AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Cosima - Women like you drown oceans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cosima Bloodworthavatar




Ϟ Inscription : 07/07/2017
Ϟ Messages : 54
Ϟ Points : 90
Ϟ Avatar : Jessica Chastain
Ϟ Crédits : Brimbelle
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Gabriel & Delvan
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Clairaudience
Ϟ Guide : Une tigresse prénomée Esmeralda
Ϟ Métier(s)/autres : Propriétaire du Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 13:35



Cosima Arden Bloodworth
Feat Jessica Chastain



Identité de l'individu


ϟ nom : Bloodworth ϟ prénom : Cosima ϟ autre(s) prénom(s) : Arden ϟ Surnom(s) : Essayez un peu, pour voir ϟ date de naissance : 5 octobre 1969 ϟ lieu de naissance : Un petit village irlandais ϟ Origines : Irlandaises ϟ Taille : 1 petit mètre 63 ϟ Cheveux : Roux ϟ Yeux : Gris vert ϟ lieu de résidence : Un spacieux appartement au-dessus de son café ϟ Études : A un diplôme de journalisme ϟ métier(s), occupations : Possède et gère le Cookie & Coffee ϟ orientation sexuelle : Hétérosexuelle ϟ statut social : Mariage qui bat de l'aile ϟ Date d'arrivée au Leatherland : 15 septembre 2015 ϟ groupe : Silver Moonlight ϟ rang : Nouvelle habitante




On veut des détails



ϟ Son profil psychologique : Cosima est une femme du monde. Hôtesse parfaite, elle a un sourire tranchant à toute épreuve, une discussion raffinée et un sens de l'organisation inégalé. Elle a eu le temps d'apprendre. Parce que Cosima, c'est aussi une femme déterminée, prête à défier tous les obstacles si le jeu en vaut la chandelle. Renoncer, ce n'est pas vraiment dans son vocabulaire. Et, de l'entêtement, elle en a eu besoin pour supporter toutes les leçons improvisées sur l'étiquette et autres sujets primordiaux aux yeux de sa mère. Heureusement, Cosima a toujours pu compter sur une incroyable mémoire, aussi utile dans ses études que pour suivre les ragots sur les vieilles familles de sorciers et ainsi éviter toutes gaffes en haute société.

Mais Cosima est plus que la jolie fleur de salon soigneusement entretenue par sa famille. Elle a l'esprit libre. Elle a le sens de sa propre valeur, qu'elle défend bec et ongles dans un monde qui la voudrait plus humble, et des ambitions, plus qu'il n'en sied pour une femme. Elle sait qu'elle agace, particulièrement sa mère. Elle sait aussi que derrière toutes ses remontrances et ses mises en garde, il se cache une joie secrète, presque sauvage, à l'idée que sa fille ne laissera jamais rien l'arrêter. Si les relations entre les deux femmes ne sont pas toujours cordiales, elles se respectent profondément. Car si Cosima a de hautes attentes, pour elle-même comme pour les autres, elle sait voir le mérite des gens qui l'entourent. Elle a suffisamment confiance en elle pour ne pas avoir besoin de rabaisser autrui : elle admire librement, reconnait des qualités qu'elle-même ne possèdera sans doute jamais et s'enthousiasme du succès de ses amis.

Parce que, au même titre que ses ambitions, Cosima chérit ses relations. Elle ne peut imaginer abandonner quelqu'un à qui elle tient et, chaleureuse comme elle, elle se lit facilement : elle aime s'entourer de gens optimistes et brillants de joie de vivre, d'esprits rapides mais cyniques, d'idéalistes désabusés et de commères trop perspicaces pour leur propre bien. Plus que tout, elle aime l'intelligence. Elle a besoin qu'on la challenge et qu'on la pousse à faire plus, mieux, toujours.

ϟ Caractéristiques physiques particulières : Cosima, c'est une chevelure d'un roux éclatant, une peau claire qui craint le soleil et des yeux encore plus pales à l'éclat calculateur, complémentés par un sourire audacieux, comme un défi à l'univers. C'est un port de tête de reine, adouci par les boucles oranges qui s'y perdent. Mais Cosima n'est plus toute jeune : on peut lire les rides au coin de ses yeux et, si on fait bien attention, on peut même trouver un éventuel cheveux blanc dans sa crinière de feu. Ça lui importe peu. Elle a vécu pleinement jusque là et entend bien continuer ainsi. Elle refuse de cacher des marques qu'on considérerait "distinguées" fut-elle un homme. Non, vraiment, la seule chose qui l'agace, c'est sa taille. Un mètre soixante-trois. C'est terriblement peu et c'est pourquoi elle porte presque exclusivement de haut talons.

ϟ Quel est son élément et son don actuel : Cosima est une psychique. Oh, elle ne lit pas les pensées, ne voit pas dans le futur ou autre pouvoirs terriblement apprécié par la pop culture de nos jours. Non, Cosima a le don plus méconnu de clairaudience : elle peut entendre ses enfants râler derrière son dos, se rappeler de brides de conversations des années durant et même, parfois, capter quelque échos du passé.

ϟ Comment a-t-il découvert ses pouvoirs : Elle a toujours été vive, Cosima. Entendre quelque chose une fois ne lui suffisait peut-être pas pour totalement comprendre, mais retenir ça, ça n'a jamais posé de problème. Ce n'était pourtant pas le signe que la toute la famille attendait avec impatience. Ce qu'on voulait, c'était une étincelle de plus ; une flammèche au bout de ses doigts, une plante qui se courbe selon ses souhaits, une tornade petite comme un jouet, de la glace sur son miroir ou même sa matérialisation quelques mètre plus loin. Son don, elle ne le comprit pas toute seule. Ça faisait partie du quotidien, c'était juste sa mémoire qui ne marchait pas comme celle de tout le monde. Puis elle a entendu les premiers murmures. Autant dire que le voyage scolaire en Allemagne s'est fini dès la sortie pédagogique dans un ancien camp de concentration. S'il fallut plusieurs semaines à l'adolescente pour se remettre entièrement de son traumatisme, il se passa encore quelques temps avant qu'on ne tranche définitivement entre clairaudience et rétrocognition.

ϟ Comment vit-il sa vie de sorcier : Cosima a toujours été élevé avec le savoir que la magie coulait dans ses veines. Si, de temps en temps, elle considère son héritage comme une jolie prison dorée faite d'attentes accablantes et de règles de conduite d'un autre temps, elle ne se séparerait pour rien au monde de son pouvoir. Ce n'est pas exactement un don exaltant. Elle ne manipule aucun élément à sa guise et, si s'entraîner lui a permis de développer ses capacités, elle sait très bien que jamais elle ne déverrouillera une nouvelle facette de sa magie. Cependant, elle sait l'utiliser. Elle a toujours compté sur sa mémoire exceptionnelle et, depuis qu'elle a comprit comment elle fonctionnait exactement, elle n'est que plus performante. Elle prend aussi un malin plaisir à reprendre ces deux garnements quand ils oublient qu'elle est assez proche pour entendre leurs messes basses.

ϟ Qui est son guide et comment se sont-ils rencontrés : L’arrivée de la tigresse s’est faite sans vagues. Un jour, Cosima ouvrait les portes du café pour trouver le félin allongé là, juste devant, se prélassant à l’ombre. Elle la fixa un petit moment, interdite, partagée entre la peur instinctive d’un tel animal et la curiosité de savoir ce que ce guide pouvait bien faire devant son petit commerce. Tu comptes me laisser entrer bientôt ? Et c’est tout ce qui fallu pour qu’elle trouve sa place dans la vie de la rousse. Esmeralda est un reflet déformé de Cosima : c’est une force calme qui s’impose d’elle-même là où sa sorcière a appris à déguiser sa poigne de fer sous des gants de velour. Esmeralda elle n’a pas non plus l’expérience de la maternité. Elle ne se torture pas sur comment ses paroles seront interprétées, pas plus qu’elle ne tergiverse longtemps ; elle agit selon ses convictions et gère plus tard les conséquences.

ϟ Que pense-t-il de la vie au Leatherland et comment a-t-il vécu son arrivée dans le monde magique : Venir au Leatherland, ce n’était pas une petite décision. C’était pourtant ce qu’il fallait à Cosima : un nouveau départ, une possibilité de se réinventer loin de son mari et, surtout, d’offrir plus de liberté à ses enfants. Finit la pression assommante pour représenter le nom des Bloodworth, finit la grand-mère désespérée de critiquer le moindre choix fantasque des jeunes adultes et finit les réceptions ennuyantes passés dans des vêtements inconfortables. Bien sûr, il y avait des compromis à faire. Franchir la brèche, ça voulait aussi dire renoncer au confort moderne, à l’eau courante et l’électricité. Plus que tout, c’était jouer par les règles instaurées par le Conseil. C’était cette curiosité dévorante concernant ce qu’il y avait derrière les frontières et cette terreur glaçante quand ces enfants se lancèrent dans l’expédition. C’était merveilleux et effrayant à la fois.

ϟ Autre chose à savoir sur ton personnage :



_________________

Don't you tell me what you think that I can be, I'm the one at the sail, I'm the master of my sea
© CODE BY FRANKENHOOK


Dernière édition par Cosima Bloodworth le Ven 7 Juil - 22:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cosima Bloodworthavatar




Ϟ Inscription : 07/07/2017
Ϟ Messages : 54
Ϟ Points : 90
Ϟ Avatar : Jessica Chastain
Ϟ Crédits : Brimbelle
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Gabriel & Delvan
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Clairaudience
Ϟ Guide : Une tigresse prénomée Esmeralda
Ϟ Métier(s)/autres : Propriétaire du Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 13:36


Biographie officielle



~ Sugar, spice and everything nice,
That’s what girls are supposed to be made of ~


Cosima, ce n’est pas la petite fille tant espérée, la gamine au rire léger et à la grâce discrète. Elle n’a jamais été de celles dont les médias raffolent, celles qui aiment les paillettes, les robes et les services à thé, celles qui font que le monde semble plus doux et coloré à la fois. Faut croire que le modèle était en rupture de stock, au plus grand désarroi de ses parents. Cosima impose sa présence partout où elle va. Elle ne doute de rien, elle court et salit ses vêtements, elle rit trop fort et tempête sans aucune gène, elle lève les yeux au ciel et joue à la bagarre. Elle doit apprendre. Elle se fait reprendre systématiquement, elle se résolut à faire ce qu’on attend d’elle quand la situation l’exige, mais elle n’abandonne jamais vraiment qui elle est. « C’est pas un jeu pour les filles ! » Exemple parfait des mots qui la poussent à l’action. « Pff. Je suis sûre que je peux faire mieux, ta grenouille est riquiqui. Si tu jouais avec des filles, tu perdrais tout le temps. » C’est le début d’un nouvel été et, pour une fois, Cosima passe ses journées hors du manoir familial, à courir la campagne avec un groupe de garçons dont elle a gagné l’admiration en capturant la plus grosse grenouille trouvable dans le coin. Ils rient, ils se disputent, ils font des concours plus stupides les uns que les autres et jouent à Donjons et Dragons au milieu de la nuit. C’est simple. Ce sont des souvenirs qui resteront toujours avec elle.

~ That girl thinks she’s the queen of the neighborhood
I’ve got news for you, she is ~

L’adolescence, c’est un peu une prise de conscience. C’est la réalisation que, si elle ne supporte toujours pas quand sa mère la force à bien s’habiller pour prendre le thé, elle est une fille comme une autre : elle expérimente avec le maquillage en cachette, elle raffole des ragots sur les autres élèves, elle bouquine les magazines remplis de scandales et peste contre les garçons sans cœur. Ce n’est pas elle qui a un problème, ce sont ses parents qui se sont accrochés à la vision édulcorée que la société a de la féminité. Cosima s’épanouit, elle s’investit au collège et au lycée, elle devient déléguée, Cosima ne se laisse pas marcher sur les pieds et Cosima se révolte. Mais tout ça, ça reste à l’école. Parce que Cosima comprend aussi qu’elle ne peut pas se battre sur tous les fronts, alors à la maison, elle devient la jeune femme sage, déterminée mais bien élevée ; elle fait des concessions. « Tu rendras ton mari très heureux. » Elle ravale sa colère et sourit. Elle peut faire tellement plus que le bonheur d’un homme : elle peut mener ses propres combats, elle est plus que capable d’assurer ses victoires, de se faire un nom et de leur prouver ce qu’elle sait valoir. Mais ses parents ne comprendront jamais pourquoi elle refuserait que quelqu’un prenne soin d’elle : elle est leur fille chérie et elle mérite une vie plus douce. Cosima redirige sa colère. Elle a les meilleures notes de sa classe, elle tient tête à l’administration et tempête contre les imbéciles qui osent assaisonner leurs compliments d’un “pour une fille”.

~ A new knight appears in the court she so loathes [...],
the fire in his eyes as familiar as her own.
She’d recognise her dragon anywhere ~

« Tu te rappelles du jeune monsieur Bloodworth, Cosima. » Ce n’est même pas une question alors elle acquiesce avec le sourire. Elle ne voit pas le piège tout de suite, sent juste que quelque chose cloche. Elle est rentrée de l’université avant-hier et, déjà, ils reçoivent pour le thé. Rien d’exceptionnel, elle tente de se convaincre en fermant les yeux sur le service en porcelaine de chine, celui qu’on ne sort que pour les grandes occasions, et les macarons dont « Tu ne devrais pas abuser, Cosima, ça va te tomber sur les hanches », mais dont on la laisse jouir en paix aujourd’hui. Le truc, c’est qu’elle n’a aucune idée de qui est le jeune homme au sourire poli assis en face d’elle, du moins jusqu’à ce qu’il vienne à son secours avec une étincelle amusée au fond des yeux. « Aimez-vous toujours la chasse aux grenouilles ? » Et soudainement, tout est plus facile. Certes, lui et Cosima ne sont plus des enfants indisciplinés, ils n’ont plus cette complicité immédiate, mais ils ont encore assez de souvenirs d’un été passé pour se taquiner à coups de politesses et mots compliqués. C’est un peu guindé, mais pas autant qu’elle ne le craignait quelques heures plus tôt. Ce n’est que quand il est parti que le piège se referme. « Je t’avais dit qu’on trouverait un fiancé digne de toi, ma princesse. » Heureusement que son père ne s’attendait pas à des remerciements.

~ They say i should keep your heart, it might be a good start
They say i’ll know my place, take that spoon, have a taste of the wonderful life ~

Et malgré tout, Cosima joue le jeu. Ils s’écrivent des lettres, se retrouvent durant les vacances sous la surveillance de ses parents, se courtisent comme deux enfants de bonne famille le doivent. Pourtant, elle ne pense pas à lui plus que ça ; il fait partie d’une vie qu’elle remet toujours à plus tard. Cosima continue ses études. Elle danse ses soirées sous les lumières artificielles, hante la bibliothèque durant la journée et, toujours, elle trouve des causes pour lesquelles se battre. Ce n’est pas le même besoin de faire entendre sa voix que durant son adolescence, c’est plus profond que ça. Cosima c’est l’indignation contre ceux qui n’ont pas assez de dignité pour faire preuve de respect, c’est la volonté d’une égale impartialité pour tous, c’est l’assurance évidente qu’elle a des choses à dire et qu’elle trouvera toujours un moyen de se faire écouter, si pas pour elle, au moins pour ceux qu’elle a décidé de défendre. C’est aussi des notes qui parlent de longues heures penchées sur ses cours, des dissertations qui démentent sa passion naturelle pour le journalisme et l’histoire, des stages qui lui confirment que ses ambitions n’ont rien d’illusoires. Sa douceur, elle la garde pour ses protégés et, parfois, pour les mots qu’elle couche sur le papier, cachés qu’ils seront par l’enveloppe timbrée. Elle ne sait pas exactement quand elle commence à attendre ses réponses, à sourire seule en lisant ses missives et à les garder dans une vieille boîte en fer, comme un trésor secret. « Je te jure, je sais pas à quoi tu penses mais arrête. Te voir sourire dans le vide comme ça, ça va hanter mes cauchemars. » Elle est la première surprise, mais Cosima tombe amoureuse.

~ You've got a way to keep me on your side [...]
Because you're mine, I walk the line ~


La suite, c’est le diplôme tant attendu et une vie de journaliste ; c’est un « Je le veux », un baiser échangé à l’église et une bande de métal autour du doigt. Elle est heureuse, Cosima. Elle voyage, de temps en temps, pour son travail et lui enchaîne les heures au bureau, mais ils se comprennent car ils sont tous les deux habités par la même ambition. Ça dure quelques années. Puis il faut faire des choix : elle a toujours voulu des enfants, ce n’est pas le problème, seulement ils ne peuvent pas continuer comme avant. Finalement ils décident qu’elle travaillera à la maison. Elle est heureuse, Cosima. Elle regarde son ventre s’arrondir avec un tendre agacement, elle râle et peste, parfois. Elle regarde son garçon grandir, fronce les sourcils quand son père le pousse un peu trop durement et ils se disputent, de temps en temps, surtout sur l’éducation de leur enfant. Puis la petite sœur débarque et elle est heureuse, Cosima. Elle aime les débordements de leur magie, leur caractère tout aussi explosif et la moue désapprobatrice de sa mère quand ils font des bêtises. Elle gronde, elle câline, elle soigne les bobos et, plus dur que le reste, elle les laisse faire leurs propres erreurs. Elle n’écrit plus autant qu’avant. Elle fait des compromis : elle se contente de moins de publication, laisse les grands-mères l’aider à la maison, se persuade que son mari ne met pas trop de pression à leur fils et s’habitue à le voir quelques heures dans la journée, en passant. Ils continuent à se chamailler quand ils ne sont pas d’accord quant à leurs enfants, à être le couple parfait à chaque réception, mais ils ne restent plus des heures durant à parler de leurs rêves, de leurs secrets, de leurs peurs. Son travail lui prend tout son temps. Mais elle est heureuse, Cosima, n’est-ce pas ? En tout cas, elle s’en convainc.

~ The princess rose from the ashes her dragon lover made of her
And crown herself the mother-fucking queen of herself…

« Tu ne peux pas faire ça. » Le silence se fait pesant dans la chambre alors qu’elle hausse un sourcil. « Je ne peux pas ? » Il soupire. « Ce n’est pas ce que je veux dire, tu le sais. Les enfants ont besoin de toi. » Ce n’est pas vrai ; Casey et Chadwick sont des adultes et même si elle continuera toujours à s’inquiéter pour eux, il est temps qu’ils fassent leurs propres choix. Ce n’est pas non plus ce qu’elle veut entendre. Quand est-ce devenu si dur pour lui d’admettre qu’il la veut à ses côtés ? « Ils ont déjà décidé de traverser. » Ça, ça le fait tiquer. Cosima le voit accuser le coup : sa mâchoire se crispe et ses épaules se tendent avant qu’il ne remettre le masque du mari parfait. Son expression lisse la rendrait malade si elle ne savait pas le lire aussi bien. La rend malade malgré tout. « Bien. Si tout s’est décidé sans moi, alors. » Elle ravale ses mots et son incrédulité. Lui dire qu’il n’est presque jamais là n’aidera en rien à faire avancer la discussion. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise, Cosima ? » Tant de choses. Cosima elle veut qu’il s’énerve, plus que ça, qu’il lui montre qu’il tient encore à elle, assez pour se battre, qu’il la comprenne de nouveau comme s’il était dans sa peau. Elle veut une réaction, plus que cette amertume lassée. Elle veut qu’il lui montre qu’il y a quelque chose à sauver entre eux. Des doigts hésitants glissent sur sa peau et font tressaillir des muscles trop tendus. « Tu as fait assez de compromis pour cette famille. Si c’est ce que tu veux, pars. » Et même s’il n’arrive toujours pas à prononcer pour moi, c’est plus sincère que tout ce qu’il lui a dit depuis un bon moment. Ça fait mal. Il dépose un baiser sur son front, essuie doucement ses larmes et la prend dans ses bras. Ils ne sont plus des adolescents depuis longtemps, mais elle a de nouveau le cœur au bord des lèvres et elle se sent fragile comme jamais. « Attend moi, d’accord ? »

…How’s that for a happily ever after ? ~






Sinon, qui s'occupe de toi ?

Ϟ Prénom : Cécile
Ϟ Pseudo(s) : Paigie
Ϟ Âge : Plus toute jeune
Ϟ Anniversaire : 5 novembre
Ϟ Pays : France
Ϟ Comment as-tu connu le forum : Anniiie
Ϟ Fréquences de connexions : Aussi souvent que possible
Ϟ Commentaire(s) Ni vue ni connue
Ϟ J'ai lu et j'accepte le règlement




Dernière édition par Cosima Bloodworth le Sam 8 Juil - 20:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 15:44


Bienvenue chez nous ma belle! surtout avec un scéna !

Viens sur la CB dès que tu me vois connectée pour te faire pleins de poutous et des cookies !
Revenir en haut Aller en bas

Nathan O'Riordanavatar




Ϟ Inscription : 26/05/2017
Ϟ Messages : 46
Ϟ Points : 34
Ϟ Avatar : Jack White
Ϟ Âge du perso : 32 ans
Ϟ Pouvoir : Sorcier de la terre
Ϟ Guide : Il ne l'a pas encore rencontré
Ϟ Métier(s)/autres : Orfèvre et joailler
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 17:18


Hey! Bienvenue chez nous!

Super choix de vava et de perso! Bon courage pour ta validation et au plaisir de te croiser sur le fo et en RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chadwick Bloodworthavatar

Administratrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 16/09/2015
Ϟ Messages : 514
Ϟ Points : 92
Ϟ Avatar : Domhnall Gleeson
Ϟ Crédits : Avatar : Frankenhook | Gifs : tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Declan, Elwyn, Roann, Ryden, Thomas, Tristan, William
Ϟ Âge du perso : 27 ans, bientôt 28
Ϟ Pouvoir : Sables mouvants, séismes, jet d'épines
Ϟ Guide : Un lionceau, bientôt Lion, du nom de Felix
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Cumule deux petits boulots : assistant vétérinaire - aide sa mère dans le café-librairie Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Une petite maison dans le Meiklam, pas loin de chez sa sœur.



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 18:51


MAMAN Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Si tu as des questions sur l'univers du forum (ou le forum) n'hésite pas Pour les questions concernant le scénario, je te laisse voir avec Casey qui l'a créé En tout cas, très bon choix !

_________________


A day without sunshine is like, you know, night.

EN PRÉSENCE MODÉRÉE DU 12 JUIN 2017 AU 30 JUIN 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t565-chadwick-bloodworth-graou http://leatherland.forumactif.org/t570-carnet-de-chadwick-bloodworth http://leatherland.forumactif.org/t629-carnet-de-route-de-chadwick-bloodworth

Casey S. Bloodworthavatar

Membre du forum
Nouvel habitant

Cainounet

Ϟ Inscription : 18/09/2015
Ϟ Messages : 1557
Ϟ Points : 2299
Ϟ Avatar : Ebba Zingmark
Ϟ Crédits : Ceux qui prennent les photos - Bibi - Tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Cahira Morrigan
Ϟ Âge du perso : 21 ans, bientôt 22 o/
Ϟ Pouvoir : Capacité : manipulation du sable (et terre) Evolution : Tempête de Sable, puis Contrôle & Empathie sur la végétation
Ϟ Guide : Un gros chaton aux larges pattes et dents pointues du nom de Cain - marécage
Ϟ Statut Social : Célibataire, mais plus tard un petit crush sur le Sinistros (a)
Ϟ Métier(s)/autres : Etudiante, travaillant également au café, Cookie & Coffee de son frère et sa mère + Au resto Finley
Ϟ Lieu de résidence : Au Meiklam, dans son propre chez elle, mais pas trop loin du frère



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 22:40


MAMAAAAAAAAAAAAN Vazy, j'suis trop contente que tu prennes Mama Bloodworth et comme tu le sais déjà, j'aime beaucoup ce que tu as fait du personnage J'ai hâte de lire la suite en tout cas 8D
Et je garde le mystère sur ton identité for the time being

_________________


Just know you're not alone 'Cause I'm gonna make this place yourhome
© CODE BY FRANKENHOOK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t41-casey-s-bloodworth-c-mon-l http://leatherland.forumactif.org/t96-carnet-de-casey-s-bloodworth http://leatherland.forumactif.org/t1010-journal-de-bord-de-casey-bloodworth#9619 http://leatherland.forumactif.org/t296-inventaire-de-casey-s-bloodworth

Cosima Bloodworthavatar




Ϟ Inscription : 07/07/2017
Ϟ Messages : 54
Ϟ Points : 90
Ϟ Avatar : Jessica Chastain
Ϟ Crédits : Brimbelle
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara, Gabriel & Delvan
Ϟ Âge du perso : 48 ans
Ϟ Pouvoir : Clairaudience
Ϟ Guide : Une tigresse prénomée Esmeralda
Ϟ Métier(s)/autres : Propriétaire du Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Meiklam



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Ven 7 Juil - 22:47


Merci à tout le monde pour cet accueil

MES ENFAAANTS Vazy je vais pouvoir faire la maman chiante, faites gaffe à vos miches
De toute façon je gardais juste le suspens pour toi ma poule Je me rappelais juste pas que tu bossais toute la journée alors j'ai dû induire en erreur les autres (désolée, je vous naime aussi et votre accueil était vraiment trop cool vous passez tous l'inspection surprise )

_________________

Don't you tell me what you think that I can be, I'm the one at the sail, I'm the master of my sea
© CODE BY FRANKENHOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chadwick Bloodworthavatar

Administratrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 16/09/2015
Ϟ Messages : 514
Ϟ Points : 92
Ϟ Avatar : Domhnall Gleeson
Ϟ Crédits : Avatar : Frankenhook | Gifs : tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Declan, Elwyn, Roann, Ryden, Thomas, Tristan, William
Ϟ Âge du perso : 27 ans, bientôt 28
Ϟ Pouvoir : Sables mouvants, séismes, jet d'épines
Ϟ Guide : Un lionceau, bientôt Lion, du nom de Felix
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Cumule deux petits boulots : assistant vétérinaire - aide sa mère dans le café-librairie Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Une petite maison dans le Meiklam, pas loin de chez sa sœur.



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Sam 8 Juil - 8:43


HAN je sais qui tu es maintenant

_________________


A day without sunshine is like, you know, night.

EN PRÉSENCE MODÉRÉE DU 12 JUIN 2017 AU 30 JUIN 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t565-chadwick-bloodworth-graou http://leatherland.forumactif.org/t570-carnet-de-chadwick-bloodworth http://leatherland.forumactif.org/t629-carnet-de-route-de-chadwick-bloodworth

Chadwick Bloodworthavatar

Administratrice
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 16/09/2015
Ϟ Messages : 514
Ϟ Points : 92
Ϟ Avatar : Domhnall Gleeson
Ϟ Crédits : Avatar : Frankenhook | Gifs : tumblr
Ϟ Autre(s) compte(s) : Declan, Elwyn, Roann, Ryden, Thomas, Tristan, William
Ϟ Âge du perso : 27 ans, bientôt 28
Ϟ Pouvoir : Sables mouvants, séismes, jet d'épines
Ϟ Guide : Un lionceau, bientôt Lion, du nom de Felix
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Cumule deux petits boulots : assistant vétérinaire - aide sa mère dans le café-librairie Cookie & Coffee
Ϟ Lieu de résidence : Une petite maison dans le Meiklam, pas loin de chez sa sœur.



MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   Dim 9 Juil - 9:37





Félicitations, tu es validé !



Je fais un double-post, pour la bonne cause Comme tu peux le voir, tu es validée J'adorais déjà maman Bloodworth en tant que scénario, mais tu l'as rendu encore mieux ! Je pense que Casey a donné son accord aussi donc voilà ! Bon jeeeeu


Ce que tu dois faire



➜ Pour aider les membres du staff à faire leur travail, il te sera demandé d'enregistrer ton avatar et le métier de ton personnage Merci !

➜ Si tu veux te créer des liens avant les rp, tu peux ouvrir un carnet de liens.

➜ Pour organiser tes sujets ou établir l'évolution de ton personnage, par exemple, tu peux ouvrir un journal de bord Wink

➜ Pour que ton personnage puisse acquérir de nouvelles connaissances et de nouveaux pouvoirs, ou posséder des objets inédits, merci de poster un inventaire ici

➜ Pour avoir des propositions de rps, n'oublie pas de poster ton carnet de rp

➜ Tu peux aussi lancer une recherche de sujet générale si tu n'as pas d'idée précise de personnage/membre avec qui jouer.

➜ Enfin, n'hésite pas à venir faire un tour dans le flood, dans les jeux ou encore dans la chatbox







_________________


A day without sunshine is like, you know, night.

EN PRÉSENCE MODÉRÉE DU 12 JUIN 2017 AU 30 JUIN 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t565-chadwick-bloodworth-graou http://leatherland.forumactif.org/t570-carnet-de-chadwick-bloodworth http://leatherland.forumactif.org/t629-carnet-de-route-de-chadwick-bloodworth

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Cosima - Women like you drown oceans   


Revenir en haut Aller en bas
 

Cosima - Women like you drown oceans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Bienvenue :: DOSSIERS DES HABITANTS :: DOSSIERS CLASSÉS-