AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Papa Bloodworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cosima Bloodworthavatar




Ϟ Inscription : 07/07/2017
Ϟ Messages : 63
Ϟ Points : 106
Ϟ Avatar : Jessica Chastain
Ϟ Crédits : Brimbelle
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Gabriel & Delvan
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Clairaudience
Ϟ Guide : Une tigresse prénomée Esmeralda
Ϟ Métier(s)/autres : Propriétaire du Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Papa Bloodworth   Ven 8 Sep - 16:00





MR. BLOODWORTH
Feat Colin Firth



Identité de l'individu


ϟ nom : Bloodworth ϟ prénom : Au choix, mais j’imagine quelques chose d’assez classique comme James, Charles, Lewis,... (je vais garder James pour la suite, mais ça vous engage en rien )ϟ autre(s) prénom(s) : Au choix ϟ Surnom(s) : Au choix ϟ date de naissance : Quelque part entre 1966 et 1968 ϟ lieu de naissance : En angleterre, au manoir familial ϟ Origines : Very British ϟ Taille : 1m87 ϟ Cheveux : Chatain grisonnants ϟ Yeux : Marrons ϟ lieu de résidence : l’appartement de sa femme au Meiklam ? A discuter ϟ Études : Commerce, ou droit, ou les deux ϟ métier(s), occupations : Patron de l’entreprise familial (je voyais quelque chose de gros, genre pharmaceutique, mais c’est à vous de choisir) ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuel, ou bi, ou pan ϟ statut social : Marié, malgré les complications ϟ groupe : Au choix, Mountain Sounds serait intéressant, pour le rapprocher de ses enfants ϟ pouvoir : Au choix ϟ guide : Un félin de votre choix



Présentation du personnage


James en quelques mots :
▬ gentleman ▬ tendre ▬ ambitieux ▬ dévoué ▬ calme ▬ galant ▬ produit de la vieille aristocratie ▬ sous l’influence de ses parents et de ceux de sa femme ▬ politesse incarnée ▬ requin en affaire ▬ un peu trop marié à son travail ▬ étouffe ses émotions ▬ est pourtant passionné et colérique dans le fond

James, c’est avant tout un gentleman. Il est né dans une vieille famille britannique, une qui ne manque certainement ni d’argent ni de magie, et ça se ressent dans son comportement, résultat d’une éducation stricte. Il est calme, il n’agit pas sous le coup des émotions et sait comment les masquer sous une façade avenante, il est poli, il est galant, il a confiance en lui sans être arrogant et tant de choses encore.

James, c’est aussi le gamin qui se plaisait à chasser des grenouilles en été et à passer des nuits entières à jouer à Donjons et Dragons. C’est l’héritier un brin désespéré de toujours être à la hauteur, parce que c’est ce que sa famille attend de lui et que son coeur tendre ne supporte pas l’idée de décevoir ceux à qui il tient. Il est prévenant, parfois trop : il fait tout pour le confort de ses proches, mais de loin, discrètement. Et comme il passe trop d’heure au boulot, il n’est que trop absent à la maison.

Il a beau s’en vouloir de ne pas plus se consacrer à sa femme et ses enfants, sa culpabilité est vite effacée par ses parents et ses beaux-parents car “qui d’autre veillera sur l’entreprise familiale ?” et “ton père n’a pas travaillé aussi dur toutes ces années pour que tu te reposes sur ses lauriers” et “ne t’en fais pas, Cosima est là pour les enfants, qu’est-ce qui pourrait leur arriver ?”. Puis il est ambitieux, James, il a l’amour du travail bien fait et c’est comme une drogue pour lui de savoir qu’il est l’un des meilleurs dans son domaine.

Il est temps de déchanter. Sa femme et ses enfants ont décidé de rejoindre cet autre monde remplis de sorcier et de le laisser derrière. La famille pour laquelle il a passé sa vie à travailler s'est envolée. C'est décidé, il va les rejoindre, mais ce n'est pas si simple que ça : ça veut dire abandonner le travail d'une vie et il a besoin d'être sur que son entreprise sera laissée entre de bonnes mains. Former un héritier, ça ne se fait pas du jour au lendemain, et ça fait maintenant deux années qu'il s'y consacre. Nécessité ou peur de n'être plus rien sans son nom et ses obligations dans cet autre monde ?


Ses liens


CosimaQueen of hearts. James et Cosima, c’est compliqué. C’est le couple mondain parfait, celui qui brille en belle société. C’est un mariage arrangé auquel la rousse a essayé d’échapper avant de correspondre avec son fiancé et d’en tomber amoureuse. A l’époque, c’était des jeunes passionnés et ambitieux, des rêveurs qui prétendaient suivre le chemin tracé par leurs parents mais avaient en fait une soif insatiable de liberté. Ils étaient complices et ils se poussaient à donner le meilleur d’eux-mêmes.
Maintenant, c’est un amour désabusé. C’est le poids des remarques incessantes de la part de leurs parents, c’est les heures qu’il enchaine au bureau, loin du manoir familial. C’est elle qui se convainc qu’elle ne regrette pas d’avoir abandonné sa carrière, lui qui se laisse convaincre qu’il doit faire mieux en affaire pour lui prouver que ce choix là n’était pas une erreur, qu’il est assez fort pour assurer leur avenir à tous et qu’il réalisera toutes les ambitions qu’elle ne peut plus poursuivre. Il ne se rend pas compte que c’est ça qui creuse la distance entre eux : son absence, le masque de gentleman qu’il ne sait plus enlever, même en sa seule présence. Elle veut simplement qu’il la laisse toucher à nouveau le garçon passionné qu’elle sait être là, derrière tout ça, mais il ne voit pas en quoi elle pourrait trouver ses états d’âmes, sa colère et ses rêves irréalistes plus intéressant que l’homme calme et prévenant qu’il a su devenir.

Pour plus d’information, la fiche de Cosima est ~

ChadwickGolden boy. Chadwick était très proche de son père, enfant. Cette figure paternelle était pour lui un exemple. Son père était un héros. Il était toujours collé à ses basques et a passé son enfance à mimer ses gestes, à le suivre partout et à l'embarquer dans des aventures d'enfant. Quand il serait grand, Chadwick était indéniable, il voulait lui ressembler. Mais ses rêves ont bien changé lorsque, plus tard, son père a commencé à délaisser sa famille pour se pencher sur d'autres préoccupations moins précieuses. Chadwick s'est alors rangé du côté de sa mère et n'a presque plus parlé à son père. Il ne se confiait plus à lui et ne suivait plus ses traces. Aujourd'hui, il ne saurait même pas quelle serait sa réaction s'il venait à le recroiser. Chadwick en a beaucoup sur le cœur. Il lui en veut. C'est une bombe à retardement prête à exploser.

CaseyHis little princess pirate. Casey, c'est la petite qui s'est tellement perdue dans le monde imaginaire qu'elle s'est créé enfant qu'elle n'est plus trop capable de différencier lesquels de ses souvenirs sont réels ou purement tirés de son esprit. C'est l'enfant qui, dans un désir d'attention, se faufilait dans le bureau de son père, un livre entre ses petites mains et se cachait dans un coin afin d'observer son papa. Elle ne peut pas s'empêcher de l'admirer, même si en grandissant, cette admiration devient amère, parce qu'elle est incapable de voir les choses autrement.
Elle ne se souvient plus de la joie sur le visage de son paternel, toujours en maîtrise de lui-même, lorsqu'elle couru vers lui, salie par la terre et le sable, en criant de sa petite voix d'enfant « paaaaaa', je suis magiiique ! », ni des passages furtifs qu'il faisait lors des anniversaires. Elle lui en veut de les avoir laissés tomber, d'avoir délaissé sa mère. Elle s'est faite une idée bien précise sur la personne qu'il est, et n'imagine pas un instant qu'il puisse en être autrement. Mais elle est aussi jeune, Casey, et est toujours prête à entendre raison, parce que quoi qu'elle en dise, son père lui manque, et elle voudrait comprendre beaucoup de choses, mais n'ose – et n'osait pas demander parce que Tu comprends ma petite-fille, ton père à beaucoup de choses plus importantes à faire. Maudites vieilles peaux.
Casey, elle ressemble plus à son père que ce qu'elle voudrait. Sur le point physique, il y a le brun de ses cheveux qu'elle cache sous des teintures rousses, mais aussi de nombreuse mimiques qu'elle tient directement de lui. Même ses raisonnements mentaux sont la preuve irréfutable qu'elle est bien la fille de son père, mais ça, elle a du mal à la digérer.



Note de l'auteur


Bonjouuur

Avant tout, merci d'avoir lu jusque là, il y avait un sacré pavé, je l'admet Je tiens à dire qu'on est plusieurs derrière le scénario, notamment Casey qui est la première des Bloodworth sur le fow, et qui a su nous convertir au drama familial Malgré ça, on reste flexible et on est prêt à faire des concessions, du moment que la base du personnage te plait L'avatar, le nom, l'âge et même certains traits de caractères sont ouverts à négociations tant que ça colle avec l'histoire. De même il n'y a rien de fixé sur la relation entre les deux époux une fois qu'ils se retrouveront au Leatherland : ça dépendra de toi et des discussions qu'on aura à ce sujet. ouais on aime les ouvres participatives
Je vous recommande vivement de lire la fiche de Cosima, il y a plus de détail sur leur relation, et vu qu'on parle d'un mariage d'au moins 20 ans, c'est central au scénario Les fiches de Casey & Chadwick peuvent aussi vous aider à vous faire une idée de l'ambiance familiale au manoir
Enfin bref, le paternel Bloodworth est vivement attendu par sa famille et vu le temps qu'ils ont passé séparés, on promet de jolies réunions et pleins de complications en perspective






_________________

Don't you tell me what you think that I can be, I'm the one at the sail, I'm the master of my sea
© CODE BY FRANKENHOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Papa Bloodworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Bienvenue :: SCÉNARIOS & AIDES :: SCÉNARIIS DES MEMBRES :: SCENARIOS LIBRES-
Répondre au sujet