AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 204
Ϟ Points : 415
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Jeu 24 Aoû - 13:57


Les mondanités étant échangées, il n'y avait aucune nécessité de s'éterniser sur ces paroles vides dont le fond n'avait d'égal un abysse sans fond. *Tu vois, ça t'as pas étouffé de saluer quelqu'un.* Évidemment, elle avait l'intention de se faire une copine de cette rencontre, et peut-être même iraient-elles explorer le monde sur un arc-en-ciel en chevauchant des nuages. *Pas besoin de le prendre sur ce ton.* cingla la rainette, qui venait de se faire rembarrer par Elisha. Il peaufinait de plus en plus ce plan de le faire se téléporter dans le lac, glacé à cette époque de l'année. Ça lui ferait les plumes tient. Il y avait d'autres façon de s'inquiéter et il devait déjà gérer Cahira, et n'avait pas de temps pour un piaf hystérique, merci bien. Sa sorcière avait cette manie de passer d'une personnalité à l'autre sans crier gare, et même avec leur proximité, il fallait lui laisser de quoi s’acclimater. Entre la Cahira de tous les jours et la maître d'armes, il n'y avait pas tout un monde, mais les différences étaient là, même si pas visible lorsque l'on ne fait pas partie de ses proches. Puis il y avait aussi la gamine toujours aussi curieuse et qui culpabilisait parfois de l'être. Un véritable désastre émotionnel, voilà ce qu'elle était, ce qui ne l'empêchait pas d'être brillante dans ce qu'elle faisait, mais il valait tout de même mieux qu'elle prête attention à ce qu'elle disait. Un incident diplomatique provoqué par sa personne ne lui irait pas au teint. *Quand tu auras terminé.* lui lança froidement la principale intéressée.

Si on lui reprochait d'être une personne semblant dénuée de tout sentiment humain – alors qu'au contraire, elle maîtrisait simplement ses émotions, mais beaucoup n'avaient pas compris ce principe pouvaient lui reconnaître cette capacité qu'elle avait de tout observer, analyser et plus encore, sa mémoire. Elle l'avait détesté, maudite alors qu'elle n'était qu'une enfant, mais très vite, elle en avait vu les avantages une fois la méditation maîtrisée. Savoir organiser son esprit n'avait pas été une mince à faire, mais dès lors que ce le fut, elle avait pu aisément ranger ce qu'elle voyait dans différentes espaces de son esprit. « Je suis venue pour chercher certaines variétés de plantes. Je pourrais vous poser la même question. » Sans être une experte dans le domaine des plantes, elle en savait suffisamment pour savoir qu'il se trouvait, perçant la neige de leurs feuilles, des plantes utilisées par les apothicaires du village et d'autres pour ceux ayant une préférence pour les poisons. Robustes pour survivre à l'hiver, elles étaient assez prisées en cette période glaciale de l'année, sans grande surprise à ce niveau-là. Et si elle n'aimait certainement pas le ton de la brune, elle n'était pas suffisamment hypocrite pour ne pas admettre qu'elle n'avait pas entièrement tort.

Elle observa du coin de l’œil, l'animation que Delvan et Elisha provoquaient, comme d'ordinaire, puis tendit la main pour que Roy puisse aussi retourner au chaud, dans la poche prévue pour sa petite personne. Il n'était pas question qu'il utilise leur pouvoir devant une illustre inconnue, et à ça, la rainette agréait entièrement. Et sa sorcière le connaissait suffisamment pour savoir qu'il commençait vraiment à se les geler, mais il était trop curieux pour retourner dans sa plume. Ouvrant alors la poche de son autre main, elle laissa Roy s'y installer. Il faudrait qu'elle lui trouve un bonnet. *Non, mais tu plaisantes, j'espère !?* s'indigna le batracien, et pas du tout, il était de notoriété commune que Cahira ne plaisantait jamais, voyons. De toute évidence, les membres de ce groupe hétéroclite avaient comme guide des êtres fait pour des climats bien plus chaud. C'était une étrange coïncidence, mais son esprit pratique notait qu'ils étaient tous à la fois avantagés et désavantagés. Les guides étaient, par la nature, plus ou moins affaibli – que cette réalité blesse leur fierté ou non – et si les choses devaient tourner au vinaigre, le duo était supérieur en nombre. Non pas qu'il fut difficile d'être plus nombreux qu'un. Son guide était donc au chaud, disparaissant fréquemment afin de se réchauffer le crâne, puis réapparaissant, telle la créature bondissante qu'il était.

Selon toute vraisemblance, la prénommée Athéna ignorait où se trouvait exactement leur village, ce qui, dans l'immédiat, pouvait se révéler pratique. Le problème, c'est qu'importe ce qu'elle dirait, il y avait toujours cette possibilité pour que ses paroles se retournent contre elle. Alors autant qu'elle reste elle-même, après tout, non ? Son expression toujours impassible, et son attention se focalisant entièrement sur la brune maintenant que les deux gamins l'accompagnant avaient terminé de se rendre intéressant, Cahira pouvait enfin répondre. Enfin, répondre était un bien grand mot. « Vous pouvez la poser, oui. » Envoyé c'est peser, Cahira dans toute sa splendeur, fallait-elle lui rappeler qu'il y avait des façons plus diplomates de faire les choses ? Le seul problème que pouvait poser de faire traîner la conversation en longueur était le temps qu'ils perdaient ici, au lieu de partir jeter un coup d’œil dans les autres villages.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 92
Ϟ Points : 146
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Dim 3 Sep - 16:21


Si Delvan avait tendance à n’être qu’amour et papillons avec les gens qui ne lui avaient jamais causé de tort -et même avec les autres, au plus grand agacement de son guide-, ce n’était pas le cas de Cahira. Il avait du mal à la voir autrement que sa cousine, son aînée parfois stricte, mais aussi distraite et passionnée, sarcastique et protectrice. C’était toujours étrange de constater que les gens la percevaient comme une figure intouchable, l'inégalée maîtresse d’armes, une femme qui ne s’embarrassait pas de compassion et qui ne prenait rien avec humour. Une femme qui ne vivait que par passion de son art. C’était faux, Delvan le savait et il peinait donc parfois à comprendre la façon dont les gens réagissaient à Slow. Là, pourtant, même lui pouvait sentir la tension ambiante entre les deux femmes. « Je suis venue pour chercher certaines variétés de plantes. Je pourrais vous poser la même question. » Plutôt que de s'immiscer dans cette passe d’arme verbale, l’instituteur préféra s’occuper de son volatile de compagnon et du froid qui ne lui faisait surement pas trop de bien. Ils avaient beau se disputer, ils veillaient l’un sur l’autre. Puis ne plus avoir la menace d’un coup de pattes, de bec ou d’ailes était un repos bienvenue. Il sentait le regard de sa cousine sur lui, comme exaspérée qu’il ne prêtait pas toute son attention au semblant de discussion en cours. « Vous pouvez la poser, oui. » Il haussa un sourcil en direction de sa partenaire parce que, sérieusement, elle n’aidait pas vraiment à faire avancer les choses. Décidant cependant de la laisser gérer il haussa les épaules dans un geste d’excuse amusé, destiné à faire comprendre à Athéna que c’était juste la façon d’être de l’autre femme et qu’il n’avait aucune intention de se la mettre lui-même à dos en répondant à sa question non formulée.

D’un autre côté, il n’était pas non plus totalement idiot et voyait bien que cette tension dans l’air pouvait bien se révéler dangereuse d’une seconde à l’autre. Les deux femmes se toisaient comme si chacune essayait d’estimer les forces et les faiblesses de l’autre : nul doute que si tout ça dérapait, elles étaient prêtes à se défendre, et Delvan n’était pas en reste non plus. C’était aussi ça de grandir au Kyngdon. Ils étaient entraînés depuis leur plus jeune âge à faire face à n’importe quelle situation, et ça leur collait à la peau, peu importe à quel point certains d’entre eux pouvaient être pacifiques. Il espérait bien ne pas avoir à mettre en pratique ses leçons. A la place, il choisit d’essayer de désamorcer la situation l’air de rien. « Vous trouvez votre bonheur ? Ce n’est pas toujours évident avec une telle couche de neige. » Il en savait quelque chose à force de s’occuper du petit jardin près de la maison de son enfance : certaines plantes résistaient à l’hiver si on leur apportait les soins nécessaires, encore fallait-il réussir à arriver jusqu’aux plants en question. « Vous cherchez des espèces en particulier ? » Il y avait un peu de stratégie dans ses questions, car il était toujours plus facile de se lier à quelqu’un en discutant de choses qui intéressaient la personne en question, mais il y avait aussi la curiosité innocente qui caractérisait si bien Delvan, cette envie bienveillante d’en savoir plus sur les autres.

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Athéna J. Loganavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 08/01/2017
Ϟ Messages : 67
Ϟ Points : 64
Ϟ Avatar : Jennifer Carpenter
Ϟ Crédits : LipsLikeAMorphine(avatar)/ tumblr gif signa'
Ϟ Autre(s) compte(s) : Anya Black
Ϟ Âge du perso : 29
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de poison végétal
Ϟ Guide : Serpent - Nagini
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne militaire /Herboriste



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Mar 12 Sep - 13:00


Ses yeux verts pales trainaient sur les environs, tout en continuant d’écouter et de parler, elle cherchait des traces, quelques choses qui puisse lui indiquer d’où ils venaient. Exercice rendu compliqué par la neige, il y avait une petite chance qu’ils soient venus du même endroit qu’elle, mais dans le cas-là, la jeune femme aurait dû les sentir ou les voir, de plus ils se trouvaient presque face à face. Donc en toute logique, ils venaient de cette direction, étrange, il n’y avait rien par la, à part la frontière bien sûr.
La tension était palpable, un peu comme l’atmosphère avant une batail, non la brune chassa cette idée de sa tête, elle n’allait pas se battre. Ce pendant cette situation était étrange, comme si les deux demoiselles cherchaient a ‘’montrer leurs muscles’’, ce jaugeant.

‘’Vous pouvez la poser, oui.’’

Un petit sourire en coin ce marqua sur ses lèvres, bien sûr elle pouvait répondre, mais en soit ça serait bien trop simple. Athéna jetant un coup d’œil à Delvan qui haussait les épaules, la jeune femme comprenait très bien que Cahira était tout le temps ainsi, c’était tout simplement sa façon d’être, elle ne lui en tenait pas rigueur. D’ailleurs, durant sa vie, l’herboriste avait rencontré d’autres personnes ave ce genre de caractère. Se mordant la langue, elle se contenta d’un haussement d’épaule, autant se taire et ne pas envenimer la conversation inutilement avec une réplique sarcastique. Une petite voix dans sa tête, la maudit de ne pas avoir amené son arme à feu avec elle si jamais les choses venaient a dérapées.
Doucement Nagini retourna dans le sac de la sorcière, il faisait bien trop froid pour lui au dehors, autant profiter de la chaleur qui régnait encore dans le moyens de transport. Sinon l’ancien militaire serait obliger de la prendre contre sa peau ou sous ses vêtements et ce n’était pas vraiment le moment.

‘’Vous trouvez votre bonheur ? Ce n’est pas toujours évident avec une telle couche de neige. Vous cherchez des espèces en particulier ?’’

Doucement, Athéna se tourna vers le jeune homme, le regardant, était ce de la curiosité ou alors voulait-il tout simplement détendre l’atmosphère, en discutant un peu. Voulaient ils partir d’ici, avec cette conversation, est ce que la jeune femme les retenaient. Tout un tas de questions qui tournait dans sa tête. Peu importait, autant se concentrer sur le moment présent.

’Oui j’ai fait quelques belles trouvailles .Oh non cette neige rend la recherche plus compliquée, mais elle est nécessaire. Pas vraiment, mais si je pouvais trouver un If sa serait bien’’

Répondit elle tranquillement, en portant la main a sa poche dans laquelle se trouvait une bourse en cuir. Malgré sa connotation mortel, l’if pouvait se révéler très pratique dans la préparation de certains remèdes, ou de contre poison. Bien que l’arbre soit commun il était parfois compliqué de le trouver. Cependant si Athéna c’était rendu compte de quelque chose, c’était que les plantes ici étaient beaucoup plus pure, peut-être plus efficaces, sans doute grâce à la pollution quasi inexistante.

_________________

What have I become
I hurt myself today. To see if I still feel
I focus on the pain. The only thing that's real. I wear this crown of thorns. Upon my liar's chair. Full of broken thoughts. I cannot repair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 204
Ϟ Points : 415
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Jeu 14 Sep - 18:55


Sans être particulièrement enchantée de s'être ainsi fait interrompu dans cette exploration aux risques minimes, Cahira n'en restait pas moins polie, sans pour autant entrer dans des déclarations mielleuses et vides de sens qu'échangent parfois les gens lorsqu'ils se savent pas se raconter. Elle avait depuis longtemps établi qu'il était plus simple et surtout plus rapide de se lancer directement sur le sujet qui importait. Cet agacement à voir les événements avancer lentement était aussi sûrement lié au fait qu'elle pouvait se téléporter d'un point à un autre en un rien de temps. En revanche, quand elle endossait le rôle de maître d'armes, sans être d'une brusquerie sans nom, elle faisait en sorte d'en révéler le moins possible, surtout quand elle ignorait à qui elle avait à faire, d'autant plus que, jugeant le comportement de l'inconnue du nom d'Athéna, démontrait qu'elle s'y connaissait en matière de combat, et elle ne souhaitait pas créer une guerre entre son village et les autres, officiels, à cause de son incapacité à sociabiliser correctement. Autant appeler clairement les choses. *Au moins, t'en as conscience.* remarqua son guide, d'une voix se voulant sage, mais elle était loin d'être dupe.

Qu'elle soit capable de comprendre une partie du genre de personne qu'elle était assez impressionnant, Cahira lui devait bien ça, mais il était toujours regrettable de constater qu'en sa présence, en général, les gens n'osaient pas trop répliquer. Ça l'amusait autant que ça la contrariait, et pour le coup, elle eut un rictus mental. Ouais, même si une partie d'elle avait décidé d'être prudente – parce que c'est ce qu'elle faisait de mieux, ou presque – une autre, se divertissait de cette situation. C'était paradoxal, oui, mais jamais Cahira n'avait prétendu être une personne d'une logique irréprochable. Elle n'y était pour rien, si on lui mettait des étiquettes sur le dos. *Ben voyons.* soupira Elroy, trop habitué aux types de pensées de sa sorcière. Elle se demandait cependant encore comme son cousin et elle allait expliquer leur présence en ces contrées inexplorée.
Une chance, tout de même que son cousin soit à ses côtés, car même si beaucoup le voyaient comme un idiot rêveur, il était tout à fait capable de réagir en cas d'attaque. Même si, personnellement, elle trouvait qu'il n'attachait pas assez d'importance à son entraînement, mais là, il était question de goût personnel. Delvan avait la discussion facile, et était capable de désamorcer un bout de la tension qui régnait. En somme, il avait moins de chance de se mettre à dos cette femme qu'elle, si elle continuait sur cette lancée. De toute façon, elle commençait à en avoir plein les pattes, de rester ainsi immobile, il fallait qu'elle bouge.

Le jeune homme s'enquit donc sur les recherches de plantes de la jeune femme. Herboriste ? Apothicaire ? Ou simple passion, elle n'en savait rien, mais c'était enregistré dans son esprit. « Oui j’ai fait quelques belles trouvailles. Oh non cette neige rend la recherche plus compliquée, mais elle est nécessaire. Pas vraiment, mais si je pouvais trouver un If ça serait bien. » Elle arqua un sourcil au nom de l'arbre, mais ce fut là son unique réaction – elle nota également que le manque d'habitude à repérer des herbes de cette façon démontrait que la femme n'était, soit pas de ce monde, soit pas habituée à la cueillette en hiver – et un instant après elle visualisa dans son esprit si étrange ce qu'elle avait vu plus tôt, et aussitôt classé. À défaut de ne pas pouvoir oublier quoi que ce soit, il fallait traiter les informations avec méthode. D'après ses observations, de nombreux ifs peuplaient les forêts, la neige les camouflant parfois, et s'il s'en trouvait plusieurs de là où Delvan et elle venait, il serait fort peu judicieux d'en faire le partage, aussi Cahira se focalisa sur les conifères qui se trouvaient près d'Athéna. Lors de son observation, elle en avait repéré un qui, merci beaucoup, se trouvait un peu plus en retrait du coin par lequel la brune était arrivée. « Vous en avez un qui se trouve à quelques pas derrière vous, un peu sur la gauche. » Avec ça, au moins sonnait-elle comme une personne du coin. Loin était le temps où elle maudissait encore sa mémoire. *Arrête de te lancer des fleurs.* Jamais, il fallait bien que quelqu'un d'objectif le fasse, non ? Si, enfin, ils pouvaient se remettre à bouger, elle en serait plus que reconnaissante, et si par hasard l'if en question se trouvait du côté de l'endroit qu'elle souhaitait explorer, eh bien, ce n'était qu'un heureux hasard, tout à fait.

Elle ajouta, à la surprise de son guide, parce que Cahira, c'était aussi ça, surprendre constamment les gens « Un peu plus loin vous avez aussi du bois d'if. Et bien que je doute de son goût délicat, paraît-il qu'il est très prisé. Alors si vous êtes intéressée, je suis certaine que vous avez de quoi le couper, s'il le fallait. » Et s'il s'agissait là d'une remarque comme quoi elle avait conscience de l'arme qui se trouvait à sa ceinture, eh bien, c'était tout à fait de ça. « Et Delvan, habile de ses mains comme il est, sera ravi de vous porter assistance, s'il le fallait. » Et si ceci était une pique aux innombrables couronnes de fleurs qui traînaient souvent dans la maison, eh bien, oui, il y avait de ça aussi. Elroy soupira. Cahira était fière d'elle-même. Voilà qui résumait une partie de leur relation. Qu'on ne lui dise pas qu'elle n'avait pas tendu la branche d'olivier. Non mais.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 92
Ϟ Points : 146
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Ven 15 Sep - 15:22


Heureusement pour tout le monde et l’ambiance relativement paisible, l’effort de Delvan pour trouver un sujet de discussion neutre et conduisant à une certaine amabilité avait réussi, et non pas fini dans un silence encore plus tendu. Relativement paisible, parce que malgré le calme et la neige qui donnait l’impression que rien ne se passait, il y avait en lui et Cahira une excitation presque enfantine à l’idée de finalement visiter les villages dont leurs ancêtres avaient été bannis. Il y avait aussi, probablement, une petite point de frustration tout aussi puérile à l’idée de voir ce projet retardé. Ils voulaient voir, découvrir, jouer les espions en tout bien tout honneur, obtenir un aperçu de ce lieu interdit, de ces gens qu’ils savaient exister si près, mais toujours hors de portée. Cependant, il était sociable, Delvan. Et, maintenant qu’il avait assimilé le fait qu’ils ne partiraient pas aussi aisément à la découverte, il commençait à être travaillé par une curiosité sincère pour Athéna. Après tout, n’était-elle pas la première de ces inconnus qu’ils croisaient ? Bien sur, trouver un if n’était pas haut sur la liste de priorités de l’instituteur, mais si c’était ce dont cette femme avait besoin, ils allaient se débrouiller pour lui en dégoter un ! Par réflexe, il se tourna vers sa cousine, sachant qu’il serait bien plus efficace de faire appel à sa phénoménal mémoire que de se balader au hasard pour tomber sur l’objet de leur recherche.

« Vous en avez un qui se trouve à quelques pas derrière vous, un peu sur la gauche. » Il haussa un sourcil surpris. Oh, il savait parfaitement à quoi s’attendre quant aux capacités d’observation et de mémorisation de la maîtresse d’arme, seulement il ne s’attendait pas à ce qu’elle offre son aide si facilement, ou au moins si vite. Il eut un petit sourire : Slow aimait jouer l’imprévisible. « Un peu plus loin vous avez aussi du bois d'if. Et bien que je doute de son goût délicat, paraît-il qu'il est très prisé. Alors si vous êtes intéressée, je suis certaine que vous avez de quoi le couper, s'il le fallait. » Son sourire se fit plus amusé, alors qu’il prenait bien note de l’information importante ici : l’autre femme avait un couteau. Il n’éprouvait aucune honte à ne pas l’avoir décelé. Si Cahira râlerait sûrement qu’il n’était pas assez prudent, qu’il ne faisait pas assez attention, qu’il devrait s’entraîner davantage, et bien ça ne changerait pas vraiment d’habitude, n’est-ce pas ? Lui, il savait que jamais il n’aurait la même perspicacité pour ce genre de choses que sa cousine. Peu étaient ceux qui pourraient jamais y prétendre, de toute façon. Ceci dit, il n’était pas totalement idiot non plus et, au vue des réactions d’Athéna et de la tension qui régnait entre elle et Slow, il savait qu’elle pourrait se révéler une menace, une arme possiblement dissimulée dans ses vêtements était donc une possibilité qu’il avait gardé à l’esprit.

« Et Delvan, habile de ses mains comme il est, sera ravi de vous porter assistance, s'il le fallait. » Il tourna complètement la tête dans sa direction, plus du tout soucieux de garder l’autre femme dans son champ de vision, et plissa les yeux dans un reproche muet. Reproche qui ne resta pas longtemps muet, d’ailleurs. « Si je me coupe un doigt avec un couteau, ce sera sur ta conscience, Slow. Puis arrête me déclarer volontaire de ton propre chef. » Comme si lui se permettait de parler à sa place, sérieusement. Il avait de loin passer l’âge auquel d’autres prenaient des décisions pour lui et, de toute façon, Cahira n’avait jamais vraiment eu ce rôle dans sa vie, ce qui ne l’empêchait pas de le foutre dans les ennuis juste pour le taquiner. Les joies d’avoir grandi comme part de la même famille, vraiment. C’était comme avoir une grande sœur alors qu’il avait été habitué pendant ses neuf premières années à être l’aîné. Ceci dit, il était dans sa nature de se porter volontaire pour filer un coup de main. C’était juste le principe qui le dérangeait. Il se retourna donc vers Athéna avec un petit sourire désolé. « Enfin ça ne m’embêterait pas de vous filer un coup de main si vous voulez. Faudrait juste que certaines personnes », continua-t-il dans un grognement agacé, « s’occupent de leurs affaires. » Ceci dit il se mit à avancer de sa démarche sautillante dans la direction indiquée plus tôt par Cahira. « Allons donc voir si cet if conviendra pour votre récolte ! »

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Athéna J. Loganavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 08/01/2017
Ϟ Messages : 67
Ϟ Points : 64
Ϟ Avatar : Jennifer Carpenter
Ϟ Crédits : LipsLikeAMorphine(avatar)/ tumblr gif signa'
Ϟ Autre(s) compte(s) : Anya Black
Ϟ Âge du perso : 29
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de poison végétal
Ϟ Guide : Serpent - Nagini
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne militaire /Herboriste



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Mer 20 Sep - 17:43


Posé des questions, c’était quelque chose qui pouvait renseigner toute personne capable d’écouter correctement mais aussi de lire entre les lignes. Mais la réponse que l’on donnait était toute aussi importante, avec un geste particulier, un vocabulaire définis on pouvait faire passer tout un tas de choses à son interlocuteur. Athéna avait répondu franchement, sans détour, peut importait si cela donnait quelques informations, parce que en soit, ça ne disait rien d’elle. Elle pouvait chercher des plantes pour tout un tas de raisons. Parfois les gens font des trucs étranges, des collections bizarres ou chercher simplement à parfaire des connaissances. Dans le cas de la jeune femme, elle en avait besoin pour son travail, même si la cueillette en pleine air et surtout en hiver était un peu plus compliquée qu’elle ne s’y attendait. Bien qu’elle connaissait l’aspect qu’elle devait avoir, et ou les trouver, dans la vrai vie c’était une autre paire de manche. Qu’est ce qui ressemblait à un arbre plus qu’un autre arbre ?! De plus dans l’ancien monde, quand l’herboriste avait besoin d’une espèce, il lui suffisait de prendre son téléphone ou alors son ordinateur, elle avait tout un tas de fournisseur. Ici, il avait fallu s’adapter, trouver soit même les plantes et racines, en faire pousser seul ou trouver des producteurs.

‘’Vous en avez un qui se trouve à quelques pas derrière vous, un peu sur la gauche. Un peu plus loin vous avez aussi du bois d'if. Et bien que je doute de son goût délicat, paraît-il qu'il est très prisé. Alors si vous êtes intéressée, je suis certaine que vous avez de quoi le couper, s'il le fallait.’’

Son sourcil s’arqua, Cahira connaissait l’apparence de l’arbre, même si les gens d’ici connaissait un tout petit peu plus les plantes que dans son monde, savoir à quoi il ressemblait en été était déjà une chose mais alors en hiver. A moins de particulièrement bien connaitre son environnement, de dépendre de celui-ci pour tout un tas de raison, ou alors d’en avoir l’utilité, dans le cadre professionnel ou non. Cependant , il n’y avait pas à dire elle était surprenante comme personne.
Un petit sourire ce marqua sur les lèvres d’Athéna, elle ne doutait pas que la brune avait vu son couteau, elle ne s’en était pas spécialement caché non plus. Celui-ci n’était pas un petit couteau, il faisait partit de l’un de ceux qu’elle avait ramené de son ancienne carrière militaire, donc un couteau de combat, elle n’aurait aucun mal à récupérer ce qu’il lui fallait sur l’arbre. Alors qu’elle allait répondre l’autre femme reprit la parole.

‘’Et Delvan, habile de ses mains comme il est, sera ravi de vous porter assistance, s'il le fallait.’’

‘’Si je me coupe un doigt avec un couteau, ce sera sur ta conscience, Slow. Puis arrête me déclarer volontaire de ton propre chef. Enfin ça ne m’embêterait pas de vous filer un coup de main si vous voulez. Faudrait juste que certaines personnes s’occupent de leurs affaires.’’

Un petit sourire passa sur les lèvres de la demoiselle, ces deux la faisait il partit d’une même fratrie, ou alors leur lien était tellement fort que cela en donnait l’impression. Fut un temps elle avait eu ce genre de lien avec son meilleur ami.

‘’On va éviter de ce coupé, particulièrement sur une récolte de bois d’If, vue qu’il est toxique, j’aimerais éviter d’avoir à vous soigner. Mais pourquoi pas, un peu d’aide changerais.’’
’Allons donc voir si cet if conviendra pour votre récolte !’’

La brune hocha la tête, doucement, elle regarda dans la direction indiquée pour trouver son spécimen, après quelques secondes elle trouva, effectivement, sa comparse de la journée avait vu juste. C’était très impressionnant en soit, plus elle en découvrait sur cette femme, plus elle se méfiait. Nagini sortit alors sa tête du sac et se tourna vers l’arrière, que pensaient-ils, qu’Athéna allait leur tourner le dos sans prendre des protections avait, c’était mal la jugé. Son guide lui servirait d’yeux pendant qu’elle marcherait vers l’arbre, empêchait l’angle mort qui allait se créer à un moment. Ne jamais tourner le dos a de possible ennemies sans prendre quelques dispositions avant. D’un pas souple, la jeune femme se mit en marche.
Se stoppant devant le tronc, l’herboriste récupéra dans sa poche deux carrés de tissu et de cuirs, puis avec habitude elle défit la pression de la pochette de sécurité de son couteau et sortit celui-ci. Trois petits grigris attachés à la garde s’entre choquèrent. L’un représentait un scarabée ailé, le second un tiki et le dernier un Nazar boncuk, ces différents éléments lui avait été offerts par des frères d’armes superstitieux selon elle, mais l’attention était louable et par respect elle les avait accepté, même si elle ne croyait pas au pouvoir mystique qu’on attribuait a ce genre d’objet.
Quelques secondes d’observation lui permirent de trouver une petite faille dans l’écores, rien ne servait de mutiler plus que nécessaire cet arbre. Par chance sa taille lui permettait d’atteindre le nœud sans avoir à se mettre sur la pointe des pieds ou bien grimper. Sa serait sans doute une autre histoire quand il faudrait couper une branche.

_________________

What have I become
I hurt myself today. To see if I still feel
I focus on the pain. The only thing that's real. I wear this crown of thorns. Upon my liar's chair. Full of broken thoughts. I cannot repair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   


Revenir en haut Aller en bas
 

So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: LES LIMITES DES VILLAGES-