AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 210
Ϟ Points : 426
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Mar 14 Mar - 16:44






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 20 Janvier 2017
Matin, après-midi, soir : Fin de matinée
Météo (approximative) : C'est l'hiver, il neige régulièrement, le ciel est couvert avec quelques éclaircie, mais c'est pas encore ça
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [x] oui [] non
Commentaire : Il est plus bientôt là, il est Athéna on te retrouve bientôôôôt





Le changement des saisons étant ce qu'il était, une grande majorité d'arbres se retrouvaient complètement nus une fois l'hiver remplaçant l'automne. Frissonnant sous les assauts des rafales de vent, des chutes de pluie et tempêtes de neige, ils ne peuvent compter que sur la force qu'ils ont acquis au fil des ans – et ces derniers sont nombreux. En revanche, une partie, les conifères, se sont si bien habitués à ces différents cycles, et cela depuis des millénaires, qu'ils restent habillés de leurs épines tout au long de l'année, offrant un abri plus ou moins sûr à ceux qui décideraient de passer – ou vivre – en dessous lorsque le temps commence à être peu clément. Cependant, sa seigneurie l'hiver était déterminé à recouvrir de son manteau blanc, d'une épaisseur plus que raisonnable tout ce qui se trouvait sur son passage, en commençant par les plaines puis les parterres de feuilles qui tapissaient la majeure partie de la forêt – et il se sentait personnellement insulté s'il échouait, d'où ses nombreuses tentatives.

Aussi douée soit-elle, et malgré les hivers qu'elle avait préalablement passés à s'entraîner à marcher silencieusement sur la couche neigeuse, ses pas provoquaient tout de même un léger craquement. C'était assez frustrant, considérant son activité de chasseur, mais étant dotée du pouvoir de téléportation, elle pouvait facilement pallier à cet inconvénient. Il y avait quand même une certaine justice.
La matinée touchait à sa fin, l'astre diurne, caché derrière d'épais nuages, laissait transparaître ses rayons lorsque le vent soufflait si fort que ce dernier ne pouvait plus se dissimuler. Ce qui ne durait que très peu de temps, des remplaçants prenant places quelques minutes plus tard, à croire que les habitants qui foulaient la terre n'étaient pas dignes d'être réchauffer par ces rayons. On pouvait presque penser qu'ils étaient de mèche et voulaient les empêcher de passer un agréable moment. Mais Cahira, elle aimait bien l'hiver. C'était calme, reposant, même s'il était plus difficile de chasser, elle appréciait cette pause.
Portant ses vêtements les plus chauds, il n'était pas surprenant de la voir se promener entre les arbres quand ses obligations le lui permettaient. Elle avait cette expression paisible, si peu présente sur son visage, ordinairement impassible, mais ça, c'était avant l'arrivée des habitants du Meiklam et Rowcastle dans leur village.

En étant complètement objective, Cahira n'avait rien contre les nouveaux arrivants, venu habiter dans son village natal ou encore l'île. Mais une partie d'elle, celle qui tentait vainement de faire disparaître depuis des années, ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer des scénarios dans lesquels certains de ces nouveaux venus n'étaient que pour venir faire un rapport au Conseil. Ce qui la fatiguait, en revanche, était de devoir procéder au classement des nouveaux visages. Étant née dans ce village, elle savait en général qui était qui, la joie d'une mémoire comme la sienne, mais avec tant de nouvelles têtes, il fallait traiter ces nouvelles données, et ça lui donnait la migraine. Raison pour laquelle elle appréciait également ces moments où elle se retrouvait seule, sans aucune compagnie humaine, seulement la nature, son guide et elle-même.

Les choses étaient en train de changer et quelque part, ça l'effrayait un peu, mais paradoxalement ça l'intriguait aussi. *Ça serait génial de rencontrer quelqu'un qui pourrait nous dire pourquoi tes ancêtres ont été bannis !* S'exclama soudainement la voix de Roy, dans son esprit. Elle le croyait endormi, le pauvre n'étant pas très friand des températures aussi basses. Il se trouvait dans une poche qu'elle avait fait ajouter à certaine de ses vestes, afin qu'il puisse s'y glisser, de cette façon le duo pouvait toujours discuter. De temps à autre, on pouvait de ce fait apercevoir deux bouts de pattes aux extrémités orange et une tête verte aux yeux également oranges dépassant, ce qui contrastait avec le sombre de sa tenue. Cela l'amusait de voir les regards éberlués des personnes qui n'y était pas habitué. *Ça pourrait être intéressant, effet.* En réalité, c'était une chose qu'elle s'était toujours demandé, mais elle avait tout fait pour faire taire ce souhait qui, auparavant, lui était impossible à exhausser.

Il était temps pour elle d'aller retrouver son cousin, Delvan, sinon elle était presque certaine qu'il se lancerait dans quelque chose de stupide seulement par lui-même. *Tu oublies Elisha !* le sermonna Roy. Elle baissa la tête en direction de celle de son guide, ce qui était assez hilarant à regarde, mais fort heureusement il n'y avait personne aux alentours. *Si tu m'avais laissé finir, au lieu de faire une conclusion aussi hâtive, tu te serais rendu compte que non, je n'allais pas oublier Elisha.* C'était lui qui veillait sur son cousin après tout. La rainette, par son silence, démontra sa maturité en ignorant sa sorcière. Faisant comme s'il s'était soudainement assoupie. Un sourire passa rapidement sur ses lèvres, avant de disparaître aussi vite qu'il était apparu.

Elle marcha encore un moment, à la recherche du brun et quand finalement elle repéra sa tignasse si facilement reconnaissable, elle posa sa main sur son épaule, puis, taquine et un sourire au coin des lèvres (surtout quand il était question de sa famille) elle informa le jeune homme « Tu ne me semblais pas sur tes gardes, peut-être va-t-il falloir reprendre ton entraînement. » Elle lui laissa le temps de répondre, ou non, mais Cahira n'avait aucun problème avec le silence, puis elle demanda, sérieusement cette fois-ci « De quoi voulais-tu discuter ? » Malgré ses airs durs, la jeune femme pouvaient faire preuve d'une grande curiosité, elle tentait, en vain, de la refréner, surtout depuis le fiasco de l'exploration dont elle était l'une des survivantes. Elle connaissait le prix de la curiosité. Mais c'était toujours difficile à contrôler, et pour quelqu'un qui avait un si grand contrôle sur soi, ça l'agaçait. Notez l'ironie.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 




Dernière édition par Cahira Morrigan le Mer 20 Sep - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 102
Ϟ Points : 162
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Dim 26 Mar - 23:17


L’hiver, c’est quelque chose qui aurait dû plaire à l’éternel enfant qu’était Delvan et, effectivement, il aimait ça. Il aimait les batailles de boules de neige, les courses de luges, les boissons chaudes au coin du feu, les soirées à la taverne où chacun cherchait de la compagnie et un sens de communauté. Le truc, c’est que l’univers avait décidé de mettre cet amour à l’épreuve. Malgré tous les bons côtés qu’il trouvait à cette saison, les inconvénients s’accumulaient aussi. Les enfants tombaient malades, s’agaçaient plus facilement, tout comme sa petite soeur qui n’avait pas d’affinité particulière avec le froid. Les parents s’inquiétaient. La neige ruinait constamment ses longs cheveux qui prenaient bien trop longtemps à sécher. Et Elisha refusait de mettre la patte hors de sa plume la plupart du temps. C’est que l’oiseau était fait pour des climats chauds et qu’il avait bien mieux à faire que de se geler les plumes ; Delvan le comprenait bien, mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir un peu seul, parfois.

Pour passer le temps en cette fin de matinée plutôt calme, il réalisait un bonhomme de neige inversé, comme si sa création faisait un poirier. Il était en train de mettre en place les branches cassées qui feraient office de bras à sa créature quand il entendit la neige craquer derrière lui. Sa cousine devait être arrivé, ponctuelle comme toujours. Une main ferme posée sur son épaule confirma ses soupçons. « Tu ne me semblais pas sur tes gardes, peut-être va-t-il falloir reprendre ton entraînement. » Il leva les yeux au ciel devant cette entrée en matière prévisible, mais son sourire étincelant démentait le geste. Il prit une dizaine de secondes pour finir sa tâche avant de se relever de sa position accroupie. « Personne, même toi, ne se déplace sans faire de bruit sur la neige. Les animaux sont plus discrets et, nous, pauvres mortels que nous sommes, ne pouvons nous vanter d’égaler ton savoir-faire en la matière. Ce qui, ironiquement, te rend facilement reconnaissable. » S’il y avait bien quelqu’un qui n’était pas effrayé à l’idée de vexer la maître d’arme de Kyngdon, c’était Delvan. Il avait grandi avec Cahira et, même s’il savait qu’il lui faudrait peu d’efforts pour le mettre au tapis, il était depuis longtemps immunisé contre son air trop sérieux. Il savait bien que ce n’était qu’une fade façade. Puis, de toute façon, il avait trop une âme de sale gosse pour faire autrement que de risquer son courroux.

« De quoi voulais-tu discuter ? » C’est que Slow, malgré ce que laissait entendre son surnom, n’était pas du genre à perdre du temps. Elle était curieuse, un point c’est tout. Del joua avec une mèche qui s’était échappé de son chignon avant de hausser les épaules. « On peut parler en marchant ? » Le froid restait vif et il n’avait de toute façon jamais été particulièrement doué pour rester immobile. Il commença à se déplacer, gardant les frontières dans son champ de vision mais à une distance plus que raisonnable. Il aimait bien la façon dont la neige scintillait dans ce paysage si paisible, éloigné de l’animation habituelle du village. D’autant plus depuis l’arrivée de ces nouveaux habitants. « Tu accepterais de donner quelques cours de base aux enfants ? » Il n’avait pas de raison de tourner autour du pot plus longtemps. « Avec les nouveaux arrivants, je dois m’organiser autrement. C’était déjà un peu compliqué de m’occuper des plus jeunes tout en gardant un oeil sur les autres, mais là, ça devient trop dur. J’ai besoin d’un peu de temps pour les intégrer correctement au groupe tout en répondant à leurs questions. » C’est comme s’il avait un petit groupe d’aliens avec lui. Les enfants dont il avait la garde se connaissaient souvent depuis un moment et ils étaient habitués à sa façon de fonctionner, à ne pas abuser de la relative indépendance qu’il leur laissait quand il devait surveiller les plus petits. Maintenant, il devait travailler à le faire comprendre aux autres, ainsi qu’à les intégrer le mieux possible dans les activités. Il en avait plus qu’assez de les voir rester entre eux. Il savourait le craquement de la neige fraîche sous ses pas, attendant la réponse de sa terrible cousine. Il ne savait que trop bien le travail qu’il lui demandait et refusait de la forcer à répondre trop vite : au pire, si elle n’acceptait pas, il pourrait trouver d’autres activités pour occuper une partie des enfants.

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 210
Ϟ Points : 426
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Lun 27 Mar - 10:55


Observant d'un œil critique l'amas de boules de neige que son cousin avait utilisé pour former elle ne savait pas trop quoi – elle ne risquait pas grand-chose en pariant sur un bonhomme de neige, même s'il avait une forme douteuse – Cahira attendit patiemment que le plus jeune termine sa tâche et lui réponde « Personne, même toi, ne se déplace sans faire de bruit sur la neige. Les animaux sont plus discrets et, nous, pauvres mortels que nous sommes, ne pouvons nous vanter d’égaler ton savoir-faire en la matière. Ce qui, ironiquement, te rend facilement reconnaissable. » Comme son entrée en matière, voilà qui était une réponse pour le moins typique de Delvan, il s'agissait quelque part d'une vieille routine entre les deux cousins. « Je n'ai tristement pas les appendices adéquats. La téléportation rend les choses plutôt pratique quand il le faut. » ajouta-t-elle avec un sourire au coin. Elle ne pouvait pas être plus ravis du don qu'elle avait. Dans un combat où la magie était de mise, on pouvait l'accuser d'être déloyale à apparaître derrière son adversaire ou bien trop près, mais tant que le résultat était qu'elle gardait sa vie, elle s'en fichait pas mal.

Rentrant dans le vif du sujet, la trentenaire interrogea le brun à la longue chevelure sur ce qu'il lui voulait « On peut parler en marchant ? » Hochant simplement la tête, elle suivit Delvan alors que ce dernier commençait à avancer. Être en mouvement leur éviterait de finir trop glacé, et même si leurs vêtements d'hiver leur apportaient un apport en chaleur non négligeable, on finissait souvent par avoir les pieds gelés. Ils marchèrent tranquillement, savourant le calme et la sérénité qui se dégageaient du paysage enneigé, quand Delvan, enfin, prit la parole « Tu accepterais de donner quelques cours de base aux enfants ? » Malgré tout le self-contrôle qu'elle avait, elle ne pût se retenir d'écarquiller légèrement les yeux devant cette demande inattendue. Quoique, en y réfléchissant, peut-être pas tant que ça. « Avec les nouveaux arrivants, je dois m’organiser autrement. C’était déjà un peu compliqué de m’occuper des plus jeunes tout en gardant un œil sur les autres, mais là, ça devient trop dur. J’ai besoin d’un peu de temps pour les intégrer correctement au groupe tout en répondant à leurs questions. » C'était logique, les nouveaux arrivants ne connaissaient rien sur la façon de fonctionner du village et par extension, des activités qui y étaient données, il fallait donc reprendre tout de zéro. Cahira hocha donc simplement la tête, indiquant par là qu'elle avait bien compris la demande, mais y réfléchissait pleinement. Ce n'était pas une décision à prendre à la légère et elle n'était pas la plus douce de l'univers quand il s'agissait d'entraîner quelqu'un – demandez donc à Roann – il faudrait donc qu'elle repense à sa façon de procéder.

Le soleil qui se réfléchissait sur le tapis de neige faisait briller les cristaux glacés de mille-feux quand un rayon perçait les nuages, mais ce n'était que trop peu souvent pour savourer pleinement un tel spectacle. « Tu as conscience que je m'occupe plutôt d'eux quand ils sont plus âgés, et disons, assez solide pour supporter ce que je leur fais subir ? » Elle ne doutait pas que le brun en ait conscience, mais elle préférait quand même être certaine. « Je ne dis pas que je refuse. » Autant être clair sur ce point, ça pouvait être une expérience intéressante – et désastreuse « Mais il faudra que tu sois méticuleux sur ce que tu veux qu'ils fassent. » puis elle ajouta, l'amusement seulement présent dans sa voix « Je ne pense pas que tu veuilles retrouver tes petits qui te détestent pour les avoir confié à mes petits soins. » Elle n'était pas aveugle, Cahira, elle savait que l'acharnement qu'elle mettait dans ses entraînements n'était pas suivi par tout le monde, donc il lui faudrait un exemple type de ce qu'il fallait. Ce n'était qu'une question d'adaptation après tout.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 102
Ϟ Points : 162
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Mer 3 Mai - 16:05


Delvan savait très bien le choc que sa demande allait provoquer chez sa cousine et, quand il vit son léger changement d’expression, il retint de justesse un éclat de rire. C’était rare d’être la cause d’une telle réaction chez la maître d’arme, un vrai petit exploit en soi. Cependant, ce n’était pas le moment de le faire remarquer. Il était sérieux avec cette proposition et il avait besoin de le prouver à Cahira. « Tu as conscience que je m'occupe plutôt d'eux quand ils sont plus âgés, et disons, assez solide pour supporter ce que je leur fais subir ? » Il aurait difficilement pu louper ça, en effet. Delvan, s’il n’y participait pas, il assistait régulièrement aux entraînements, des snacks et des gourdes d’eau toutes prêtes pour sa petite famille et d’autres amis qui en avaient bien besoin. Tout ceci n’était pas une réponse en soi, aussi continua-t-il à marcher malgré l’envie grandissante de présenter ses arguments. « Je ne dis pas que je refuse. » Cette fois il ne cacha pas son sourire étincelant. Il savait qu’il pouvait compter sur elle ! Il hocha la tête, plein d’enthousiasme, quand elle souligna qu’il devrait lui expliquer plus précisément ce qu’il imaginait comme genre de séances d’initiation. Il n’était pas un sadique : il ne laisserait pas Cahira trouver par essais et erreurs les limites de ses gosses. « Je ne pense pas que tu veuilles retrouver tes petits qui te détestent pour les avoir confié à mes petits soins. » Le brun rit de bon coeur. Sa cousine savait parfaitement à quel point il tenait à ses gosses et il s’épanouissait dans son rôle d’instituteur improvisé. « Ces enfants sont incapables de me détester, tu devrais le savoir ! » Non pas qu’il allait risquer cette certitude, bien évidemment.

Il reprit une moue plus pensive, dont l’effet était quelque peu ruiné par sa démarche sautillante comme il s’amusait à laisser sa trace dans la neige fraîche. « Je ne suis pas encore allé jusqu’à me pencher sur à quoi pourrait ressembler ces séances… Je voulais d’abord t’en parler. Comme ça on pourra en discuter ensemble tranquillement ! » Ce serait aussi la parfaite excuse pour se voir un peu plus régulièrement : depuis que tous ces changements avaient eu lieu dans leur petit village, Delvan ne voyait plus assez la brune à ses yeux, tous deux pris par leurs responsabilités. Même si c’était dur d’imaginer associer ce mot au jeune homme. Lequel s’était arrêté de cabrioler dans la neige plutôt soudainement, le regard fixé sur les limites qui les séparait des villages dont leurs ancêtres s’étaient fait bannir. « Il devrait pas y avoir des Cocatrix là ? » Et, en effet, les créatures brillaient aujourd’hui par leur étrange absence.

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 210
Ϟ Points : 426
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Sam 27 Mai - 17:37


Le manège de son cousin était à la fois amusant et désespérant, comme s'il ignorait que derrière l'image qu'elle se donnait, elle était incapable d'accepter une telle demande. Elle tenait, premièrement, à ce qu'il ait conscience de ce qu'il voulait qu'elle fasse, parce que son emploi du temps était bien rempli, mine de rien, et ensuite, elle n'était pas un monstre. Elle savait bien qu'elle avait des exigences plutôt hautes, raison pour laquelle les enfants ne faisaient pas partie de ses élèves. Sauf exceptions.
Elle retint de rouler des yeux au sourire du plus jeune. Non, mais franchement, à croire qu'il pensait qu'elle allait lui cracher un non définitif au visage ! Elle avait plus de savoir-vivre que ça. Puis ça pourrait s'avérer être une expérience intéressante. Peut-être pas pour les enfants, mais pour elle, en revanche... *Cahira ! N'y penses même pas.* Elle lança un petit rire mental à son guide en guise de réponse, libre à lui de l'interpréter comme bon il lui semblait. « Ces enfants sont incapables de me détester, tu devrais le savoir ! » Son visage ne laissant trahir aucune émotion, Cahira répondit simplement « Je suis certaine qu'on peut s'arranger. » C'est que, mine de rien, elle avait un sens de l'humour assez étrange, la jeune femme.

Il y avait bien longtemps qu'elle avait arrêté de son cousin à la longue chevelure plus mature. Il pouvait l'être, mais choisissait de passer la majeure partie de son temps comme un grand enfant. Et même si elle s'en plaignait de temps à autre, elle espérait ne jamais voir ce côté de Delvan disparaître. Le ou les responsables passeraient un très mauvais moment. « Je ne suis pas encore allé jusqu’à me pencher sur à quoi pourraient ressembler ces séances… Je voulais d’abord t’en parler. Comme ça on pourra en discuter ensemble tranquillement ! » Elle hocha simplement la tête, s'étant douté d'une telle chose. « Quand tu leur en parleras, s'ils se montrent récalcitrants à l'idée de passer du temps avec moi, rappellent leur que j'ai entraîné Roann. » En repensant à certains moments passés avec le jeune chef, Cahira ne retînt pas son sourire carnassier, au contraire « C'était bien amusant d'ailleurs. » Ah, le bon vieux temps. Elle pouffa de rire, un comportement qui ne lui ressemblait pas, pour ceux qui ne le connaissaient pas, mais ça lui arrivait de rire – souvent au détriment des autres, certes, mais ce n'était qu'un détail. « On pourra en discuter en détail à la maison. Tu penses que Phillie accepterait de faire des interventions ? » Son visage s'adoucissait toujours quand elle parlait de sa jeune cousine. Cette dernière aurait peut-être aussi de bonnes idées.

Un silence confortable s'installa entre les deux cousins. Cahira, perdue dans ses pensées n'avait pas vraiment fait attention à son environnement et elle faisait de toute façon suffisamment confiance en Del pour ne pas avoir besoin d'être sur ses gardes. « Il devrait pas y avoir des Cocatrix là ? » Fronçant les sourcils et regardant autour d'elle, Cahira se tendit, prête à échapper aux créatures s'il fallait, mais comme l'avait fait remarquer son cousin, les bestioles étaient aux abonnées absentes. « À en juger par l'absence de traces, je dirais même qu'ils ne sont pas souvent, ou jamais là en fait. » Ce qui laissait une porte ouverte à un possible passage des frontières. Elle tourna son attention vers le barbu, l'excitation clairement visible sur son visage pour qui la connaissait « Qu'en penses-tu ? » Elle ne le forcerait pas à franchir la limite entre ces terres et celles du Rowcastle, mais elle en avait vraiment envie.

*Tu veux dire qu'on pourrait visiter les autres villages ? Del del del deeeeeeeeel, dis oui, dis ouuui !* La petite rainette avait sauté hors de sa cachette pour se placer sur l'épaule de sa sorcière, sautillant au rythme de ses paroles. *Tu sais qu'il ne peut pas t'entendre ?* Roy se comportait parfois comme son cousin. C'était à la fois amusant et désespérant. Enfin bon, qu'allait-il donc choisir de faire ?

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 102
Ϟ Points : 162
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Lun 29 Mai - 14:31


Cahira, elle avait cet humour si particulier, ce cynisme parlé d’une voix indifférente, cette expression soigneusement neutre qui différait si peu de son air habituel. La plupart des gens ne le remarquaient pas. Il avait fallu un bon moment pour que le petit garçon que Delvan était à l’époque apprenne à le déceler et à l’apprécier à sa juste valeur. Cependant, maintenant, il lui était impossible de passer à côté. Après toutes ces années passées auprès de sa cousine, il avait l’impression qu’il n’y avait rien de plus évident que ses remarques sarcastiques. Et, étrangement, parce que Delvan restait ce grand gamin à l’optimisme et la joie de vivre incontenable, il chérissait les sombres répliques de la maître d’armes et y riait de bon coeur. « Je suis certaine qu'on peut s'arranger. » Cette fois non plus, il n’y manqua pas, ne s’embarrassant même pas de défendre son honneur ainsi bafoué.

« Quand tu leur en parleras, s'ils se montrent récalcitrants à l'idée de passer du temps avec moi, rappellent leur que j'ai entraîné Roann. » Ignorant l’instant nostalgie humoristique qui suivit -il ne savait que trop bien à quel point Roann en avait bavé-, Delvan choisit plutôt de s’étonner de cette remarque. Est-ce que Cahira ignorait à quel point les enfants l’admiraient ? Une grande partie d’entre eux n’avaient qu’une hâte, celle d’être assez grands pour participer aux entraînements que la jeune femme dirigeait. Elle avait une réputation qui parlait d’elle-même en plus du poste envié qu’elle occupait dans le village. Tout ça était efficacement alimenté de son air imperturbable et autoritaire, de cette incompréhension entre elle et les gens en général, trop facilement interprété comme un preuve de détachement et maîtrise de sa part. « Crois moi, je n’aurais même pas besoin de ça pour qu’ils soient partants. » Un sourire aux lèvres, le brun secoua lentement la tête. Quelque part, cette part de naïveté chez Cahira était touchante. Autre chose de touchant, cette douceur qu’elle avait toujours quand la petite soeur du brun était mentionné d’une façon ou d’une autre. Ça, c’était quelque chose qu’elle et Delvan avaient en commun. Pourtant, ils étaient surement les seuls à être attendris par Ophelia, dont le caractère colérique et revendicatif avaient tendance à impressionner. « Nan, nan, nan ! Si vous vous y mettez toutes les deux, vous allez perdre toute notion du temps. Je vous connais, merci ! » Même s’il riait en répondant, il n’y avait aucun doute à ses yeux que c’était une mauvaise idée. Il y avait une raison pour laquelle son rôle à lui était de mettre fin aux entraînements familiaux et il n’allait pas laisser les enfants du village la découvrir à leurs dépends.

Ce détail réglé, ils continuèrent à déambuler sans destination précise, appréciant simplement le silence et le calme du moment. Du moins, jusqu’à ce que Delvan ne fasse remarquer la bizarre absence des Cocatrixes. « Qu'en penses-tu ? » La question et l’air excité de sa cousine -relativement, on parlait de Cahira tout de même- parlaient d’eux-mêmes. Voulait-il se risquer au dehors des limites du village ? Il répondit avec un sourire éclatant d’enthousiasme et d’innocence enfantine. « J’ai toujours voulu faire un peu de tourisme ! » Après tout, si leurs ancêtres ne s’en était pas fait chasser injustement -ou justement, mais là n’était pas la question-, ils auraient pu naître et passer leurs vies de l’autre côté de cette frontière. « Mais… Tu prends responsabilité si Roann apprend qu’on a fait ça, ok ? » Parce que le jeune homme hésiterait surement plus à faire la morale à sa maître d’arme qu’à son ami d’enfance et que le dit ami d’enfance n’aimait pas se faire rappeler à l’ordre.

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 210
Ϟ Points : 426
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Ven 2 Juin - 15:16


C'était ennuyant, d'une certaine façon, de voir que le masque qu'elle avait façonné pendant des années n'était rien lorsqu'elle était en présence de son cousin et du reste de sa petite famille. Mais d'un autre côté, savoir qu'il y avait quelque personne bien choisi qui étaient capables de voir au-delà dudit masque lui faisait du bien, comme un rappel qu'elle n'avait pas besoin de cacher qui elle était. Qu'on se méprenne à son sujet l'amusait autant que cela l'agaçait, surtout quand elle entendait parfois comment on parlait d'elle. Ne pas exprimer ces émotions à tout va ne signifiait pas qu'elle n'en avait, au contraire, elle les maîtrisait suffisamment bien justement. Mais la maîtrise de soi n'était pas un art à la portée de tous, il s'agissait d'une façon de vivre. Et puis, quelque part, c'était à cause de ces remarques-là que Cahira s'était créé cette façade, elle avait simplement mis à profit les critiques qu'on lui lançait lorsqu'elle était plus jeune. Sa famille voyait à travers tout ça, et même si ça diminuait l'impact de ses mots, ça la rassurait.

« Crois-moi, je n’aurais même pas besoin de ça pour qu’ils soient partants. » La majorité des enfants étant, pour la majorité, incapable de taire leur excitation, Cahira savait que certains d'entre eux avaient hâte de rejoindre ses entraînements. Certains avaient même eu l'audace de lui demander de les prendre en tant qu'apprenti, et ce n'était que les mettant au tapis d'un seul geste, et souvent d'un seul bras, que la jeune femme ramenait l'opportun chez ses parents. Peu souhaitaient apprendre, mais voulaient la reconnaissance qui allait avec sa personne. Non sans être arrogante, elle se savait douée dans ses domaines, et le fait qu'elle avait été la tutrice de Roann, le chef du village, était un fait pratiquement connu de tous. Cahira n'avait que très peu de pitié pour les opportunistes, même s'ils lui arrivaient à la hanche. Il y avait plus d'une raison pour laquelle on l'accusait d'être trop sévère après tout. La brune planta son regard sombre dans celui de son cousin « Qu'une chose clair ceci dit. Je me réserve le droit de mettre dehors ceux qui voudront devenir mon apprenti. » Ce n'était qu'un exemple, mais elle était dure pour une raison. Et Delvan ne pouvait pas lire dans son esprit, et même si elle ne racontait pas tout, elle savait que les refus clair et précis pouvaient être connus. Elle voulait bien rendre service et était d'une extrême patience, mais elle ne tolérerait pas ce genre de comportement. « Nan, nan, nan ! Si vous vous y mettez toutes les deux, vous allez perdre toute notion du temps. Je vous connais, merci ! » Voilà une façon de lui retirer tout l'amusement. « Je trouverai bien une autre façon de m'amuser. » fit-elle avec cet air imperturbable qui mettait un grand nombre de personnes mal à l'aise. Et puis rien ne disait que la petite ne pourrait pas passer dans le coin par hasard « Roann pourra faire une apparition cela dit. » Quoi de plus pour motiver les troupes que la présence du chef du village et son premier élève ? Il faudra qu'elle en parle à ce dernier.

La perspective d'une nouvelle exploration était aussi excitante que terrifiante, elle ne se souvenait que trop bien de la dernière à laquelle elle avait participé et plus encore, elle se souvenait surtout de ce qu'elle avait perdu lors de celle-ci. Mais, aux dernières nouvelles, de l'autre côté se trouvait les deux villages « officiels » de leur monde. « J'ai toujours voulu faire un peu de tourisme. » La plus âgée arqua un sourcil dans sa direction, elle savait pertinemment la position de son sur l'idée de ce qu'une exploration représentait, alors cette remarque avait de quoi être quelque peu risible. « Mais... Tu prends responsabilité si Roann apprend qu'on a fait ça, ok ? » Parce que son cousin pensait qu'il échapperait à une éventuelle remontrance ? C'était presque touchant de la part de son ami ? C'était presque touchant. À les joie d'être proche du chef qui doit se montrer responsable. L'un des coins de ses lèvres s'ourla d'une espèce de rictus, pas dupe du tout sur le fond de ce que pensait le plus jeune, et elle franchit la limite. Elle n'était pas née de la dernière pluie. *Ouiiiiiiiii, c'est partie !* Elle poussa un soupir mental face à l'enthousiasme de son guide, mais ils savaient tous les deux qu'elle était tout aussi excitée, même si plus prudente.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 102
Ϟ Points : 162
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Sam 3 Juin - 15:17


Le projet de Delvan se précisait, chacun allant de ses réserves et conditions pour que tout se passe le mieux possible. Heureusement, les cousins se connaissaient très biens et savaient parfaitement qu’il leur faudrait travailler de concert pour faire de tout ça un succès, chose peu négociable aux yeux du brun. Il n’avait que trop souvent entendu les plaintes des gosses qui avaient osé rassembler leur courage pour demander à Cahira de les prendre en apprentissage et récolté pour seule réponse une cuisante défaite, souvent vécue comme une humiliation. Chaque fois, il rappelait calmement à l’impudent en question qu’il était de notoriété publique que sa cousine ne prenait pas d’apprenti si jeune et qu’il aurait dû savoir les risques auxquels il s’exposait avant d’aller chercher la maître d’arme. Tant bien que mal, Delvan insistait parfois, rappelant aux autres enfants que ce genre de démarche n’était pas bien vu. C’était tout ce qu’il pouvait faire pour leur éviter cette déception et, surtout, soutenir Cahira dans son choix. « Je leur expliquerai bien les règles avant, et s’ils ont ce genre de comportement, ils sauront ce qui les attend. » C’est que, malgré son côté enfantin insouciant, le brun savait se faire un minimum sérieux quand il était question de poser des limites aux vrais enfants dont il s’occupait quotidiennement. S’il préférait discuter des incidents isolés avec le coupable, il n’était pas rare non plus qu’un des gamins se retrouve de corvée, obligé à l’aider dans l’installation des ateliers prévus ou autre chose tout aussi peu passionnant, mais utile.

Heureusement, la plupart du temps les petits savaient qu’il ne fallait pas le pousser et tout se déroulait sans accrocs et tout le monde était content. Il les connaissaient assez pour savoir ce qu’ils appréciaient. Et, comme le proposait Cahira, une visite de Roann aiderait sans doute à les garder motivés sur la longueur. « Attend qu’ils commencent à se rendre compte qu’il faut vraiment faire des efforts tous les jours, et là la visite de Roann aura tout son effet. » Il pouvait aussi être calculateur, oui. Il espérait juste que son ami d’enfance ne prenne pas mal cette petite dose de cynisme de sa part et accepte de les aider avec tout ce qu’il avait à faire en ce moment. Et aussi malgré leur expédition furtive dans les villages voisins, comme les opportunistes qu’ils étaient dans le fond. Delvan retint d’ailleurs un rire au sourcil inquisiteur que Cahira leva en sa direction. Il n’aimait pas les explorations, ce n’était un secret pour personne : trop de gens avaient donné leur vie au cours de ces expéditions sans aucun résultat concret. Il ne voulait pas voir plus de vies perdues. Cependant là, c’était différent ; ce n’était pas le danger des étendues inconnues de leur monde, juste deux villages installés sur ces terres depuis des siècles. Le seul danger était bien connu, c’était ces chefs qui avaient bannis tant d’hommes et de femmes, ces habitants qui n’avaient pas réagi face à ces expulsions forcées.

Mais Delvan était loin de considérer tout ce charabia politique. Ce qui l’intéressait lui, c’était la découverte de cet autre communauté, si proche mais pourtant toujours éloignée de la leur. Quoi de mieux pour occuper un après-midi ? Il emboîta donc le pas à Cahira, reprenant la même allure sautillante que plus tout, mais avec une toute nouvelle excitation. En plus de vingt ans d’existence, chaque nouveau pas qu’il esquissait maintenant l’emmenait plus loin de sa maison qu’il n’avait jamais été. Certes, le paysage ne changeait pas vraiment, mais c’était étrange de fouler cette plaine qu’il n’avait jamais fait qu’observer, de passer près d’arbres qu’il n’avait jamais essayé d’escalader étant petit. « Il faudra quand même qu’on signale l’absence des Cocatrix à Roann, hein ? » C’était un peu blasée comme remarque. Ça avait cette retenue propre à un gamin qui ne veut pas abandonner son tout nouveau terrain de jeu, mais qui sait pertinemment qu’il se doit de le dire à des parents qui lui interdiront surement de revenir en profiter. Ceci dit, avant de faire ce qu’il devait pour la sécurité du village, Delvan était bien décidé à en profiter. « Tu crois que les fameux villages sont loin de nos frontières ? » Une petite randonnée les attendaient probablement avant d’atteindre leur destination, mais ce n’était pas un problème : ils étaient tous deux en bonne forme physique -euphémisme s’il en était quand on parlait de Cahira- et, malgré la météo et ses propres pitreries, ils avançaient. Quand, un quart d’heure plus tard, il aperçut des silhouettes animales se détacher sur la neige lointaine, il eut sa réponse. « Il va falloir qu’on prie pour trouver un endroit où les Cocatrixs font preuve du même relâchement que chez nous ou on est bon pour faire demi-tour... »

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Cahira Morriganavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon

Roy Mustang /pan

Ϟ Inscription : 13/02/2017
Ϟ Messages : 210
Ϟ Points : 426
Ϟ Avatar : Bae Doona
Ϟ Crédits : Toothi
Ϟ Autre(s) compte(s) : Casey Bloodworth (a)
Ϟ Âge du perso : 30 ans
Ϟ Pouvoir : Téléportation
Ϟ Guide : Elroy, la rainette aux yeux rouges
Ϟ Métier(s)/autres : Chasseuse, maître d'armes
Ϟ Lieu de résidence : Le Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Dim 4 Juin - 15:07


« Je leur expliquerai bien les règles avant, et s'ils ont ce genre de comportement, ils sauront ce qui les attend. » La maître d'armes hocha doucement la tête, dans une gestuelle d'acquiescement. On pouvait plaisanter sur le manque de sérieux presque général de son cousin, ce n'était un secret pour personne, mais il avait tout de même à sa charge de nombreux enfants et il avait de ce fait acquis une certaine responsabilité. Puis le jeune homme était tout à fait capable de faire la morale et punir les enfants qu'il gardait et de se faire écouter. Les enfants buvaient les paroles de son cousin comme du petit lait, c'était assez fascinant à observer – bien qu'agaçant parfois – mais peut-être était-ce parce qu'ils parlaient le même langage ? À méditer. Quoi qu'il en soit, Cahira savait qu'elle pouvait compter sur le jeune barbu pour tenir compte de ses exigences s'ils mettaient en place ce dont ils parlaient. Il fallait aussi motiver les petits, et rien de tel que la présence du jeune chef – et son premier élève – pour les faire bouger. « Attends qu'ils commencent à se rendre compte qu'il faut vraiment faire des efforts tous les jours, et là la visite de Roann aura tout son effet. » Qu'ils ne sachent pas cette dure réalité était triste, mais elle ferait en sorte de mettre les points sur les i très vite. Les enfants ne pensaient tout de même pas qu'elle était née aussi douée, pas vrai ? Ils n'étaient pas aussi simples d'esprits et stupides ? « Ne t'en fais, je compte bien à ce qu'ils aient conscience de cet état de fait très rapidement. » fit-elle, sans voix, sachant pertinemment qu'elle ne pourrait pas faire suivre le même régiment d'exercices aux petits, qu'à ses élèves, mais elle avait bien le droit de taquiner son cousin.

*S'il ne faisait pas aussi froid, sautillerait bien partout aussi.* De ça, Cahira ne doutait absolument pas. Elle ne pouvait d'ailleurs pas s'empêcher de rouler des yeux aux pitreries de son cousin. On ne le changeait pas et elle ne voulait pas qu'il change d'ailleurs. Il parvenait à être cette bouffait d'air frais – sans mauvais jeu de mots – cette ancre qui l'aidait à garder les pieds sur terre ; quelque part, il lui rappelait beaucoup sa mère, le côté terrifiant en moins. Maman Morrigan n'était pas à trop chatouiller et à contrarier (son père s'était d'ailleurs pris de bonnes défaites quand il n'en faisait qu'à sa tête). Elle se demandait ce que Delvan aurait bien pu devenir si sa mère l'avait pris sous son aile. Elle lança un regard indéchiffrable au plus jeune, mieux valait ne pas y penser.

« Il faudra quand même qu'on signale l'absence des Cocatrix à Roann, hein ? » Mais c'est qu'il avait le don d'énoncer l'évidence le petit. Le regard qu'elle lui lança signifiait exactement cette pensée. « Il est probable qu'il soit déjà au courant, si c'est par là que les nouveaux arrivants passent. » C'était une possibilité après tout. « Mais il se peut que ce soit aussi une faille dans la sécurité du village. » Et ça, c'était moins tout de suite moins rassurant. « Tu crois que les fameux villages sont loin de nos frontières ? » Cahira était une psychique, oui, mais pas voyante. Ceci dit, il s'agissait là d'une question pertinente pour une fois. « Les villages sont sûrement suffisamment loin de cet endroit afin que personne ne tombe par hasard sur les frontières. » Quelque part, c'était aussi évident, mais leur village se trouvait après tout dans les bois, mais d'après ce qu'elle avait entendu des nouveaux venus, les deux autres n'étaient à même les bois. De toute façon, ça ne la dérangeait pas de devoir marcher un moment, au contraire, ça lui permettrait de mémoriser le chemin, enfin, ce n'était pas comme si elle avait vraiment besoin de mémoriser, il lui suffisait simplement de regarder ou entendre (et parfois même sentir).

Attentive aux alentours et aux moindres sons, c'est au bout d'une quinzaine de minutes que son cousin prit de nouveau la parole « Il va falloir qu’on prie pour trouver un endroit où les Cocatrix font preuve du même relâchement que chez nous ou on est bon pour faire demi-tour... » L'avantage de la neige, était qu'il était plus simple de suivre les traces des animaux et comment les éviter. En gros, c'était l'un de ses domaines d'expertise. Hochant d'un léger signe de tête, Cahira regarda attentivement autour d'elle afin de repérer l'endroit où ils pourraient passer et une fois qu'elle trouva un endroit où il n'y avait pas d'empreintes, elle fit signe à son cousin de la suivre.

_________________


I'm gonna rock you, I'll have you begging for mercy begging for mercy ohh, I'm dangerous, So dangerous
© CODE BY FRANKENHOOK

Mes petits awards, merci à vous ♥ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1014-be-the-hunter-not-the-hu http://leatherland.forumactif.org/t1030-carnet-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1031-journal-de-bord-de-cahira-morrigan http://leatherland.forumactif.org/t1029-inventaire-de-cahira-morrigan

Delvan Sigorelavatar

Membre du forum
Natif de Kyngdon



Ϟ Inscription : 14/02/2017
Ϟ Messages : 102
Ϟ Points : 162
Ϟ Avatar : Willy Cartier
Ϟ Crédits : Paigie
Ϟ Autre(s) compte(s) : Adhara & Gabriel
Ϟ Âge du perso : 24 ans
Ϟ Pouvoir : Tornades
Ϟ Guide : Elisha, un messager sagittaire
Ϟ Statut Social : Libre comme l'air /pan
Ϟ Métier(s)/autres : Garde-enfants et instituteur
Ϟ Lieu de résidence : Kyngdon



MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   Jeu 8 Juin - 14:29


Delvan ne croyait pas vraiment en la possibilité que cette absence de surveillance à la frontière du village soit le point d’arrivée de nouveaux venus chez eux. Il imaginait qu’au moins quelques représentants devaient être présents pour ça, ne serait-ce que pour aider ces exilés à trouver leurs repères et expliquer deux ou trois règles de base. Certes, l’alternative n’était pas bien rassurante, mais incroyablement plus logique. Il y avait des failles : leur village n’était pas aussi bien protégé qu’ils aimaient le penser. Tant que c’était au niveau de cette frontière avec les autres terres habitées et non dans celle qui les abritait des étendues inexplorées, il ne se plaignait pas. Au contraire, c’était le genre d’inconnu qu’il était bien décidé à percer. Il haussa donc simplement les épaules, un peu déçu à l’idée d’abandonner ce passage privilégié après aujourd’hui. Heureusement, Delvan ne s’attardait jamais longtemps sur le négatif et, déjà, l’enthousiasme de voir enfin cet endroit dont il avait tant entendu parler gagnait en puissance.

Loin de se démonter à la vue des Cocatrix, il laissa sa cousine s’occuper de cette difficulté avec un sourire ravi. Il était décidément en très bonne compagnie quand il s’agissait de ce genre de choses : rien de plus aisé pour Slow que de finalement trouver un endroit non surveillé où ils purent discrètement se faufiler. Quand ils se furent suffisamment éloignés des frontières, Delvan reprit son pas sautillant de gosse joyeux. « Qui aurait cru que ce serait si facile, hein Slow ? » C’est que malgré la fierté que leur petite communauté avait de ne plus être sous la coupe du Conseil, beaucoup parlait encore du Rowcastle avec un mélange d’amertume et d’envie mal dissimulée. Personnellement, le jeune homme n’avait jamais bien compris pourquoi certains avaient une telle obsession de leurs origines : leurs vies étaient désormais à Kyngdon et ce n’étaient pas de mauvaises vies. Mais comme c’était la seule existence qu’il connaissait, peut-être était-il mal placé pour en juger. Aujourd’hui, il pourrait finalement découvrir une autre façon de vivre.

Comment ça ? Elisha, ou le don du timing le plus horrible au monde. Son sorcier s’immobilisa, en équilibre sur une une jambe, au son de la voix résonnant dans son esprit. Il était dans la merde. Delvan. Qu’est-ce qu’il se passe ? Et de toute évidence son compagnon arrivait déjà à la limite de sa patience. Tu me fais confiance, non ? Absolument pas. Il grimaça : celle ci, il aurait dû la voir venir. « Elisha est réveillé, il te dit bonjour. » Peut -être pas la vérité, mais ça avait au moins le mérite de détourner l’attention du volatile. Tu aurais dû commencer par me dire que Cahira était là, je me serais moins inquiété. Si d’habitude il trouvait vexant que son propre guide fasse plus confiance à sa cousine qu’à lui-même, Delvan voyait maintenant le bon côté des choses et c’est d’un ton tout ce qu’il y a de plus innocent qu’il se décida à lui annoncer la vérité. « Bienvenue du côté du Rowcastle ! » Il ne fallut que quelques secondes pour que le messager sagittaire ne quitte son globe et se matérialise. « El- » En encore moins de temps, il coursait son sorcier dans la neige, tentant -et réussissant parfois- à lui mettre des coups de becs, d’ailes ou de ses puissantes pattes, le tout à grand renfort de cris perçants. Espèce de petit con inconscient ! « Langage, El ! » Je t’en foutrais moi du langage ! Viens ici que je te vole dans les plumes ! « Pas question que je m’approche ! » Effrayé, un peu endolori par quelques coups bien placés et les cheveux volants suite à la perte de son cordon en cuir, Delvan zigzaguait entre les troncs du petit bois dans lequel ils se trouvaient. « Slow ! Tu veux pas lui expliquer, toi ? » Te cache pas derrière elle ! T'es aussi lâche que tu es stupide ou quoi ?

_________________

There's a whole lot of heart in me, I feel it under my skin
© CODE BY FRANKENHOOK


Mes awards, merci à vous bande de fous ♡ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leatherland.forumactif.org/t1015-delvan-he-believes-we-re http://leatherland.forumactif.org/t1023-carnet-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1025-journal-de-bord-de-delvan-sigorel http://leatherland.forumactif.org/t1024-inventaire-de-delvan-sigorel

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)   


Revenir en haut Aller en bas
 

So much for being well-guarded ▬ Delvan et Athéna plus tard (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Leatherland :: Le Leatherland :: LES LIMITES DES VILLAGES-