy fit un son étranglé par l'outrage, avant de bouder. Bah ouais, l'amphibien aimait pas des masses cette période de l'année. « Tu en as plusieurs par là. » fit-elle savoir doucement à son cousin, en indiquant du menton où se trouvaient les panneaux en question.

Son intervention fut un brin tardive, puisque duo tomba sur une conversation entre deux jeunes filles, un peu plus jeune qu'Ophélia. Intérieurement amusée, elle n'en était pas moins attentive à ce qui était racontée. Elle approuvait la soif de recherche de la petite rousse, elle préférait le côté plus pratique. *Et ça ne surprend personne.* Pas vraiment non. Cahira avait noté la mention de l'institut, « Encore mieux qu'un panneau, une dispute d'amoureuses. » La maîtresse d'arme, arqua un sourcil et lança un regard à son cousin, un brin interrogateur. D'où pouvait-il voir que les deux jeunes filles n'étaient pas uniquement de très bonnes amies ? Pour elle, il s'agissait plus d'hypothèse que d'observation. *Parce qu'il n'est pas aussi socialement aveugle que toi.* Ce n'était un secret pour personne, ça. *Peu de personnes te connaissent suffisamment pour le savoir.* Ça s'appelait de la prudence. *Ou de la connerie.* grommela la rainette, dans son esprit. De toute évidence, il lui en voulait encore un peu. Il avait ses moments, il fallait le reconnaître. Elle mit en sourdine son guide en devinant une réponse dans le même style que les précédentes. Ils avaient une mission à mener. Ils avançaient à une allure relativement modérée, qui pouvait passer pour deux natifs du Rowcastle en visite dans ce village. Le comportement de Delvan rendait cette couverture évidente.

Sans avoir eu besoin de suivre les panneaux, Cahira les mémorisa tous, par principe, en plus de laisser son regard s'arrêter sur tout ce qu'elle voyait. L'institut était immense. C'était un fait, et elle était presque certaine que bien fâchée, ça pouvait faire office d'un village en elle-même. Voilà qui était très intéressant. Delvan et elle s'étaient arrêtés. « Tu crois qu’ils contrôlent l’entrée ? On se pointe comme ça ou on essaie de trouver un moyen plus discret de passer ? » C'était une possibilité, et Cahira regretta un fragment de seconde de ne pas avoir posé plus de questions à Declan à ce sujet, mais la pensée disparue aussi vite qu'elle était venue. « De nous deux, c’est toi la stratège, décide de notre plan d’action Slow. » Elle hocha la tête, comprenant le geste de son cousin. « Rapprochons-nous, au moins pour observer comme entre les deux jeunes filles. Et en fonction, on peut toujours se faire passer pour de nouveaux élèves. » Mais elle aimerait autant évité laisser une trace écrite de leur passage ici. Elle commença à avancer, faisant de grandes enjambées, afin de rattraper les petites, tout en gardant une distance raisonnable. Alors qu'ils s'étaient suffisamment rapprochés, Cahira ralentit la cadence, observant la façon qu'auraient les demoiselles de pénétrer dans l'enceinte de l'institut. Son regard s'égarait à droite ou à gauche, d'une façon soigneusement étudiée pour paraître perdue dans ces pensées.

Cela ne prit pas bien longtemps. « L'entrée se fait visiblement sans aucun contrôle. » fit-elle, partagée entre la surprise et la désapprobation. D'un côté, elle était satisfaite de constater que leur entrée en ces lieux se ferait sans problème, mais de l'autre, elle trouvait le manque de sécurité consternant. Mais ça prouvait peut-être également qu'il s'agissait uniquement d'une école, et pas d'un lieu de formation pour guerrier. C'était un peu plus rassurant. « Allons-y. » Dit-elle, déterminée, puis alors qu'ils se rapprochaient elle lança, tout bas à son cousin, « Je sais que ça ne sera pas simple, mais essaie de prétendre que tu connais déjà les lieux. » Et de ne pas avoir l'air d'un idiot émerveillé à chaque nouveauté découverte, ne fut pas ajouté, mais elle le pensa fortement.
Ils finirent par entrer dans un bâtiment où l'une des portes semblait donner sur une immense pièce avec de nombreuses tables. Probablement un lieu où les élèves se réunissaient pour manger, et peu de temps après ils passèrent devant une porte qui indiquait infirmerie. Il était donc possible d'être blessé, et soigné. C'était une bonne chose. « Prenons de la hauteur. » Lança-t-elle à Delvan. Roy soupira *Tu peux dire comme tout le monde "montons à l'étage" ? Franchement Cahira, t'es trop dramatique pour ton propre bien.* Elle n'était pas dramatique, elle avait uniquement l'esprit pratique, merci bien. Un reniflement lui répondit. « En fait, je propose une solution plus rapide. » Elle lui tendit son bras, geste qui disait clairement ce qu'elle avait en tête, ne laissant pas vraiment place à la discussion. Elle avait plus ou moins estimé que chaque étage devait être construit sur le même schéma, de ce fait, il lui suffisait de les faire apparaître au même endroit, mais à l'étage du dessus *C'est autant une bonne qu'une mauvaise idée.* Elle attendit que son cousin lui prenne le bras, et une fois chose faite, elle ne perdit pas de temps.

Sauf que, la théorie et la pratique sont deux choses bien différentes, et du coup, les cousins entrèrent en collision avec une personne. Résultat, ils avaient tous les fesses par terre. L'homme n'avait pas l'allure d'un élève, mais les apparences étaient parfois trompeuses – Delvan et elle-même en étaient la preuve. Elle pouvait sentir l'amusement de son guide, mais les prochaines minutes pouvaient être très désagréables. Comment éviter les problèmes ? Elle soupira mentalement, se redressa et tendit sa main à son cousin et au brun à terre avant pour les aider à se relever. Puis la voix sans émotions, parce qu'il ne fallait pas trop déconner non plus « Toutes nos excuses. Mauvais contrôle. » Et ça, franchement, ça lui déplaisait, comme excuse. Parce que mauvais contrôle, et Cahira, ça n'allait pas dans la même phrase, alors ça lui faisait grincer des dents, mentalement. Elle faisait des efforts, okay ? Même si ça lui donnait le sentiment d'avoir mangé un citron entier. Qu'on lui demande pas d'avoir l'air désolée ceci dit. *C'est quand même une bonne chose, ce visage sans émotions que tu as, parce que sinon, t'aurais l'air de vouloir tuer quelqu'un.* Elle se força à ne pas lever les yeux au ciel. *Ton approbation me comble de bonheur.* Et il n'en fallut pas plus pour que la rainette parte dans un fou rire hystérique. Elle n'était pas aidée, Cahira.

_________________


I'll have you begging for mercy, ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY LÚTHIÈN

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

The Game Masteravatar




Ϟ Inscription : 12/04/2015
Ϟ Messages : 1178
Ϟ Points : 78



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Dim 25 Mar 2018 - 18:49


Intervention du maître du jeu


Alors qu'il étudiait attentivement le cours qu'il avait préparé la veille, Thomas ne fit aucunement attention à ce qui se trouvait devant lui. Sans grande surprise, il entra en collision non pas avec une, mais deux personnes. Le choc fut si violent qu'il se retrouva propulsé les fesses à terre sans trop comprendre ce qui lui arrivait. En levant les yeux, il remarqua deux individus qu'il ne semblait jamais avoir vu auparavant. Un jeune homme et une jeune femme, qui lui tendit la main pour l'aider à se relever en s'excusant. « Hm, il n'y a pas de soucis... est-ce que vous voulez suivre des cours à l'institut ? » Peut-être était-ce des natifs qu'il n'avait encore jamais eu l'occasion de croiser et qui s'étaient décidés à apprendre la magie ici. « Ou peut-être que vous êtes venus voir quelqu'un en particulier... ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org En ligne

Delvan Sigorelavatar

Modératrice
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 220
Ϟ Points : 433
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Gabriel, Cosima, Ingrid & Min-Hyun
Ϟ Âge du perso : 25 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   Lun 2 Avr 2018 - 14:14


Les deux natifs du Kyngdon restèrent en retrait, regardant comment les jeunes filles s’y prenaient pour pénétrer dans l’institut. Apparemment, il n’y avait rien de plus simple. « L'entrée se fait visiblement sans aucun contrôle. » Le ton était neutre, mais il sentait bien l’incrédulité et le mécontentement que lui inspirait toujours un travail mal effectué. Il sourit. Sa cousine n’aimait vraiment pas le laisser aller et, pour elle, c’était sûrement ce à quoi ça ressemblait. Delvan, de son côté, il voyait juste à quel point ça leur facilitait les choses. C’est pas censé être facile. T’es supposé ramener tes fesses à la maison fissa ! Et là quoi, tu vas faire du tourisme ? Brillant comme idée. Essaie au moins de rester sur tes gardes au lieu de voir le monde en rose ! Il savait qu’Elisha n’avait pas tort. Seulement, Delvan n’était pas le genre d’homme à vivre en assumant le pire, au contraire. Si les gens décidaient de le qualifier d’imbécile heureux, il était au moins d’accord avec le fait qu’il cherchait le bonheur partout où il pouvait le trouver, pour lui comme pour les autres. Tout cela n’empêchait pas qu’il avait grandi dans la même maison que Slow et qu’il avait donc développé des réflexes sur lesquels il pouvait compter en cas de danger. Elle te ferait la peau si elle entendait ça. Je sais Elisha, je sais. Le débat était de longue date et n’avait jamais avancé : l’oiseau insistait pour que son sorcier fasse preuve de plus de réserve et de maturité et l’humain refusait de changer.

« Je sais que ça ne sera pas simple, mais essaie de prétendre que tu connais déjà les lieux. » Il leva les yeux au ciel devant ce manque de confiance flagrant, tout de même conscient que c’était plus une taquinerie familiale qu’une véritable pique. « Tu es peut-être la stratège, mais c’est moi qui fait du théâtre avec les gosses et qui suit leurs improvisations les plus délirantes sans sourciller. Aie un peu plus foi en mes capacités d’adaptation, très chère. » Quelles capacités d’adaptation ? C’est la première fois que tu mets les pieds hors du Kyngdon, va pas me faire croire que t’es préparé pour ça. Pour quelqu’un d’optimiste, il avait vraiment le don de s’entourer de gens très, très négatifs. Qu’avait-il bien pu faire dans sa vie précédente pour mériter ça ? Ce serait plus simple de me concentrer si vous arrêtiez tous de me faire part de vos doutes à mon sujet. Certes, il en avait l’habitude, surtout venant de son guide, mais il y avait un temps où le soutien du piaf serait le bienvenu.

En attendant cet heureux événement, Cahira et lui continuèrent leur exploration des lieux. Ils entrèrent dans un grand bâtiment, découvrirent une salle commune semblant servir de réfectoire et la présence d’une infirmerie. Delvan trouvait l’endroit bien pensé : tout était organisé autour des besoins des étudiants et, dans un institut destiné à la maîtrise de leurs pouvoirs, une équipe de soins devait être indispensable. Quand sa cousine suggéra de prendre de la hauteur, il hocha la tête. Tant qu’ils découvraient, que ce soit le rez-de-chaussée ou les étages supérieurs importait peu aux yeux du jeune instituteur.Il haussa cependant un sourcil quand elle tendit son bras. Ce n’était pas prudent. Ne prend pas son bras. Sérieusement, est-ce qu’Elisha croyait que c’était une possibilité ? Delvan n’allait surement pas faire son rabat-joie les rares fois où Slow décidait d’être aussi impulsive que lui. Sigorel, je te jure si tu pren- L’oiseau n’eut pas le temps de finir sa menace, parce que le brun avait posé sa main sur le poignet de sa cousine, laquelle les avait téléporté pile à temps pour une collision qui les fit inspecter le sol de plus près. Formidable. Non, formidable, ce fut la réaction de Cahira. Delvan, par la suite, il regretterait de ne pas avoir eu une “caméra” ou un “téléphone” pour immortaliser ça. Pour l’instant, il n’avait jamais entendu ces mots et remercia donc son expérience des enfants et de leurs propos ridicule car, sans ça, il n’aurait jamais réussi à garder son très grand amusement complètement secret.

« Hm, il n'y a pas de soucis... est-ce que vous voulez suivre des cours à l'institut ? Ou peut-être que vous êtes venus voir quelqu'un en particulier... ? » Heureusement, l’homme qu’ils avaient ainsi bousculé ne semblait pas le moins du monde méfiant d’eux. Décidant que sa cousine était probablement à la limite de ce qu’elle pouvait supporter, il prit l’initiative de répondre. « A vrai dire, on se demande en effet si ce n’est pas une bonne idée que de suivre quelques cours. » Au moins une personne ne voyait pas sa façon de gérer la crise d’un bon œil. Tu devrais pas l’encourager à discuter, mais plutôt trouver un moyen de mettre fin à ses questions. On veut des infos sur la façon dont fonctionne cet institut. Quoi de mieux que de discuter avec quelqu’un pour en apprendre plus ? Il ne laissa pas le temps à Elisha de répondre. « Du coup on est là pour visiter un peu, voir comment les choses se passent. Ça nous permettra de mieux réfléchir à tout ça. » Il conclut avec un sourire hésitant, espérant que l’inconnu se prête au jeu et prenne sur lui-même de leur servir de guide. Elisha pouvait bien continuer à râler, son sorcier ne comptait pas passer cette opportunité.

_________________

Let's live our favorite story with no second guess
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards 2018, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I'm in a whole new world with you ▬ Cahira   


Revenir en haut Aller en bas
 

I'm in a whole new world with you ▬ Cahira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: LE MEIKLAM :: L'INSTITUT GREENAWAY-