AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Game Masteravatar


Ϟ Inscription : 12/04/2015
Ϟ Messages : 823
Ϟ Points : 490



MessageSujet: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Ven 2 Juin - 12:48




Mission spéciale : sur les traces du loup-garou






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 2 juin 2017
Matin, après-midi, soir : Début de soirée
Météo (approximative) : Le soleil fait encore profiter de lui, mais se couchera dans une petite heure. Il fait beau, les températures sont plutôt chaudes.
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [x] oui [] non
Commentaire : Ne laissez pas le loup s'échapper !




Contexte de mission



Rappel des faits ▬ Le 31 octobre 2015, un bal est organisé dans le Rowcastle. Au cours de la soirée, un loup-garou a semé le chaos et fait de nombreuses victimes parmi les habitants des villages. Suite à son attaque, la créature à continué à faire des ravages en tuant des innocents, et ce durant près d'un mois. Le 3 décembre 2015, l'identité du loup-garou a été dévoilée. Il s'agissait de Caleb Keats, un natif du Rowcastle, qui a immédiatement été enfermé dans les cachots. Le 28 juin 2016, le loup-garou s'est échappé de sa prison, ce qui est impossible, à moins de l'avoir aidé. Depuis ce jour, les autorités recherche les suspects et surtout Caleb Keats, qui fort heureusement, n'a encore commis aucun autre crime depuis ce jour. Où se cache le loup-garou ? Qui est son complice ? Sont-ils plusieurs à l'avoir aidé ? Aujourd'hui, c'est à vous de le découvrir.

Votre mission ▬ Celui qui amènera le loup-garou vivant au shérif ou à l'un des membres du conseil obtiendra une récompense. Tous les villageois en parle dans les bars, dans les pubs et même dans les rues. Vous, vous êtes peut-être intéressé dans cette chasse au loup-garou qui vous fera gagner beaucoup d'argent et vous avez décidé de vous lancer. Vous voulez être le premier à mettre la main sur Caleb Keats. Ou alors, vous n'êtes pas du tout au courant de cette histoire et vous vous êtes retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment ? Ou est-ce suite à un pari que vous avez décidé de partir à sa recherche ? Quoi qu'il en soit, en ce début de soirée du 2 juin 2017, vous marchez sur les traces du loup-garou, sans le savoir.

Au cours de votre mission, vous pourrez faire évoluer vos personnages de la façon dont vous le désirez, à la condition de respecter les indications du maître du jeu lorsqu'il interviendra dans vos sujets pour vous donner des indices sur le loup-garou et pour, parfois, vous demander de lancer des dés pour faire agir le destin. Il vous sera donc interdit de faire intervenir le loup-garou par vous-même, ni les détails qui y sont rattachés. Vous pouvez désormais commencer à rédiger vos premières réponses, le maître du jeu interviendra pour faire avancer la mission au moment venu. Bon jeu et bonne chance !

Départ du jeu ▬ Suite à l'ouverture de la frontière qui sépare le Rowcastle du Kyngdon, vous avez décidé de partir à la recherche du loup-garou dans un lieu bien particulier : la forêt des ombres, sur l'île du Melwall. Vous avez pris un petit bateau, en fin d'après-midi, armé de vos affaires pour ne pas être pris au dépourvu une fois sur place. D'après les rumeurs, personne n'ose jamais s'aventurer dans la forêt des ombres, car de nombreux anciens prisonniers de l'île disent que des créatures dépourvues de corps s'y déplacent. Pour vous, ce sera l'occasion de mener votre enquête sans être dérangé par qui que ce soit, sauf par votre binôme qui a eu la même idée que vous. Les grands esprits se rencontrent. Après tout, c'est logique, quand on y pense. La forêt est une excellente cachette pour quelqu'un qui n'ose plus se montrer...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org

Nowon Utahavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 25/05/2017
Ϟ Messages : 25
Ϟ Points : 24
Ϟ Avatar : Marshall Mathers
Ϟ Crédits : Vent parisien (signature)
Ϟ Âge du perso : 39 ans
Ϟ Pouvoir : Illusions
Ϟ Guide : Une méduse, Klauss
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Médecin scolaire
Ϟ Lieu de résidence : une bicoque à Rowcastle, près du lac



MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Lun 5 Juin - 18:40


Raaah sérieusement tu peux pas regarder où tu fous les pieds ?!
Je roule des yeux et abat le regard vers ma ranger droite, enfoncée jusqu'à hauteur du tibias dans un amalgame visqueux vert et brun. Cette chose m’entraîne vers le fond de surcroît, un genre de sable mouvant sans le sable. Génial. S'ensuit deux essais d'extraction chacun infructueux. Génial, génial. Détaillant l'inhospitalière forêt m'enserrant, je tends les bras vers une branche aux abords solide. Ouhla c'est risqué ça t'es sûr de toi ? Je cligne des yeux.
_Nom d'un chien, Klauss ! Tais toi bon sang. Allez, un, deux, deux et demi, trois. Un effort de traction, un craquement sinistre, une contorsion, un bruit de succion et un bond mal calculé. Je me réceptionne en catastrophe sur la terre ferme, manquant de m'étaler avec brio dans la bourbe. Eh beh, c'est pas passé loin, tu vois où ça nous conduit quand tu te laisses distraire ? Mes yeux lorgnent le globe suspendu à ma manche, exécutant de provocateurs échanges entre la vase et le réceptacle de la méduse. Ce serait tellement facile. Tellement... N'y pense même pas. Je vais me gêner. Salopard. « Tu me le rends bien traîtresse. » Je m'énerverais bien comme un gosse hystérique et offusqué par la mauvaise foi de son guide, j'enclencherais volontiers une crise de nerf croisant les bras et trépignant de frustration, parce qu'elle l'avait fait exprès. Mais non, comporte toi en adulte Nowon ! Le meilleur moyen de se débarrasser de toi. Toi. Moi... toi. Toi ! Enfin, un peu quand même. T'es sérieux là ?
Soupir.

Je me relève lestement massant mon épaule ankylosée. Allons à l'essentiel. Bonne idée. Silence. Le loup-garou. C'est un bon départ ça ? Je pense ? Mouais... Quoi ? Bof. Hein ? Bref, l'essentiel, l'essentiel. A vrai dire je suis venu jusqu'ici attiré par les rumeurs, porté la remise promise, et contraint par l'envie de donner un coup de pied dans cette routine de médecin scolaire me dévorant peu à peu. T'oublies l'excitation. Exactement. Je l'admets chère amie, l'adrénaline constitue notre « trip commun ». Plutôt deux fois qu'une oui. Malheureusement... hmm ?
Soupir.
_J'aimerai pouvoir te maudire en mon fort intérieur sereinement. Donc que tu cesses de parasiter ta conscience. Parce que je ne sais même plus à qui je parle. Sais-tu seulement qui cause là maintenant ? Moi ? Toi ? Qui ça ? Le comble de l'exaspération.
Râle désabusé.

Un craquement de branche éteint l'absurde monologue sur le point de débuter. Mes yeux sautent en sa direction. Tu crois que c'est le loup garou ? Tu crois que c'est réel ? Avec toi on est jamais sûr. J'te l'fais pas dire. Tu penses que c'est malveillant ? Si c'est le cas tu sais quoi faire ? On compte sur ton plan. Lequel ? Bravo. Quoi que ce soit, ça avance droit vers la vase. Sur le qui-vive, nous nous rallions prêt à anticiper n'importe quel cas de figure.
Parmi toutes les rencontres jamais abouties voire mal amorcées, laquelle est la plus incertaines que celle du collègue-de-travail-trop-parfait ? La distinction précise que j'avais de son visage allait proportionnellement avec un assombrissement du mien. Il ne peut être ici que pour une bonne raison. Hors de question. N'empêche on a aucun plan concret pour attraper la bestiole. Hors de question. Il va y plonger à coup sûr. Hors de question. Klauss sans déconner... Je demandais pas ton autorisation.

Je me précipite pour me montrer avant que l'herbe traîtresse sur laquelle il s'apprête à marcher ne l'engouffre dans la bourbe ignoble.
_Attend !

_________________

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme, l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
@Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1185-carnet-de-nowon-utah

Gabriel Mogensenavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 217
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chiot berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Mer 7 Juin - 19:29


Je croyais qu’on devait pas se montrer imprudents. Qu’on devait faire profil bas. Ce n’était pas parce qu’elle n’avait pas osé émettre la moindre opposition contre ce projet de peur de le voir annulé que Daisy allait se taire à jamais. Maintenant qu’ils étaient sur l’île, sa réserve avait disparu. C’est ce qu’on fait. On ne se vante de ça à personne et tant que le Conseil n’apprend rien, on aura fait profil bas. Depuis que lui et le professeur McKeeley s’étaient fait surprendre en dehors des limites officielles des villages en octobre, la maire du Meiklam les avait plus ou moins gardé à l’œil et le psychologue ne souhaitait donc pas faire plus de vagues que nécessaire. Tu ne nies pas être imprudent. Ça ne dérangeait pas vraiment la jeune chienne qui trottinait tranquillement devant lui. Au fond, elle voulait juste comprendre un peu mieux son sorcier : il insistait bien trop à son goût sur les questions de responsabilités et de principes pour ensuite la surprendre avec ce genre d’expédition surprise. Si elle pensait bien que quelqu’un ne serait pas intéressé par la chasse au loup-garou, c’était lui. Et pourtant, les voilà à crapahuter dans une forêt sauvage ! Tu considères qu’on est plus en sécurité en laissant le Conseil s’occuper du loup-garou ? Il marquait un point, concéda-t-elle en sautant, gueule ouverte dans une vaine tentative pour attraper un papillon qui voletait devant son museau.

Est-ce que tu sais au moins par où aller ? C’est que ça faisait déjà une heure qu’ils étaient arrivé dans ce bois sinistre et ils erraient sans but, seulement aidé par une boussole, objet qu’elle ne connaissait pas jusque là et dont le fonctionnement lui échappait, pas qu’elle s’abaisserait à l’avouer. On continue vers l’ouest, comme depuis le début. Je croyais que tu aimais explorer ? Après tout, c’était pour ça qu’il avait bien voulu l’emmener. Ça et aussi parce qu’il s’inquiétait de quelles bêtises elle pourrait bien accoucher s’il n’était pas dans les parages. Il n’avait pas envie de retrouver sa baraque en feu, merci bien. Lézard ! Il se disait bien, aussi, qu’elle était trop calme. Il se figea un instant, aussi immobile que son excitée de guide et, contre tout espoir, il espéra. Bien sur, ce calme ne dura pas plus de quelques secondes : le lézard s’enfuit, Daisy se lança à sa poursuite et avec un juron, il leur emboîta le pas, esquivant tant bien que mal branches basses et racines qui ne demandaient quà lui tordre les chevilles. Après plusieurs minutes de cette dangereuse chasse au reptile, Gabriel réussit finalement à se concentrer assez pour lancer plusieurs épines qui ralentirent assez sa guide pour permettre à la pauvre proie de s’échapper. Je l’ai perdu maintenant ! J’aurais pu l’avoir tu sais ? Il avait l’impression d’entendre sa nièce. Il s’arrêta contre un tronc, le temps de reprendre son souffle. Avant de nous perdre dans la forêt ? Et puis, si le loup-garou est vraiment là, autant éviter de lui annoncer notre présence en courant partout. Il s’était remis en marche tout en pensant la dernière phrase, réajustant la bretelle de son sac à dos. Rabat joie.

« Attend ! » Interrompu avant même d’avoir pu répondre à l’animal, Gabriel se figea, plus par réflexe qu’autre chose et tourna lentement son regard vers l’origine de l’ordre. Dans la vie, il y avait des bonnes surprises : des amis que l’on retrouve dans les endroits les plus inattendus, du mauvais temps annoncé à la météo et qui n’arrive jamais, des petits gains aux jeux de chances. Trouver Nowon Utah dans cette forêt maudite et crainte des natifs ne faisaient pas partie des bonnes surprises. Pas selon Gabriel. Son expression ne changea pas, à part pour un sourcil haussé dans une espèce d’exaspération inopinée. Le silence se prolongea quelques secondes avant qu’il ne s’humidifie les lèvres du bout de la langue, peu sur de comment procéder. « J’attends quoi, exactement…? » C’était une question plus productives que les autres par lesquelles il aurait pu commencer. Daisy, fort heureuse de ce revers de fortune, secouait doucement la queue, l’air adorablement mignonne, et aboya une fois, joyeusement, en guise de salutation. La traitresse. « Je suis heureux de voir que vous occupez vos jours de congés à autre chose qu’à martyriser de pauvres malades. Une passion du camping, peut être ? » Ou, plus vraisemblablement, il n’était pas le seul à se dire qu’un endroit à la si mauvaise réputation serait un abris parfait pour un criminel recherché. Sarcasme. Il roula légèrement des yeux : des fois, ses remarques cyniques s’échappaient plus vite qu’il ne le souhaitait sous le coup de l’agacement. Le fait que Daisy insiste ne l’aidait pas vraiment.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Nowon Utahavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 25/05/2017
Ϟ Messages : 25
Ϟ Points : 24
Ϟ Avatar : Marshall Mathers
Ϟ Crédits : Vent parisien (signature)
Ϟ Âge du perso : 39 ans
Ϟ Pouvoir : Illusions
Ϟ Guide : Une méduse, Klauss
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Médecin scolaire
Ϟ Lieu de résidence : une bicoque à Rowcastle, près du lac



MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Dim 11 Juin - 23:29


Je grince des dents. Dans ma tête ? Une fusion apocalyptique de Tchernobyl et Hiroshima. Et Klauss. Combien de fois encore vais-je devoir subir ses excursions invasives au cœur de ma cervelle ? Non contente de parasiter mes pensées, elle prend ses aises, s'assied sur les prérogatives que je suis sensé détenir naturellement sur mon cerveau, pire, se les accapare. De cette manière, j'en viens à m'élancer, preux et altruiste chevalier que je suis, vers l'affreux collègue n°1, l'avertir à la dernière minute de la bourbe dans laquelle il est sur le point de plonger. J'dois bien être le seul con dans ce monde à s'laisser destituer par son guide. Tais toi un peu Nowon, tu voudrais pas juste soupirer et m'laisser gérer ? Je me tais. Bonne idée. Concentrons nous sur le réel. Nown j'pense que-
« J’attends quoi, exactement…? »
Un ton acide, saupoudré de scepticisme, agrémenté d'une pointe de sarcasme. Ça m'avait presque manqué. Prenant une inspiration et un pas de recul, je garde le silence, arborant un sourire fabriqué. Va savoir Mogensen, va t-en donc savoir dans quoi t'es sur le point de t'enliser. Au même moment le chien l'accompagnant, je devine son guide, aboie. Il a l'air adorable. C'est louche. Mooooh regarde ça Nowon, trop chou, on pourrait être amie. Non. Fidèle à lui même, l'exécrable psychologue dégaine une autre de ses répliques acariâtres, me la lançant directement, sans préavis.
« Je suis heureux de voir que vous occupez vos jours de congés à autre chose qu’à martyriser de pauvres malades. Une passion du camping, peut être ? » Elle éclate de rire, je roule des yeux. « Et moi donc. » En toute ironie. Je baisse le regard vers mes rangers crasseuses encore en train de sécher, avant de remonter mes billes de verres droit dans celles de Gabriel. « Vous m'en voyez tout autant heureux de constater ici que vous avez trouvé, quelque part dans votre bureau, le courage d'en sortir. » J'espère qu'il le vit bien, ça doit faire un choc de découvrir l'air libre. « Et quelle sortie ! Chaleureuse forêt, on pique notre tente ensemble ? » Mais quel gamin j'vous jure, on t'pique une fois ça y est t'es lâché. Aucun savoir vivre. Attends mais tu te fiches de foi Klauss j'ai – Sauté directement sur la première perche qu'il t'a tendue. Je hausse les épaules et passe une main derrière ma nuque, inutile, je dois me faire une raison, Klauss est décidément plus habile que moi en terme de diplomatie.

Un soupir à s'en fendre l'âme s'échappe sans que je ne m'en rende vraiment compte. Décidément.
« Sinon, je suppose que t'es là pour le loup-garou ? … t'as des pistes ? » hasardé-je chaperonné de près par Klauss. Ce serait vraiment pas con qu'on fasse équipe. Attend quoi, ''faire équipe'' ? Wow, t'emballe pas, c'est hors de question. J'ai déjà entendu ça, plus d'une fois. Non. Écoute gamin t'as pas l'ombre d'un plan dans le crâne, crois moi je suis à la première place pour le savoir. Non. Je fourre mes mains dans mes poches dans un soupir agacé. Je suis un putain de danger public, détenant un pouvoir que je ne contrôle pas, un guide que je contrôle encore moins, qui provoque des choses en moi que je ne contrôle pas plus. V'voyez j'suis cinglé et elle veut que j'marche main dans la main avec un psychologue. J'ai du rater un épisode. Non ? Non. J'aurai préféré.

Un bruissement de feuille. Je me fige. Je glisse un regard vers le psy'. Le frottement des feuilles surgit encore, et encore, dansant sur mes nerfs. Je devine que « ça » décrit des cercles autour de nous. Qu'est-ce ? Où est-ce ? ... est-ce... réel ? Je soupire. On n'est pas sorti.

_________________

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme, l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
@Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1185-carnet-de-nowon-utah

Gabriel Mogensenavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 24/02/2016
Ϟ Messages : 141
Ϟ Points : 217
Ϟ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau
Ϟ Crédits : Blondie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara
Ϟ Âge du perso : 46 ans
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de toxines végétales et jet d'épines
Ϟ Guide : Daisy, chiot berger australien
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Psychologue
Ϟ Lieu de résidence : Une maison aux abords du Meiklam



MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Jeu 15 Juin - 15:13


S’il y avait quelque chose dont le psychologue avait appris à se méfier plus que de l’air renfrogné et énervé de son collègue, c’était bien de ces faux sourires. Ils n’annonçaient généralement rien de bon. Associé à un refus de répondre à une question somme toute basique, c’était encore pire, aussi décida-t-il de ne pas se risquer à avancer plus dans la forêt et de rester sur place pour une discussion à laquelle il ne semblait pas pouvoir se soustraire. Et comme le silence s’éternisait un brin, il ne put retenir une remarque sarcastique, bravo Mogensen. Tout de même attentif à son interlocuteur, il ne manqua pas le regard vers des chaussures qui aurait besoin d’un bon nettoyage. Simple conséquence de la marche dans la forêt ? Les tiennes sont pas bien propres non plus. Au cas où il se mettait à croire que son guide lui avait pardonné d’avoir mis fin à sa chasse et était de nouveau de son côté. Un rapide coup d’œil à ses chaussures de randonnées donnèrent néanmoins raison à la chienne : si elles n’avaient pas accumulées autant de boue que leurs homologues, elles avaient aussi vu de meilleurs jours.

« Vous m'en voyez tout autant heureux de constater ici que vous avez trouvé, quelque part dans votre bureau, le courage d'en sortir. » Malgré lui, Gabriel esquissa un sourire presque imperceptible. Oh, il n’avait jamais douté que le médecin possédait un bon sens de la répartie, loin de là. Seulement, il faut croire qu’il était plus facile de l’apprécier quand il n’était pas accompagné d’un dédain évident de toute conduite pouvant possiblement passer pour professionnelle. Si tu répliques sur le même ton, on n’a pas fini. Il garda donc la bouche fermé, un peu refroidi par le fait que Daisy ait enfin le rôle d’adulte dans leur drôle de duo. Il devait cependant concéder qu’elle n’avait pas tord. « Et quelle sortie ! Chaleureuse forêt, on pique notre tente ensemble ? » Il ne manquait plus que cette perspective pour réjouir le blond. « Ce n’est pas que votre compagnie me déplaise », mais un petit peu quand même, se retint-il de dire avant de lancer un regard appuyé aux chaussures de l'autre homme, « seulement vous semblez attirer la boue. J’aimerais autant rester au sec. » Et loin de son collègue de travail, merci bien.

Il se demandait comment repartir de son côté avec un semblant de politesse quand Utah reprit la parole, après un soupir qui semblait témoigner de combien la discussion le peinait lui aussi. « Sinon, je suppose que t'es là pour le loup-garou ? … t'as des pistes ? » Ah, ils rentraient donc dans le coeur du sujet. C’était logique, tout comme la perspective de faire équipe, vu qu’ils étaient déjà tous les deux dans cette foutue forêt avec le même objectif. Merveilleux. Gabriel, il avait pas vraiment envie de la jouer collectif ; si c’était le cas, c’est un tout autre collègue qu’il aurait contacté, un avec qui il avait déjà risqué sa peau. Où était McKeeley quand on avait besoin de lui, bordel ? Timon aurait fait son rabat joie. Ce n’était pas faux. C’est ce qui fait tout son charme. Impassible, comme d’ordinaire, le psychologue se contenta de réajuster la bretelle de son sac à dos en répondant. « Pas plus que vous, j’en ai peur. Une forêt soit-disant maudite me semblait juste appropriée pour ce genre d’individu. » Ce n’était pas parce que le brun se mettait à le tutoyer qu’il allait en faire de même. Tête de mule. Comme si tu pouvais parler.

C’est le bruissement de feuilles qui interrompit cette toute autre discussion. Gabriel haussa un sourcil, ignorant le regard que lui coulait Utah pour se concentrer sur la forêt qui les entourait. Le bruit se répéta. Une simple bestiole ou quelque chose d’autre entièrement ? S’il était loin de trop s’en faire pour lui-même -aucune créature n’essaierait de le croquer plus d’une fois-, il n’avait aucune idée de ce que pouvait bien être le pouvoir de son collègue et ça, c’était moins rassurant. Peu importe à quel point l’individu l’agaçait, il n’allait pas le laisser se débrouiller seul s’il n’avait pas un moyen de défense efficace. Déjà, un fin voil de toxine paralysante recouvrait les mains de Gabriel et un regard à sa guide lui assura la satisfaisante image d’un poil luisant d’une toxine de sa propre création. Si elle n’avait toujours pas appris la modération, comme en témoignaient les gouttes qui tombaient régulièrement au sol, elle avait fait des progrès. « Vous êtes venu ici seul ? » Savait-on jamais. Il ne voulait pas vraiment percer la peau d’un innocent d’une épine imprégnée d’une substance qui l’immobiliserait pour plusieurs heures. Quoique : quelqu’un d’assez fou pour apprécier Utah au point de le suivre dans une chasse au loup-garou ne devait pas être totalement innocent.

_________________

And we could be all kinds of crazy, we might already be. And we could be all kinds of magic if that’s what we need.
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes awards, merci à vous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t532-gabriel-medicine-man-can- http://leatherland.forumactif.org/t548-carnet-de-gabriel-mogensen http://leatherland.forumactif.org/t547-carnet-de-route-de-gabriel-mogensen#4142

Nowon Utahavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 25/05/2017
Ϟ Messages : 25
Ϟ Points : 24
Ϟ Avatar : Marshall Mathers
Ϟ Crédits : Vent parisien (signature)
Ϟ Âge du perso : 39 ans
Ϟ Pouvoir : Illusions
Ϟ Guide : Une méduse, Klauss
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Médecin scolaire
Ϟ Lieu de résidence : une bicoque à Rowcastle, près du lac



MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Mar 20 Juin - 19:24


« Ce n’est pas que votre compagnie me déplaise... » Oh mais je suis sûre qu'il y a un peu d'ça quand même. Klauss c'est pas le...« seulement vous semblez attirer la boue. J’aimerais autant rester au sec. » Suivant son regard sur mes chaussures piteuses, je hausse les sourcils, me disant qu'il Marque un point sur ce coup. Enfin bon, d'un autre côté, je vois qu'il en a des ambitions pour espérer rester propre dans une forêt inhospitalière abritant je ne sais quelle bestiole dangereuse. Je laisse un rire amer s'échapper de mes lèvres sans rien répondre de plus.

Visiblement Gabriel n'en avait pas plus sur Caleb Keats que moi, comme il l'a si bien remarqué. Il faut voir que nous sommes venus ici à l'aveuglette, directement là où le loup-garou devait être selon notre logique pure et implacable. Bonne blague. Si j'étais un loup-garou en cavale, où irais-je me cacher ? Mais je commence à croire que cette bestiole s'est faite plus maligne, par exemple, en acceptant de se dissimuler là où nous ne penserions pas la rechercher. Si j'étais un chasseur, où irais-je me trouver ? Klauss chantonne, elle a l'air de s'amuser, je l'envie. Elle doit bien être la seule ici, entre ce tordu son cabot et moi, à trouver la situation distrayante. Il m'arrive de me demander si je suis le mec parano un peu crétin, où si elle est la méduse malignement malicieuse, tortueuse. Peut-être somme nous les deux. Le comble ? Je sais même plus laquelle des trois possibilités est la plus flippante. Bien.


Je l'entends décrire des cercles autour de nous, je l'entends au dessus des ricanements de Klauss. Elle fait toujours ça, toujours. Suivant la chose des yeux, par le bruit qu'elle dégage en nous tournant autour, j'en reviens à Mogensen et son guide, sur le qui-vive. Je vois à sa contenance qu'il saura se débrouiller en cas de problème, mieux que moi. « Vous êtes venu ici seul ? » Je dégaine une mimique ironique, t'en as d'autre des comme ça ? J'ignorais avoir l'air de posséder beaucoup d'amis qui me suivrait jusqu'au fond d'une vase immonde. « Oui. »
A peine ai-je répondu qu'un bourdonnement avale mon oreille droite, je grimace alors qu'il se propage dans mon crâne. Je le connais celui là. « Klauss. » Elle ricane et me coupe le souffle, elle contrôle mieux mon pouvoir que moi. Je porte une main à ma tête, j'ai comme l'impression qu'elle est prête à exploser. « Klauss si c'est toi arr- » un gémissement étouffe la fin de ma phrase, le miens.
Mais pourquoi ? Bien qu'elle soit du genre à mettre à exécution les premières idées lui passant par la tête, jusque là Klauss ne m'avait jamais fait directement souffrir. Mon cerveau embrumé hasarde une quelconque explication à ces agissements, de violents vertiges me récompensent ces efforts douloureux. Bon sang mais ferme-là un peu et laisse moi gérer ! Elle explose. Elle s'excuse. Ah. Sur les genoux, plié en deux par un crâne vibrant, j'en viens toujours à laisser s'exprimer mon ironie fidèle. Tu fais la fière Klauss mais t'angoisses, évidemment, j'aurai dû le savoir, c'était logique.

Tu as sentit le danger, évidemment, moi qui perd mon temps à me demander si les faits sont réels ou provoqués par mon pouvoir incontrôlable, toi sais déjà la réponse. Immanquablement, étant donné que tu sais mieux que moi ce qu'il se passe dans ma tête. Le danger est réel. Alors tu t'armes, parce que je suis un enfant incapable de se défendre tout seul, mais tu paniques, parce que ton pouvoir fait écho au mien. Alors tu me tortures, pour me sauver.
Alors j'suis censé faire quoi ? Te faire confiance ? La belle affaire. Sur le point de nous faire croquer par une sale bestiole, je fais une crise, provoquée par toi. J'empoigne le globe accroché à ma manche, sors de ma tête Klauss. Dégage de là.
Ha ! Quelle équipe de bras cassés on fait. On peut dire que tu tombes à pic, Gabriel.

_________________

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme, l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
@Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1185-carnet-de-nowon-utah

The Game Masteravatar


Ϟ Inscription : 12/04/2015
Ϟ Messages : 823
Ϟ Points : 490



MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   Mer 21 Juin - 12:19


Intervention du maître du jeu


Un bruit de feuillages frôlés se fait entendre à quelques pas de là où vous vous trouvez. Quelqu'un s'est déplacé, ou quelque chose. Un animal ? L'un des fantômes qui est censé hanter les lieux ? Êtes-vous convaincu que l'histoire que raconte les natifs au sujet de cette forêt ou, au contraire, pensez-vous que c'est un mythe ? Entre avoir affaire à un loup ou à des fantômes, avez-vous une préférence ? Quoiqu'il en soit, vous allez devoir enquêter sur ce bruit suspect. Sauf que, Gabriel entendra des voix que l'autre n'entendra pas. Des murmures qui parviennent de tous les recoins et qui sont imperceptibles. On ne peut pas comprendre ce qui se dit, ni être certain que ces murmures proviennent d'humains. Nowon est en droit de croire Gabriel, ou au contraire, de ne pas le croire. Mais il pensera voir une silhouette au loin, en train de les observer avant de disparaître au moment où Nowon en parlera... Si vous décidez de prendre un chemin, vous avez le choix entre suivre la silhouette, suivre les murmures ou suivre le bruit que vous avez entendu tous les deux plus tôt. Une fois votre choix fait, faites une réponse chacun, qui suivra d'une nouvelle intervention du maître du jeu. Bonne chance !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)   


Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] Sur les traces du loup-garou (Nowon & Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: L'ILE DU MELWALL :: LA FORÊT DES OMBRES-