AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Athéna J. Loganavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 08/01/2017
Ϟ Messages : 40
Ϟ Points : 26
Ϟ Avatar : Jennifer Carpenter
Ϟ Crédits : gommeamacher (avatar)/ tumblr gif signa'
Ϟ Autre(s) compte(s) : Anya Black
Ϟ Âge du perso : 29
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de poison végétal
Ϟ Guide : Serpent - Nagini
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne militaire /Herboriste



MessageSujet: Re: So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Dim 11 Juin - 21:20


Les yeux fixés sur la fenêtre Athéna regardait la neige tombée tranquillement sur le paysage déjà entièrement blanc. Le temps avait tout recouvert de son manteau immaculé à perte de vue. Savourant la chaleur de la maison, encore en short et en t-shirt, elle avait prévus de sortir. Il fallait qu’elle aille récupérer quelques plantes, l’hiver apportait son lot de spécimens. Dont certains étaient très dur et très cher à trouver mais avec des propriétés très intéressante.
Remontant la fermeture éclair de sa veste polaire, tirant une dernière fois sur les sangles de son sac en cuir sur son dos, Nagini se trouvait à l’intérieur. Bien que la froid soit mauvais pour lui, le serpent avait refusé d’aller dans le globe. Elle avait alors prit le soin de mettre une couverture et des bouillotte pour lui permettre de ne pas souffrir des températures trop basses. Enfilant à sa ceinture son couteau de chasse, Athéna récupéra ses clefs et ferma la porte.
La morsure du froid sur ses joues ne dérangeait pas la jeune femme. La plus part des gens ne semblait pas apprécier ça, mais depuis qu’elle était revenus à la vie civil, la brune appréciait la pluie et la neige. Durant ses trop longues missions, elle n’avait vu que du sable a perte de vue, qui rentrait partout, enraillait les armes, vous brulait. Et cette chaleur écrasante et permanente, qui vous épuisait sans que vous fassiez quoi que ce soit.
Quelques flocons tombaient de nouveau, s’accrochant dans ses cheveux, le blanc contrastant avec le brun de sa tignasse. Levant la main pour voir les cristaux ce poser sur sa peau avant de fondre. Athéna continuait d’avancer, s’éloignant des habitations. Ses yeux cherchant les signes de plantes qu’elle était venu cueillir. Savourant le bruit de ses pas crissant dans la neige, la sourdine qu’imposait cette masse. Tout était si calme ici c’était presque reposant, le soleil jouant à cache-cache avec les nuages, elle n’était pas trop ennuyée par la réverbération de ses rayons sur l’étendu blanche.
Soudain du bruit attira son attention, levant les yeux pour en trouver la source, s’attendant avoir des enfants joués dans la neige, elle eut un petit moment de pause avant de comprend la scène qui se déroulait sous ses yeux. Un jeune homme, apparemment, semblait se faire attaquer par un oiseau dont elle ne connaissait pas la race, était ce son guide ? La victime ce cacha alors derrière une autre personne, il semblait à Athéna que c’était une femme mais a cette distance, elle n’aurait pas pu présumer de l’exactitude. Sans s’en rendre compte, elle avait continué d’avancer.
Sous ses pieds craqua alors une branche dissimulée sous la neige. Le bruit sec sembla résonner sur des kilomètres à la ronde. Sans s’avoir pourquoi la jeune femme se stoppa le cœur battant plus vite. Son instinct lui disait que ces deux personnes n’auraient pas dû être là et elle non plus. Avait-elle vue quelque chose qu’elle n’aurait pas dû. Athéna allait faire un pas en arrière mais mauvaise idée, retirer ses pieds allaient de nouveau faire de bruit, sans un geste souple, elle s’accroupi, comme essayant de cacher sa présence aux yeux des autres. Pourquoi faisait-elle ça, elle n’avait rien fait de mal. Vieilles habitudes, trop profondément encrer dans sa peau, souvenir de choses déjà vécues. La jeune femme avait une drôle d’impression, se forçant à respirer doucement, elle attendit de voir ce que les autres personnes allaient faire. Posant son regarde sur le sol, elle vit une petite pousse, l’une de celle qu’elle était venu chercher, la brune soupira doucement, qu’elle ironie.

_________________

Breath
Sometimes suffering is just suffering. It doesn't make you stronger. It doesn't build character. It only hurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 157
Ϟ Points : 343
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Jeu 15 Juin - 18:19


Avoir confiance en ses capacités ne voulait pas forcément dire qu'il fallait ignorer du champ des possibles une erreur de jugement. D'autant plus quand on était sur le point de se rendre dans un territoire inconnu – et se faire geler par les Cocatix, très peu pour elle, la brune avait déjà donné, merci bien. Même si, dans le cas présent, la chasseuse connaissait l'emprunte de ces bestioles sur le doigt de la main – bon elle trichait un peu, puisqu'elle se souvenait de tout, sauf de cette exploration, mais évitons d'en parler. Donc ce fut sans grandes difficultés qu'elle trouva, pour Delvan et elle, un chemin sûr pour entrer dans le domaine du Rowcastle, elle se devait d'être juste plus prudente, puisqu'elle était eu son cousin avec elle (elle était toujours très prudente, mais parfois plus que d'autres.).
« Qui aurait cru que ce serait si facile, hein Slow ? » Fit le plus jeune qui avait décidé que la prudence n'était ne valait pas grand-chose. Savait-il même de quoi il s'agissait ? Pensa-t-elle avec dépit.*Il n'est juste pas aussi tendu que toi.* rétorqua son guide, à raison d'ailleurs, mais la trentenaire avait aussi ses propres raisons pour être ainsi prête à passer à l'action – soit saisir et lancer ses poignards ou juste attraper son cousin et les téléporter loin de là. N'empêche qu'elle trouvait ce manque de sécurité du Conseil un brin suspicieux. « Hm. » répondit-elle simplement, si on pouvait appeler ça une réponse, ses yeux scannant les moindres recoins de ce nouveau terrain avec une facilité et vitesse qui démontrait qu'elle n'était pas une amatrice dans ce domaine. Elle aurait pensé qu'avec la révélation que les nouveaux villages n'étaient plus là en tant que prison ou lieu de bannissement, mais des lieux de vie à part entière, le conseil aurait accentué la sécurité (ajoutons à cela les rumeurs d'un loup-garou qui sévissait dans le coin, ça n'allait pas l'aider à baisser sa garde).

Ils progressaient dans la forêt depuis quelques minutes, Delvan avançait de son pas si typique et enfantin, sous l’œil vigilant de sa cousine qui observait attentivement les alentours, quand il s'immobilisa d'un coup. Loin d'être stupide, la jeune femme pouvait presque deviner la suite des événements et elle avait bien des difficultés à retenir un rictus amusé. « Elisha est réveillé, il te dit bonjours. » C'est cela, mais bien sûr. Elle haussa simplement un sourcil et attendit la suite qui promettait d'être bien divertissante – le tout en restant attentive à cette partie inconnue de la forêt. Elroy, qui n'était pas du bon côté s'il voulait assister à ce qui promettait d'arriver – il connaissait bien le guide de Del – sauta sur le crâne de sa sorcière, afin d'avoir une place de choix. *Je dirais pas non à de petits insectes à grignoter.* fit la rainette, l'amusement clair dans sa voix. La sorcière ne répondit pas, étant plutôt d'accord, mais elle avait une réputation à entretenir.
« Bienvenue du côté du Rowcastle. » Qu'il n'ose pas prétendre ne pas chercher des ennuis, le brun connaissait son guide, et savait comment ce dernier allait réagir et pourtant, le voilà qu'il tentait – et échouait de plusieurs magnifiques façons – d'éviter les attaques de son d'Elisha. *Il y va pas de mainmorte dit donc.* souffla Roy à la fois admiratif et un brin effrayé par le messager Sagittaire. Cahira trouvait toujours ce genre de scène amusante, voilà l'une des raisons pour laquelle elle appréciait beaucoup le guide de son cousin, il n'hésitait pas à lui remettre les pendules à l'heure. Il devait être sacrément agacée si Delvan le reprenait sur son langage. Seules ses années d'expérience lui permettaient de garder ce visage dénué de toutes expressions, si travaillé, devant le spectacle et c'est sans grande surprise qu'elle vit son cousin se rapprocher, pour, fatalement se cacher derrière elle. « Slow ! Tu veux pas lui expliquer ? » Elroy était clairement mort de rire, il n'avait même pas la décence d'essayer de se contenir, le bougre, ce qui rendait sa tâche un poil plus difficile, mais elle avait l'habitude de ce genre de scène. Elle posa son regard sur le guide de son cousin « Les Cocatrix ne gardaient pas une partie des frontières, donc dans un souci de sécurité, on est obligé d'aller observer ce qui se trouve au-delà desdites frontières. » Cahira, ou l'art de dire des conneries plus grosses qu'elle avec un flegme sans nom.

Son sixième sens, qu'elle avait acquis au rythme des entraînements et de la chasse, lui fit savoir qu'ils n'étaient plus seuls dans cette partie de la forêt qu'ils ne connaissaient pas. Elle se tendit, prête à passer à l'action si besoin en était. Et se sens lui donna raison quand d'un coup, le son d'une branche qui craque se fit entendre. Ni une ni deux, un poignard dans la main, elle se tourna vers la source du bruit, pour y voir une jeune femme qui tentait de faire disparaître sa présence en s'accroupissant dans la neige. Mais c'était peine perdue pour l'œil aiguisé de la trentenaire.
*T'en fais pas un peu trop ?* lui demanda Roy, hésitant sur la marche à suivre, il comprenait la réaction de sa sorcière, mais il craignait qu'un tel réflexe ne soit pas bien perçu par l'intruse – et elle n'en faisait jamais trop. Était-elle une native ou bien un nouvel habitant ? On ne distinguait que très peu ses vêtements, ainsi accroupie, aussi était-il ardu de se faire une idée précise d'où venait la jeune femme. D'un geste souple, qui montrait encore une fois l'habitude, elle rangea son arme, croisa les bras, et attendit. Sa pose, malgré les apparences, n'avait en revanche, rien de décontractée, un débutant pourrait s'y méprendre, mais un œil aguerri saurait remarquer qu'il ne valait mieux pas tenter le diable. Ah, les avantages de la téléportation, dans une situation pareille, pensa-t-elle narquoisement. Il serait donc à Delvan de décider de la suite des événements – et c'est sans grande surprise qu'elle pouvait facilement entrevoir une future discussion.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 59
Ϟ Points : 117
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Dim 18 Juin - 15:46


Si Delvan avait remarqué que sa cousine restait aux aguets, prête à toute éventualité, il n’en faisait décidément pas de même. Certes, il n’était pas le gosse insouciant pour lequel tant de personnes le prenaient -et Cahira en était plus que consciente-, mais il n’était pas non plus aussi à cheval sur le fait de passer inaperçu que la chasseuse. Il aurait pu dire que c’était pour se fondre dans le décor. Bien qu’une défense logique et assez satisfaisante, la vérité était simplement qu’il était trop excité. Du moins jusqu’à ce qu’Elisha pointe le bout de son bec. L’instituteur aimait son guide, profondément, sincèrement, mais ils avaient souvent des avis divergents, notamment sur le bien fondé d’une expédition improvisée dans les villages voisins. Et El savait défendre son point de vue. D’autant plus que tout avait été décidé sans le concerter : il s’était littéralement retrouver embarqué dans l’aventure. Je te jure que tu vas regretter. Ce n’était pas ce genre de déclaration qui allait convaincre le sorcier de quitter l’ombre de Cahira.

Les deux compères tournaient maintenant lentement autour de la maître d’armes, Delvan s’ajustant rapidement aux quelques changements de sens du messager sagittaire. Il s’agissait de ne pas se faire attraper. De laisser aussi le temps à Slow de trouver les bons mots, de montrer un peu de soutien envers cette entreprise. En parlant de soutien, il plissa les yeux à la vue d’Elroy, joyeusement installé en hauteur : en voilà un qui avait l’air de s’amuser ! « Merci de ta compassion, Elroy. Toi aussi tu pourrais essayer de calmer cet emplumé ! » L’oiseau secoua un peu ses ailes d’un air menaçant à cette dernière remarque. Je crois que t’as passé le droit de m’insulter avec le genre de conneries dans lesquelles tu m’entraînes ! Tu n’étais pas sensé entendre ça. Défense peu efficace, mais honnête. Bon Dieu on m’a foutu le pire des crétins ! Ils ont vraiment pas fait du grand boulot sur ta cervelle hein ? Il allait s’offusquer, il allait défendre son amas de neurones avec toute la mauvaise foi dont il pouvait faire preuve, il allait faire comprendre à ce piaf que c’était de toute façon trop tard pour le bureau des plaintes et insultes. Slow fut plus rapide. « Les Cocatrix ne gardaient pas une partie des frontières, donc dans un souci de sécurité, on est obligé d'aller observer ce qui se trouve au-delà desdites frontières. »

Ça, ça ne plut pas à Elisha. Il redirigea son regard noir vers la femme, un petit peu trahi par ce qu’il considérait comme une décevante surprise de sa part. Il attendait mieux d’elle, s’il était honnête avec lui-même. Consterné et agacé par les enfantillages des deux sorciers, il lui donna un petit coup du plat du bec pour lui signifier tout le bien qu’il pensait de sa remarque sans passer par un quelconque intermédiaire. Absolument pas convaincu par sa réplique -croyait-elle vraiment qu’il était aussi simple d’esprit que Delvan ?-, il abandonna cependant l’idée de plus amples représailles physiques envers le dit simplet. Il savait reconnaître quand il était seul contre tous. Vous êtes vraiment la pire équipe de tous les temps. Ça s’adressait à son humain aussi bien qu’à l’autre guide, qu’Elroy n’aille pas espérer qu’il l’ait oublié. Cependant l’oiseau n’eut rien le temps d’ajouter que la doyenne du groupe avait dégainé son poignard. Un regard au brun réussit à lui assurer que, même s’il avait de la compote à la place du cerveau, les vieux réflexes étaient toujours présents. Ça lui faisait toujours bizarre de voir Delvan en position de défense, le regard soudain perçant, la mine finalement sérieuse et tous ses muscles prêts à entrer en action. C’était bien loin du gentil instituteur ou du désastreux gamin farceur. Le changement ne dura que quelques secondes avant qu’il se détende et retrouve son sourire bienveillant, mais c’était suffisant pour qu’Elisha comprenne qu’il resterait sur ses gardes. Si quoi que ce soit dérape, je me tire à coups d’ailes sans un regard un arrière pour vous. Vous l’aurez cherché. Comme s’il ne savait pas qu’avec Cahira et son don de téléportation ils seraient tous à l’abris des soucis. C’était juste l’intention qui comptait et leur faire comprendre qu’il leur pardonnait pas sous prétexte qu’ils faisaient tous face au même inconnu en ce moment.

Delvan, décidément plus curieux que craintif, fit quelques pas dans la direction que sa cousine fixait. « Il y a quelqu’un ? » C’était dit sur un ton avenant, ni craintif, ni agressif. Une simple question de la part d’un jeune homme souriant. Il eut un petit rire gêné. « Je crois qu’on est tous un peu à cran dernièrement… » Mais qu’est-ce tu racontes ? Je sais pas, j’improvise, ok ? Pas ok ! Qu’est-ce que tu en sais si les gens sont à cran dans ses foutus villages où tu as jamais mis les pieds ?! Le choc des cultures ? J’en sais rien, bordel ! Aie un peu foi et me démonte pas dès que j’ouvre la bouche, tu veux ? L’absence de réponse était sûrement une forme de refus condescendant, mais Delvan décida de l’interpréter comme une concession. De toute façon, c’était une réponse du possible habitant des villages qu’il attendait vraiment.

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Athéna J. Loganavatar

Membre du forum
Nouvel habitant



Ϟ Inscription : 08/01/2017
Ϟ Messages : 40
Ϟ Points : 26
Ϟ Avatar : Jennifer Carpenter
Ϟ Crédits : gommeamacher (avatar)/ tumblr gif signa'
Ϟ Autre(s) compte(s) : Anya Black
Ϟ Âge du perso : 29
Ϟ Pouvoir : Sécrétion de poison végétal
Ϟ Guide : Serpent - Nagini
Ϟ Statut Social : Célibataire
Ϟ Métier(s)/autres : Ancienne militaire /Herboriste



MessageSujet: Re: So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Lun 19 Juin - 18:17


Espérer ne pas se faire remarquer était illusoire, dans cette étendue presque blanche et avec si peu de gens c’était comme espérer qu’on ne verrait pas une tache noir sur fond blanc. Athéna avec les yeux fixés sur ses deux personnes, soudain elle remarqua les mouvements de la femme, un poignard, oui c’était un poignard dans sa main. Ce n’était pas bon signe, pas du tout, très hostile, dans un réflexe elle porta elle-même sa main à l’arme qui était à sa ceinture, un couteau de chasse qu’elle savait très efficace pour l’avoir déjà tester, regrettant de ne pas avoir pris son beretta avec elle. Cependant, la possible assaillante, ne garde pas le couteau bien longtemps dans sa main prenant une autre position. Pour toutes personnes autres, ça aurait pu ressembler à un relâchement, mais Athéna n’était pas dupe, elle savait qu’il n’en était rien du tout. A n’en pas douté cette femme était une combattante aguerrie, la brune en avait vue assez pour savoir les reconnaître rapidement.
Un coup d’œil au jeune homme l’informa aussi rapidement qu’il devait être fait du même bois. Elle ignorait d’où ces gens venaient mais ils devaient savoir tous les deux très bien sa battre, aller au conflit en sous nombre avec des ennemies a puissance égale ou supérieur était une grave erreur, Athéna était plus intelligente que ça. Reculant sa main de sa ceinture, analysant la situation, Nagini décida de ce manifesté à ce moment-là.

*Tu es tendue*
*Logique !*
*Tourne les talons et repartons a la maison, ou alors tu les qu’on en parle plus. Pourquoi il faut qu’il est tout le temps des gens même dans les endroits où il devrait pas. On est au milieu de nulle part, un froid a tué n’importe qui, mais non fau qu’on tombe sur des humains !*
*Je ne tourne pas le dos a des ennemies et on en a déjà parlé, on ne peut pas tuer les gens comme ça, sans vrai raison*

Le serpent bougea dans son sac à dos en ronchonnant, Athéna le laissa faire, elle savait que c’était le caractère de son guide. Il n’était pas vraiment sociable, même avec les autres membres de son espèce, mais c’était comme ça qu’elle
l’appréciait.

‘’Il y a quelqu’un ?’’

La voix du jeune homme s’éleva dans le silence devenu quelque peu pesant, la brune ne pus s’empêcher d’arquer un sourcil, sérieusement, il était vraiment entrain de poser cette question. Soupirant doucement, elle décida de se mettre debout, faisant crisser une nouvelle fois la neige. Un deuxième bruit de bois sec quand elle retira son pied sur la branche traitresse.

‘’Je crois qu’on est tous un peu à cran dernièrement…’’

C’était une façon de voir les choses effectivement, ce n’est pas exactement comme cela que la jeune femme aurait décrit la situation mais peu importe. Avec des gestes fluides, elle leva quelque peu les mains, montrant ses paumes pour bien faire comprend qu’elle n’avait pas d’intention hostile. S’approchant de quelques pas elle dit alors

‘’Je suis désolé je ne voulais pas vous faire peur, je ne vous veux aucun mal.’’

Respirant doucement, Athéna tenta de relâcher ses muscles, cette situation avait une impression amer de devant vue, et la dernier fois les choses avaient rapidement déparés, une personne avait fini par mourir. Avec la force de l’habitude la jeune femme repoussa cette pensée dans le fond de sa tête, ce n’allait pas être ainsi aujourd’hui, tout était différent, elle n’était plus un soldat, ces gens-là n’étaient pas ses ennemis et surtout elle n’était pas en guerre.

_________________

Breath
Sometimes suffering is just suffering. It doesn't make you stronger. It doesn't build character. It only hurts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   


Revenir en haut Aller en bas
 

So much for bieng well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: LES LIMITES DES VILLAGES-